lundi, 27 mars 2017 •

228 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

En profondeur

Demain, la St Valentin, soyez sages les enfants




 !
Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN
Mardi prochain, on va encore parler ou célébrer la St Valentin. Depuis quelques années, cette fête agite l’opinion publique, donne lieu à toutes sortes de manifestations et est aussi dit-on une occasion, surtout pour les jeunes de se témoigner leur amour. Et oui ! Plus que les adultes, ce sont les jeunes qui font beaucoup de bruits, offrent des cadeaux à leurs copines et permettent ainsi à certains promoteurs d’entreprises, de faire de bonnes affaires. Mais hélas, çà fini parfois ou le plus souvent sur une note salée. Les sorties organisées à la plage, dans les boîtes de nuit ou autres lieux de réjouissance, finissent souvent par des rapports sexuels incontrôlés ou autres pratiques dangereuses, des actes aux conséquences fâcheuses pour ces enfants, qui rentrent parfois à des heures tardives. Les parents n’étant pas toujours au courant ou informés de ces comportements qui pourraient compromettre l’avenir ou menacer la vie de leurs enfants.
C’est vrai qu’il y a aussi des dérives qu’on déplore au niveau des adultes au point où certains citoyens estiment que les gouvernements doivent prendre leurs responsabilités en interdisant cette fête qui selon eux, est importée. Elle n’était pas connue ou célébrée en Afrique, il y a quelques décennies. Mais la modernisation et la globalisation, qui sont des faits réels auxquels les Africains ne peuvent échapper de nos jours, exigent d’accepter certains brassages, du pont de vue culturel. Toutefois on ne doit accepter que l’Afrique devienne la poubelle ou le réceptacle de certaines pratiques admises en Occident et qui peuvent menacer ou empêcher le développement de nos sociétés. La solution, n’est pas forcément d’empêcher les jeunes de s’épanouir ou de vivre les réalités de leurs temps ou époque. Il faut simplement mettre des garde-fous.
On devra faire en sorte que cet évènement ne conduise à la débauche, la prostitution ou autres pratiques dangereuses qui retardent ou bloquent l’évolution ou le développement des sociétés africaines. Le rôle principal revient à l’Etat qui doit mettre de l’ordre et arrêter la dérive. Mais c’est aussi un devoir pour les adultes et les parents de donner d’abord le bon exemple, de suivre et de veiller à la bonne éducation des enfants.
Et aux enfants, vous devez rester sages en écoutant vos parents et en respectant leurs conseils. En vérité, quel véritable amour, peuvent connaître ou se partager ces enfants à leur âge où ils n’ont encore aucune expérience de la vie ? C’est de la distraction et des vices auxquels ils commencent à s’habituer et qui finissent avec des problèmes graves que les parents ont du mal à résoudre. Allez donc tous célébrer la St Valentin, en tout cas pour ceux qui le veulent. Mais de grâce, chers enfants, soyez sages. Et vous adultes ou parents, donnez aussi l’exemple, soyez le modèle que s’efforceront d’être, les enfants, pères et mères de demain.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

13 février 2017 par Dg24h



Peut-on ne jamais réviser une constitution ?

25 mars 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Quand on respire l’air de la France (...)
Lire la suite

Le CES en sursis !

24 mars 2017 par Dg24h
Nous en tenant au contenu du projet actuel de révision de la (...)
Lire la suite

Nous pouvons créer des biens culturels nouveaux

18 mars 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Si la France accédait à la demande du Bénin de (...)
Lire la suite

Conversion et signes !

2 mars 2017 par Dg24h
Coïncidence ou signe des temps, le carême 2017 chez nous chrétiens (...)
Lire la suite

Alarmistes ! Taisez-vous ! Le Bénin n’est pas embrasé.

1er mars 2017 par Dg24h
Euloge R. GANDAHO Il y a depuis quelques mois, des voix de (...)
Lire la suite

Finie la pagaille dans le secteur des Gsm

22 février 2017 par Dg24h
Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN Enfin, les abonnés aux réseaux Gsm, (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires