samedi, 25 mars 2017 •

179 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Entretien avec Docteur Yazid Savage, Ophtalmologue

« La conjonctivite ne se transmet pas juste par un regard »




La conjonctivite communément appelé Apollo, est un mal qui est fréquent surtout en cette période d’harmattan. Pour mieux connaître cette maladie, la rédaction du journal 24haubenin a rencontré le Docteur Yazid Savage, un ophtalmologue pour éclairer ses lecteurs sur ce mal qui sévit dans le pays.

24 Heures au Bénin : Qu’est-ce que la conjonctivite ?
Dr Y. S. : La conjonctivite est l’inflammation de la membrane transparente qui couvre le blanc de l’œil. Cette membrane est appelée la conjonctive.

Comment cela se manifeste-t-elle ?
Elle se manifeste par des signes que l’on regroupe sous le terme « syndrome conjonctival ». Il s’agit de : la rougeur de la conjonctive, la douleur avec parfois des sensations de lourdeur ou de grains de sable. Les sécrétions : ce sont les déchets que l’on retrouve dans les coins des yeux, le plus souvent au réveil. En cas de conjonctivite, ces sécrétions sont très importantes et vont même jusqu’à coller les paupières au réveil. Il y a aussi le larmoiement ; la gêne à la lumière. L’exposition de l’œil à la lumière entraîne des douleurs plus ou moins importantes. Notons que tous ces signes peuvent ne pas être présents sur l’œil au même moment.

Quels sont les moyens de transmission de la maladie ?
La conjonctivite est causée par des microbes. Il peut s’agir de bactéries, de virus, de champignons… La transmission se fait de façon manu portée d’un individu à un autre. C’est-à-dire que lorsqu’un individu X souffrant de conjonctivite touche son œil malade avec la main, lors de l’instillation du collyre, sans prendre la peine de se laver les mains après, il pourrait éventuellement contaminer un individu Y qu’il aurait salué, lorsque celui-ci portera sa main à son œil. Contrairement à la croyance populaire, la conjonctivite ne se transmet pas par un simple regard.

Quels sont les moyens de prévention qui existent ?
Eu égard à mes précédentes explications, je peux déduire qu’il faut comme moyen de prévention avoir une bonne hygiène. Les moyens de prévention relèvent uniquement des mesures hygiéniques. Il faut se laver les mains avant et après l’instillation des collyres.

Le lait de maternel ou l’eau de mer sur les yeux serait-il indiqué pour guérir ce mal ?
C’est la croyance populaire. Et c’est l’habitude que malheureusement la population a. Ce qui n’est pas bon du tout. En cas de conjonctivite, il faut consulter un ophtalmologiste pour la mise en route d’un traitement adéquat. Eviter de consulter directement dans les pharmaciens parce que les traitements prescrits à la pharmacie contiennent le plus souvent des corticoïdes qui pourraient entraîner des complications. Bien que très efficaces, ces corticoïdes sont très dangereux en cas de mauvaise utilisation.

Propos recueilli par : Armel TOGNON

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

9 janvier 2017 par La Rédaction



« Rendez au Bénin les trésors pillés pendant la colonisation (...)

24 mars 2017 par Dg24h
Un collectif de députés français et béninois, ralliés par les rois du (...)
Lire la suite

Des élèves du Ceg Banikani protestent contre la destitution de leur (...)

24 mars 2017 par Dg24h
Les cours ont été perturbés ce jeudi 23 mars 2017 au Ceg de Banikani, (...)
Lire la suite

Le déficit d’inspecteurs dans l’enseignement bientôt comblé

23 mars 2017 par Dg24h
Le gouvernement du Bénin veut réorganiser l’atlas d’encadrement au (...)
Lire la suite

Les eaux usées, le nouvel or noir

23 mars 2017 par Dg24h
Amzath Fassassi Lecture rapide Les eaux usées doivent être (...)
Lire la suite

La FAO lance un projet d’inclusion des TIC à l’agriculture

22 mars 2017 par Dg24h
Julien Chongwang Lecture rapide -Il s’agit de fournir aux (...)
Lire la suite

Samuel Eto’o à Cotonou vendredi prochain

22 mars 2017 par Dg24h
La star du football camerounais Samuel Eto’o, sera au Bénin cette (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires