dimanche, 9 août 2020 •

310 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Propos xénophobes en période pré-campagne

Aboubacar Yaya viole les textes de la République




L’ex Ministre d’Etat de Boni Yayi, Aboubacar Yaya, a tenu des propos xénophobes publiquement dans la ville de Parakou au cours de cette semaine. Ses propos portent atteinte aux groupes de communautés Somba et viole ainsi les textes de la République du Bénin.

Alors qu’il s’adressait au public dans le cadre de sa pré-campagne, l’ex ministre d’Etat Aboubacar Yaya a déclaré que la mairie de Parakou est peuplée d’étrangers. Il ajoute qu’on a rien trouvé d’autre que de nommer un Somba au poste de secrétaire général de la municipalité.
Avec ses titres de Docteur et Professeur d’Université, il a qualifié les ressortissants d’autres ethnies d’étrangers en les désignant sous le nom de pintades et autres.
Des propos xénophobes qui portent atteinte à la dignité des groupes de communautés Somba de l’Atacora au nord-ouest du Bénin et qui peut aussi nuire à la cohésion sociale et à l’unité des peuples dans la ville de Parakou.
Dr Yaya a méconnu l’article 36 de la constitution qui stipule que : chaque Béninois a le devoir de respecter et de considérer son semblable sans discrimination aucune et d’entretenir avec les autres des relations qui permettent de sauvegarder, de renforcer et de promouvoir le respect, le dialogue et la tolérance réciproque en vue de la paix et de la cohésion nationale ».
L’ex ministre viole ainsi les articles 280 et 281 du code pénal de la République du Bénin.
L’article 280 dispose que : « Quiconque porte publiquement atteinte, dans un discours, écrit, propos, prêche religieux aux symboles, valeurs et représentations de l’État, de la Nation, de la République, des traditions, des ethnies ou de toute communauté organisée et légalement constituée, est puni d’une peine d’emprisonnement de cinq (05) ans à dix (10) ans et d’une amende de dix millions (10.000.000) à vingt millions (20.000.000) francs CFA ».
« Si l’auteur des faits énumérés à l’article 280 est un représentant ou responsable d’une organisation ou association civile, religieuse ou artistique, la peine est assortie de la d’échéance des droits civils et politiques ainsi que de l’interdiction de diriger, d’une durée ne dépassant pas dix (10) ans, une organisation ou association visée dans le présent article ou d’en être l’un quelconque des responsables », précise l’article 281 du code pénal.
Aboubacar Yaya doit être non seulement sanctionné pour ses propos régionalistes mais doit également présenter ses excuses aux Parakois.

D. M.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

21 février 2020 par Judicaël ZOHOUN




Le Ministre Aurélien Houessou n’est plus


6 août 2020 par Ignace B. Fanou
L’ancien ministre de l’énergie, des mines et de l’hydraulique et ancien (...)
Lire la suite

Intégralité de la lettre de démission de Yayi Boni


30 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso
L’ancien président d’honneur Boni Yayi a officiellement démissionné du (...)
Lire la suite

Le parti « Les démocrates » en phase d’être constitué


30 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
A quelques mois de la présidentielle de 2021, la sphère politique (...)
Lire la suite

L’opposition veut créer le parti « Les démocrates »


16 juillet 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La sphère politique béninoise sera enrichie dans les prochains jours par (...)
Lire la suite

Christophe Agbodji et la DT21 suscitent la candidature de Patrice (...)


12 juillet 2020 par La Rédaction
Le jeune conseiller communal de Houéyogbé, Christophe Agbodji et les (...)
Lire la suite

La modification du règlement intérieur reportée


7 juillet 2020 par Hubert Marcel Houéto
Le président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou a clôturé hier (...)
Lire la suite

Les maires BR outillés pour la bonne gouvernance


21 juin 2020 par Hubert Marcel Houéto
Les responsables du parti Bloc Républicain ont initié ce dimanche 21 (...)
Lire la suite

Un atelier pour outiller les maires du parti Bloc Républicain


21 juin 2020 par La Rédaction
Le Parti Bloc Républicain est en atelier aux Résidence Miracle Hôtel à (...)
Lire la suite

Début des tractations pour la Présidentielle de 2021


16 juin 2020 par Ignace B. Fanou
Après les élections communales et municipales du 17 mai dernier, les (...)
Lire la suite

Pas d’amélioration de la place des femmes dans les mairies


10 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
70 femmes sur 1.815 candidats sont élues conseillères au terme des (...)
Lire la suite

Bibiane Adamaze Soglo installée dans ses fonctions


10 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Le maire sortant de la commune de Toffo Urbaine Dégbèhoundé a passé le (...)
Lire la suite

Aboubacar Yaya installé dans ses fonctions


9 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Le nouveau maire de Parakou Aboubacar Yaya est entré officiellement en (...)
Lire la suite

Denis Oba Chabi prend les rênes de Savè


9 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
C’est l’élu du parti Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) qui va (...)
Lire la suite

Nicaise Fagnon reconduit maire de Dassa-Zoumè


9 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Un nouveau mandat pour Nicaise Fagnon, élu conseiller sur la liste (...)
Lire la suite

Liste des 77 maires élus ou désignés


9 juin 2020 par Ignace B. Fanou
Les élections communales et municipales du 17 mai 2020 ont connu leur (...)
Lire la suite

Séraphin Nambima prend les rênes de Cobly


8 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Le nouveau maire de la commune Cobly Séraphin Nambima a été installé ce (...)
Lire la suite

Jonas Houessou à la tête de Ouinhi


8 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
La commun de Ouinhi, située dans le département du Zou, a son nouveau (...)
Lire la suite

« Quand tout reste à faire, tout est prioritaire »


8 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Dr Malick Seïbou Gomina du Bloc Républicain a été désigné ce lundi 08 juin (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires