samedi, 20 août 2022 •

1201 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Semaine internationale du dépistage du VIH

BéSyP souscrit à la dynamique de Coalition plus




Le réseau BéSyP (Bénin Synergie Plus)* a organisé du 22 novembre au 1er décembre 2021, une campagne de dépistage du VIH et des hépatites. L’activité s’inscrit dans le cadre de la 2e édition de la semaine internationale de dépistage de la Coalition Internationale Plus. Elle précède par ailleurs la commémoration le 1er décembre de la journée mondiale de lutte contre le SIDA. Le communiqué ci-dessous a sanctionné les activités.

Communiqué de presse

Cotonou, le 1er décembre 2021

En prélude à la commémoration de la Journée Mondiale de lutte contre le Sida, le réseau BéSyP (Bénin Synergie Plus) a participé à la 2ème édition de la semaine internationale du dépistage, à l’initiative de Coalition PLUS, union internationale de lutte contre le VIH et les hépatites virales. A cette occasion, le réseau BéSyP a intensifié ses actions d’information, de sensibilisation et de dépistage du VIH, des hépatites virales et des IST. Ce faisant, elle s’est associée à la mobilisation mondiale pour la reconnaissance effective du statut des agents de santé communautaires. 
Cette campagne que BéSyP (Bénin Synergie Plus) a organisé pour la deuxième année consécutive a eu lieu du 22 novembre au 1er décembre 2021 au Bénin.
Durant toute la Semaine, l’association a proposé des actions d’information, de sensibilisation et de dépistage du VIH, des hépatites virales B et C et des infections sexuellement transmissibles (IST), sans jugement, en toute confidentialité et sécurité.
Elle a également organisé le 3O novembre 2021 une table ronde qui a réuni les populations bénéficiaires et des partenaires techniques et financiers.
“C’est une grande fierté pour nous de prendre part à cette initiative mondiale, lancée en 2020 par Coalition PLUS dont nous sommes partenaires”, déclare Monsieur Axel A, porte-parole politique de AGCS PLUS et président BéSyP. “A travers cette initiative, nous contribuons pleinement à l’atteinte des objectifs internationaux de lutte contre le VIH que sont les 03 x 95 de l’ONUSIDA, mais aussi à la riposte nationale contre l’épidémie.”
Bénin Synergie Plus fait partie de la cinquantaine d’organisations de la société civile qui a pris part à l’opération dans le monde. 

“Nous avons lancé la Semaine internationale du dépistage pour affirmer la place centrale des communautés les plus touchées par le VIH et les hépatites virales dans la riposte à ces épidémies”, précise Hakima Himmich, présidente de Coalition PLUS. “C’est un coup de projecteur sur le dépistage par les pairs-es, qui a depuis longtemps montré sa pertinence dans la lutte contre le sida, en particulier dans le cadre d’actions menées par et pour les personnes vivant avec le VIH, les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes, les personnes transgenres, les travailleuses et travailleurs du sexe, les personnes qui s’injectent des drogues ou encore les personnes migrantes et détenues”. 

En effet, ces personnes possèdent une fine connaissance des codes, pratiques et lieux de vie de leurs communautés, souvent éloignées des systèmes de santé classiques en raison de la stigmatisation, des discriminations, voire de la répression qu’elles subissent.
Dès lors qu’ils et elles sont formés-es aux tâches biomédicales requises, ces agents de santé communautaires sont ainsi les mieux placés-es pour dépister leurs pairs-es, mais aussi pour leur offrir un accompagnement adapté vers la prévention et le soin, en lien avec les structures de santé. Pourtant, dans de nombreux pays, ces précieux-euses auxiliaires de la lutte contre les épidémies restent confrontés-es à d’importantes barrières, statutaires, légales et financières.
“Alors que nous avons suffisamment démontré au fil des ans notre rôle pour faciliter la détection de nouveaux cas de VIH, accompagner les personnes séropositives à bien suivre leur traitement ou encore aider nos pairs victimes de rejet et de discriminations, nous nous heurtons hélas encore et toujours à un manque de reconnaissance des financeurs comme du personnel de santé” s’indigne Mr Morel D point focal PFAO. “C’est paradoxal : même si l’efficacité de nos interventions est citée en modèle depuis longtemps par les instances internationales, notre travail demeure souvent précaire, risqué peu valorisé et sous-financé. Partout dans le monde, nous demandons la reconnaissance effective du rôle et du statut des agents de santé communautaire, y compris des pairs-es éducateurs-rices !” 

Chute des dépistages en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19

La reconnaissance du statut des agents de santé communautaire est d’autant plus cruciale que la COVID-19 a fortement perturbé les services de prévention et de dépistage du VIH dans le monde. Ainsi, selon le Fonds mondial, le nombre de dépistages du VIH a chuté de 22% en 2020 par rapport à l’année précédente. Un recul inédit, qui fait craindre une recrudescence de l’épidémie. Dans ce contexte, les agents de santé communautaire ont indéniablement un rôle majeur à jouer pour rattraper le temps perdu vers l’élimination du VIH. 
« Nous sommes très souvent la porte d’entrée pour l’accès à la prévention et aux soins, car nous évoluons au plus près des communautés », rappelle Mr Morel D point focal PFAO. « Les pairs-es éducateur-trices sauvent des vies ! »

Faits et chiffres sur le dépistage communautaire

· Une méta-analyse publiée dans PLOS Medicine en 2013 montre que la mise en place du dépistage communautaire, en renforcement des dispositifs médicalisés, multiplie par 7 le taux de connaissance du statut sérologique au sein de la population.
· Depuis 2015, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande officiellement le recours à des prestataires communautaires pour le dépistage du VIH.
· En 2020, BéSyP (Bénin Synegie Plus), membre partenaire de Coalition PLUS, a réalisé 7110 tests VIH à l’endroit de 6227 HSH et 883 transgenres. Parmi elles, 19 HSH et 02 transgenres ont été dépistés positifs au VIH et sont mis sous traitement ARV.

A propos de BéSyP (Bénin Synergie Plus) : Premier Réseau national des personnes LGBT créé au Bénin en 2010, BéSyP regroupe à ce jour vingt (20) associations identitaires réparties sur l’ensemble du territoire national. Il est actuellement présidé par Monsieur Axel A.

Quant à Coalition Internationale PLUS, ellz est une union internationale d’ONG communautaires de lutte contre le sida et les hépatites virales fondée en 2008. Coalition Internationale PLUS intervient dans 52 pays et auprès d’une centaine d’organisations de la société civile. A travers le principe de gouvernance partagée qui la régit, notre union implique 16 organisations adhérentes et plus de 100 associations partenaires dans 52 pays du Nord et du Sud, dans la prise de décision. Elle est actuellement présidée par la Pr Hakima Himmich.

Organisée avec le soutien de l’Agence Française du Développement (AFD), de L’Initiative d’Expertise France, du Robert Carr Fund et de Aidsfonds, la deuxième édition de cette initiative mondiale a eu lieu dans 40 pays sur 5 continents et ce au cours de la dernière semaine du mois de novembre précédent le 1er décembre, date de commémoration de la journée mondiale de lutte contre le sida

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

4 décembre 2021 par Judicaël ZOHOUN




Le président Patrice Talon attendu en France 28 et 29 août


19 août 2022 par Marc Mensah
Le chef de l’Etat béninois Patrice Talon se rendra à Paris (France) le 29 (...)
Lire la suite

Des journées portes ouvertes organisées dans les universités (...)


19 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
A partir du 24 août prochain, des journées portes ouvertes seront (...)
Lire la suite

Deux présumés voleurs de sucre arrêtés à Bembèrèkè


19 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Deux hommes ont été arrêtés mercredi 17 août dernier à Guessou-sud, une (...)
Lire la suite

Un conducteur de moto meurt en percutant un camion


19 août 2022 par Marc Mensah
Un homme à moto, la soixantaine, est mort dans un choc avec un camion (...)
Lire la suite

La liste des encadreurs culturels admissibles


19 août 2022 par Akpédjé Ayosso
Le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts a rendu publique (...)
Lire la suite

Une cornée bioartificielle rend la vue à des aveugles


19 août 2022 par Judicaël ZOHOUN
Dans une étude pilote, la cornée bioartificielle a permis de rétablir la (...)
Lire la suite

AVIS D’APPEL D’OFFRES


19 août 2022 par Judicaël ZOHOUN
La Société Moov Africa Bénin lance le présent appel d’offres en vue de la (...)
Lire la suite

15 personnes présentées au procureur pour pollution


18 août 2022 par Akpédjé Ayosso
Interpellées par la police à Cotonou, quinze (15) personnes ont été (...)
Lire la suite

Le LCSSA fusionné à l’ABSSA


18 août 2022 par Marc Mensah
Une seule structure pour garantir et assurer le contrôle de qualité et (...)
Lire la suite

L’ex ministre Padonou Djidjoho n’est plus


18 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
L’ancien ministre de l’éducation nationale de feu général Mathieu Kérékou, (...)
Lire la suite

Abdoul Kader Alidou de l’UNIPAR n’est plus


18 août 2022 par Akpédjé Ayosso
L’ex chef service matériels de l’Université de Parakou Abdoul Kader Alidou (...)
Lire la suite

1204 futurs soldats béninois en formation


18 août 2022 par Marc Mensah
Le Centre de Formation Militaire de Bèmbèrèkè (CFMB) accueille depuis (...)
Lire la suite

Un audit pour vérifier la gestion de l’ancien maire de Bohicon


18 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La gestion de l’ancien maire de Bohicon, Luc Atrokpo, sera bientôt (...)
Lire la suite

Karamatou Fagbohoun quitte le Bloc Républicain


18 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Vague de démissions au sein du parti Bloc Républicain (BR) à quelques (...)
Lire la suite

L’Armée alerte sur l’usage frauduleux de ses attributs


18 août 2022 par Marc Mensah
Des individus mal intentionnés utilisent l’identité et les attributs des (...)
Lire la suite

Les journalistes du Bénin raflent 5 des 6 prix


18 août 2022 par Marc Mensah
Les six lauréats de la 5ème édition du Concours régional de reportage (...)
Lire la suite

Liste des 350 personnes graciées par le Chef de l’Etat


17 août 2022 par Akpédjé Ayosso
Le chef de l’Etat Patrice Talon a gracié 350 détenus à l’occasion du 62e (...)
Lire la suite

Jean-Michel Abimbola en route vers un autre parti


17 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Plus d’un ans après sa démission du parti Bloc Républicain (BR), (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires