lundi, 28 septembre 2020 •

491 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Sécurité et sûreté dans les aéroports en Afrique

Clandestins à bord des avions, attention danger !!!




L’intrusion de passagers clandestins à bord des avions au départ des aéroports en Afrique constitue aujourd’hui une menace pour la sécurité et la sûreté aéroportuaires.
Les derniers incidents enregistrés sur des vols en provenance des capitales africaines montrent que des mesures doivent être prises pour le contrôle des aéronefs en instance de décollage mais aussi renforcer les caméras de surveillance et les patrouilles le long des murs de clôture des aéroports.

Le corps sans vie d’un adolescent découvert mercredi 8 janvier 2020 à l’aéroport Charles de Gaulle de Paris, après l’atterrissage d’un vol commercial en provenance d’Abidjan continue de susciter des inquiétudes au sein des compagnies aériennes et des acteurs et spécialistes de la navigation aérienne.
Le jeune Ivoirien de 14 ans a été retrouvé mort dans le train d’atterrissage (endroit où les roues rentrent pendant le vol) d’un avion reliant Abidjan à Paris. Le corps avait été découvert mercredi vers 06h40 après l’atterrissage de l’avion à Paris.

Selon les images des caméras de surveillance de l’aéroport d’Abidjan, l’élève en classe de 4è a ‹‹ accédé au train d’atterrissage de l’aéronef en s’agrippant à celui-ci au moment où il s’apprêtait à s’élancer pour son décollage vers 22H55 (mardi, Ndlr) ».
« Sur la vidéo on aperçoit un individu vêtu d’un tee-shirt (…). Nous pensons qu’il a eu accès à l’espace aéroportuaire en escaladant le mur. Ensuite, il s’est caché dans les espaces verts et s’est agrippé au train d’atterrissage de l’avion au moment du vol », a précisé le ministre ivoirien des transports Amadou Koné.

Clôture des aéroports, une passoire pour les clandestins

Le cas du jeune Ivoirien fait suite à celui d’un autre passager clandestin découvert le 30 septembre 2019 dans des conditions similaires à Casablanca, après l’atterrissage d’un vol commercial en provenance de Conakry en Guinée.
Déjà, le 30 juin dernier, le corps d’un homme de 29 ans était tombé dans le jardin d’une maison de la banlieue de Londres, lors de l’ouverture du train d’atterrissage d’un vol en provenance du Kenya.
Même scénario en 2012, près de Londres, où un Mozambicain tombé d’un vol parti d’Angola avait été retrouvé fracassé sur un trottoir.
En avril 2013, le cadavre d’un mineur, avait été retrouvé à l’aéroport de Roissy dans le train d’atterrissage d’un avion en provenance du Cameroun.
Mais le cas qui avait défrayé la chronique, il y a vingt ans, est celui de deux adolescents retrouvés, le 4 août 1999, à l’aéroport de Bruxelles en Belgique.
Les corps sans vie des deux Guinéens de 14 et 15 ans avaient été découverts dans la soute du train d’atterrissage d’un avion. Selon les informations, les deux garçons avaient dû monter à bord de l’appareil à Conakry ou à Bamako. Ils étaient porteurs d’un message aux dirigeants européens. « Si vous voyez que nous nous sacrifions et exposons notre vie, c’est parce qu’on souffre trop en Afrique et qu’on a besoin de vous pour lutter contre la pauvreté et mettre fin à la guerre en Afrique », ont-ils écrit dans la lettre.
Ces malheureux candidats à l’immigration viennent allonger la liste macabre des passagers clandestins, pour la plupart des adolescents en provenance d’Afrique, qui sont retrouvés morts de froid ou par asphyxie ou écrasés dans des soutes de train d’atterrissage.
Ces aventuriers ignorent qu’il est impossible à un être humain de survivre dans les soutes d’avion, où les températures descendent à -50°C entre 9.000 et 10.000 mètres, altitude à laquelle volent les avions de ligne. Par ailleurs, les logements de train d’atterrissage ne sont ni chauffés, ni pressurisés. Ce qui les condamne à une mort inévitable.
Avec le renforcement des contrôles à l’embarquement au niveau des services de police et de la douane, les passagers clandestins ont trouvé une passoire au niveau des murs de clôture des aéroports. Ce qui peut constituer un danger sur la plateforme aéroportuaire mais aussi pour la navigation aérienne.
Des individus malintentionnés peuvent profiter de ces failles pour introduire dans les soutes des trains d’atterrissage ou sur la piste des produits prohibés, des explosifs ou mêmes des commandos-suicides.
D’où la nécessité de renforcer le contrôle autour des aéronefs avant leur décollage, sans oublier le déploiement de patrouille avec des caméras de vidéosurveillance le long des murs de clôture des aéroports et de la plateforme aéroportuaire.

Ignace B. FANOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

14 janvier 2020 par Judicaël ZOHOUN




3 présumés bandits abattus et des pistolets saisis


27 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
Recherchés pour vols de motos dans la commune d’Abomey-Calavi, cinq (...)
Lire la suite

1960 personnes guéries sur 2340 cas


27 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
Selon les chiffres rendus publics sur le coronavirus, le Bénin (...)
Lire la suite

Un contrebandier meurt à Akpakpa


27 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
Les agents de la douane ont intercepté, vendredi 25 septembre 2020, à (...)
Lire la suite

AVIS A MANIFESTATION D’INTERÊT


23 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
N° Avis : AMI_001/09/2020/DG/CSAL Dans le cadre de l’amélioration de (...)
Lire la suite

La Fondation Etisalat Bénin au secours d’une cinquantaine d’enfants (...)


23 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Parti d’Idi-Oro, à Ifangni, vendredi 18 septembre dernier, le « Bus de (...)
Lire la suite

AsTRIM, une assurance pour lutter contre les risques en (...)


23 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Que vous soyez Propriétaire ou Locataire, Vous protéger par une (...)
Lire la suite

L’OMS équipe le personnel soignant de l’Ouémé/Plateau


21 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
La Journée mondiale de la sécurité des patients a été célébrée ce 17 (...)
Lire la suite

Un camion d’essence de contrebande en feu ce samedi à Bembèrèkè


21 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Un camion transportant de l’essence frelaté a pris feu ce samedi 19 (...)
Lire la suite

Moov Bénin fait don de 300 kits scolaires aux meilleurs écoliers de (...)


21 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le réseau Gsm Moov Bénin à travers son initiative « Le Bus de la rentrée (...)
Lire la suite

La fondation Reine-Mère aux côtés des démunis à Abomey


15 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Enfin une assistance sociale digne de ce nom pour les populations (...)
Lire la suite

Canal+ et Fenix s’associent pour l’accès à l’électricité et à la (...)


15 septembre 2020 par Hubert Marcel Houéto
Canal+ Bénin et Engie Fenix Bénin, spécialiste de l’énergie solaire hors (...)
Lire la suite

Révélez la beauté de votre être profond avec les boutiques Luxury (...)


15 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Hello ! Le vêtement, comme les accessoires, le maquillage (ou son (...)
Lire la suite

Des hectares de céréales emportés par les eaux à Djougou


11 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
Une dizaine d’hectares de champs de céréales de maïs, de sorgho, et autres (...)
Lire la suite

L’OMS renforce le Bénin pour la riposte à l’épidémie de polio


11 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) accompagne le gouvernement du (...)
Lire la suite

La gent féminine face à la loi de l’omerta


11 septembre 2020 par Judicaël ZOHOUN
Malgré l’existence d’un cadre législatif réprimant les violences (...)
Lire la suite

L’Institut CERCO fermé au Burkina Faso


10 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
L’Institut CERCO ne fait plus partie des établissements d’enseignement (...)
Lire la suite

L’agent de sécurité charcuté rend l’âme


9 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
Charcuté par les malfrats dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 août (...)
Lire la suite

Des quartiers sans eau potable ce jeudi à Abomey-Calavi


9 septembre 2020 par Ignace B. Fanou
‹‹ En raison des travaux de raccordements de réseaux d’eau à effectuer au (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires