dimanche, 15 septembre 2019 •

418 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Askgouv sur l’autonomisation énergétique

« Dire et faire constitue une marque de fabrique du gouvernement Talon » (J. C. Houssou)




Le ministre de l’énergie était sur Askgouv pour répondre aux préoccupations des internautes jeudi 5 septembre dernier à travers le thème : vers l’autonomisation énergétique.
Prévu pour coûter 106 milliards de francs CFA, le coût de cette infrastructure tourne autour de 90 milliards FCFA. « Ce qui montre la meilleure gestion d’un produit historique et majeure avec une rigueur budgétaire extraordinaire », a déclaré le ministre de l’énergie. Jean Claude Houssou souligne que « Ces 90 milliards FCFA sont repartis entre la Banque islamique de développement (avec 75% du financement à un taux de 1,3%), la BIDC et la BOAD sans oublier la part béninoise qui est d’environ 4 milliards FCFA ».

La mise en service de la centrale de Maria Gléta, et l’extension du réseau électrique dans les localités qui demeurent toujours dans l’obscurité a été reste une préoccupation sur laquelle s’est prononcé le ministre. Selon Dona Jean-Claude Houssou, « en même temps que le gouvernement développe des moyens de production à l’image de Maria Gléta, nous travaillons également au niveau de l’extension et de la densification du réseau électrique de notre pays, dont malheureusement une bonne partie est vétuste ». Il explique que « tout système électrique se décompose en trois pans : il y a la production, le transport et la distribution. Si un des trois pans est défaillant, l’énergie ne viendra pas chez le consommateur ». A en croire le ministre, « sur ce projet de Maria Gléta, dans le cadre des retombées sociocommunautaires, il y a un aspect particulier (...). Il s’agit de l’extension réseau basse tension de 25 km pour mailler l’ensemble des agglomérations où se situe cette centrale, puis 150 lampadaires qui permettront d’éclairer cette localité ».
Aussi ajoute-t-il qu’ « il y a 24 salles de classe qui sont construites, le commissariat, le local pour l’infirmerie, une route de 3 km qui permet l’accès à la centrale ».
M. Houssou informe que « Dès 2016, le gouvernement a mis comme priorité l’énergie qui est le socle de tout développement économique dans tous les pays du monde. Maria Gléta nous a permis de démobiliser les moyens de location ». « Avec Maria Gléta, le reste des matériels loués sera démobilisés d’ici fin 2019. Tout ceci traduit la justesse des choix opérés par le gouvernement en 2016 pour rendre l’énergie disponible à court terme », a-t-il martelé.
Le ministre précise que « le besoin aujourd’hui en matière d’électricité au Bénin varie selon les heures de la journée. Entre 19h et 22h, on a le pic qui est de 240-250 MW. La journée, le besoin tourne autour de 160 MW. En réalité, les tests ont montré que Maria Gléta qui a une capacité de 129 MW répond déjà à 50% des besoins, y compris aux heures de pointe ». Pour lui, « Ce qu’il faut savoir, le délestage est définitivement derrière nous ». « La durée de vie de ces moteurs dépasse la cinquantaine d’années à condition que la maintenance soit réalisée de manière correcte et à bonne date. En général, les révisions générales dans ce cas se réalisent tous les 2 ans », a-t-ajouté.
A en croire le ministre, « Cette centrale respecte les normes administratives et environnementales. Par exemple, elle fait du bruit à 40 décibels. Alors que la norme autorisée est de 60 à 80 décibels. L’émission de NO2 ne doit pas dépasser 2.000 mg, mais Maria Gléta2 est à 1.200mg donc largement en dessous des exigences internationales sur la protection de l’environnement ».

Gestion déléguée de la Sbee

« Contrairement à ce qu’on peut croire, la gestion de la centrale est confiée à la société BW Bénin SA qui est une filiale de la société qui a construit la centrale. Elle a une équipe de 55 personnes dont 52 Béninois qui sera là 24h/24 et 365j/365 pour la maintenance », informe Jean Claude Houssou. C’est dans le but d’améliorer et de moderniser cette société que le gouvernement a introduit les indices de performances (techniques, financières, …) trimestrielles chez chaque responsable de cette société.
Pour le ministre, « la SBEE doit être une société moderne et modèle d’ici 4 années. Le gouvernement a choisi la voie de la gestion déléguée et non de la privatisation de la SBEE. Car privatiser, c’est vendre ».
En ce qui concerne le coût de l’électricité après la mise en service de Mari Gléta II, le ministre dira que « Le prix de l’électricité tient compte de certains aspects à savoir tarif social pour le niveau social, (…) il faudra aussi développer l’efficacité énergétique (…). Il faut savoir que la SBEE a été subventionnée par l’Etat. Ce qui n’est pas viable à long terme, si l’on veut garantir la disponibilité de cette énergie. L’autorité de régulation défend les consommateurs tout en garantissant la vitalité du secteur. Donc le prix de l’électricité est bien abordable à ce jour ».

Les perspectives

Le ministre de l’énergie fait cas des projets du gouvernement pour une totale indépendance énergétique. Comme autres projets en cours, il parle des énergies renouvelables. « Pour les énergies renouvelables, un appel d’offres est lancé pour sa concrétisation. Cela permet d’avoir des centrales solaires de 50 MW à Bohicon, Parakou, Djougou et Natitingou. A côté de tout cela, un autre projet de 25 MW financé par l’Agence française pour le développement et l’Union Européenne verra le jour d’ici 2020 ». Il annonce que « Tout se fera pour qu’à l’horizon 2021, nous ayons un total de 400 MW disponibles dans notre pays dont 25% d’énergies renouvelables conformément au PAG ».
Aussi confirme-t-il « qu’il y aura Maria Gléta3, Maria Gléta 4 et plusieurs autres centrales conformément au PAG. Nul doute car dire et faire constitue une marque de fabrique du gouvernement Talon ».
Pour ce qui est des pénuries de compteurs d’électricité, il pense que « c’est un manque d’anticipation qui est la base de ce phénomène ». Selon lui, « des dispositions sont déjà prises pour satisfaire les demandeurs qui tournent autour de 23.000 demandes largement en dessous des 200.000 compteurs qui seront bientôt disponibles en tout avant les fêtes de fin de l’année 2019 ».

G. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

10 septembre 2019 par Dg24h


Des hommes se déguisent en femmes pour opérer


14 septembre 2019 par Dg24h
Le déguisement en femme, c’est la nouvelle méthode utilisée par les (...)
Lire la suite

Visite officielle du site de la sortie du Pipeline BENIN- (...)


14 septembre 2019 par Dg24h
Le maire de la commune de Sèmè-Podji, Charlemagne Honfo et le ministre (...)
Lire la suite

Un enseignant déjà mort sur la liste des admis


14 septembre 2019 par Dg24h
Les résultats de l’évaluation diagnostique des enseignants reversés en (...)
Lire la suite

Patrice Talon a reçu le Président de la BAD


14 septembre 2019 par Dg24h
Le président de la République du Bénin, Patrice Talon a été accueilli ce (...)
Lire la suite

87 chefs d’établissements suspendus


14 septembre 2019 par Dg24h
Le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation (...)
Lire la suite

Liste des nouveaux directeurs, censeurs et surveillants au plan (...)


14 septembre 2019 par Dg24h
Par l’arrêté nºO53 en date du vendredi 13 septembre 2019, le ministre (...)
Lire la suite

REPSFECO BENIN et GRASID ONG s’engagent pour une justice équitable et de (...)


13 septembre 2019 par La Rédaction
Promouvoir l’accès à tous à une justice équitable et de qualité, tel est (...)
Lire la suite

Un ouvrier foudroyé sur le chantier du stade omnisport


13 septembre 2019 par Dg24h
C’est la tristesse et la désolation dans le rang des ouvriers du (...)
Lire la suite

Une Table ronde autour du projet Pipeline Bénin-Niger


13 septembre 2019 par Dg24h
Une réunion d’échanges sur l’entrée en vigueur de l’accord signé entre le (...)
Lire la suite

Le directeur de Cerco convoqué à la direction travail


12 septembre 2019 par Dg24h
Sale temps pour l’Institut Cerco. Son directeur général est convoqué à la (...)
Lire la suite

Dernière phase des travaux de la route Porto-Novo-Missérété


12 septembre 2019 par Dg24h
Le ministre des infrastructures et des transports, Hervé Hêhomey à (...)
Lire la suite

Un camion d’essence frelatée en feu à Glo-Djigbé


12 septembre 2019 par La Rédaction
Un incendie s’est déclaré dans l’après-midi de ce jeudi 12 septembre dans (...)
Lire la suite

Un colloque scientifique pour évaluer l’institution


12 septembre 2019 par Dg24h
« La Cour constitutionnelle entre rupture et continuité », c’est le thème (...)
Lire la suite

L’abattage des animaux en divagation démarre ce jeudi


12 septembre 2019 par Dg24h
Pour compter de ce jeudi 12 septembre 2019, tout animal en divagation (...)
Lire la suite

Patrice Talon aux côtés de ses pairs à Ouaga ce samedi


12 septembre 2019 par Dg24h
La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) tient (...)
Lire la suite

Le vice-ministre cubain des relations extérieures chez Vlavonou


11 septembre 2019 par Dg24h
Au Bénin depuis mardi dernier, une délégation du gouvernement cubain (...)
Lire la suite

Le compte rendu du Conseil des Ministres du 11 Sept 2019


11 septembre 2019 par Dg24h
Le Conseil des Ministres s’est réuni ce mercredi 11 Septembre 2019 sous (...)
Lire la suite

Les grandes décisions du Conseil des ministres du 11 Sept (...)


11 septembre 2019 par Dg24h
Le Conseil des ministres du quatrième gouvernement de Patrice Talon eu (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information