samedi, 28 mai 2022 •

336 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Etranges parents des futurs citoyens du Bénin




(Par Roger Gbégnonvi)

​Un rituel devenu. Septembre-octobre, la supplique : « Pépé, tu m’aideras pour les cahiers et les livres de mes enfants ? La scolarité aussi, je t’en prie. Seule, je n’y arriverai pas. » L’âge vous a fait pépé de tous. Et pour les jeunes mères éprouvées qui vous connaissent peu ou prou, vous êtes une providence possible, car les moyens que la rumeur vous prête vont au-delà du train de vie bucolique qu’on vous voit mener. Il va donc de soi qu’elles vous invitent à apporter votre obole pour la scolarité de vos petits-enfants. Avec leurs mamans ils habitent à l’étroit, souvent chez les grands-parents, ou en location dans des réduits insalubres. Ces jeunes dames vivotent en s’occupant à des bricoles. Et nul ne peut jurer qu’elles ne se vendent pas un peu parfois pour l’amour de leurs enfants. D’autant que certaines se sont dénoircies pour allumer les regards sur elles. Trois confessions, prises au hasard, racontent l’histoire de leur meurtrissure. La plus âgée du trio avoue 41 ans.
​La première :- Pépé, je ne sais pas si tu peux me croire, mais c’est la vérité. Il y a deux ans, il est venu me voir chez ma mère et m’a déclaré devant elle qu’il me faisait cadeau des trois enfants et qu’il ne voulait plus désormais qu’on lui en parle. Maman et moi avons été sous le choc, vu qu’il ne me reproche aucune grave inconduite et revendique la paternité des trois. De toute façon, ils sont ses portraits. Mais c’est moi qui les ai portés durant neuf mois dans mes entrailles. Chassée de chez lui, je les avais pris et nous nous serrons chez ma mère où ils vivaient déjà à sept dans deux pièces. Et la nuit, c’est l’embouteillage des corps à même le sol. Et les ronflements des ronfleurs empêchant le sommeil des non-ronfleurs…
​La deuxième :- Ah, Pépé, je sais que tu ne me croiras pas. Mais quel intérêt aurais-je à te mentir ? Sur ma demande, la rentrée approchant, notre aînée, 16 ans, lui a téléphoné pour son aide. Main-libre. J’ai tout capté. Il a abreuvé d’injures Sonia, lui a hurlé que ça fait des années qu’il n’a plus rien de commun avec sa putain de mère et ses bâtards. Et patati et patata. Moi putain, nos quatre enfants bâtards. Parce qu’une putain féticheuse l’a agrippé et l’envoûte un peu plus chaque jour. La sorcière ! Cette chipie a eu cinq enfants d’un autre homme. Si elle n’est pas diplômée en gris-gris terroristes, comment a-t-elle pu m’évincer et s’installer ? Pépé, tu sais des choses, tu dois répondre à ma question. Hein, les gris-gris !…
​La troisième :- Moi, Pépé, terminé avec mon gars ! Plus rien à espérer de lui. Deux ans de plus que moi, et déjà dix enfants, non compris mes deux garçons. Il est présent dans tous les jupons de la ville. Il vous promet la stabilité et son aide pour un emploi. Un vernis de tendresse, et vous croyez vos rêves réalisés. Et puis, vous devenez un objet démodé. Moi, un torchon à jeter ! Il accepte encore que nos deux garçons aillent passer des vacances chez lui. Mais j’ai peur qu’on me les tue. Jalousie, vengeance, ça existe et ça tue. Oui Pépé, ça tue !...
​Les hommes en cause n’ont contracté avec ces dames aucun des trois mariages en vigueur. A la question pourquoi elles sont allées vers eux, la réponse est unanime : la femme doit faire des enfants. A la proposition de les aider à porter plainte pour mettre les géniteurs face á leurs responsabilités, la protestation est unanime : une femme ne traîne pas au tribunal le père de ses enfants. Ce tabou, vestige des temps anciens, va-t-il perdurer ?
​Etranges parents des futurs citoyens du Bénin ! Il y a un siècle, la polygamie était la règle, mais le père était là, responsable et respecté, même si la mère était prépondérante. Leurs enfants ont façonné, vaille que vaille, le Dahomey-Bénin. Si les trois jeunes dames ci-dessus devenaient la règle ou déjà le sont, que sera demain le Bénin façonné par des enfants délibérément ignorés de leur père ? Peut-être le Bénin de l’excellence et de tous les succès. Pourquoi pas ? Grâce à l’amour ineffable des mères. L’amour inentamable des mères.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

18 septembre 2021 par Judicaël ZOHOUN




Problématique LGBT au Bénin


28 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Problématique doublée naturellement de celle des (...)
Lire la suite

Révélation ou Révolution


27 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
C’est déjà clair : le Bénin ‘’révélé’’, sera un Bénin renouvelé. La Rupture (...)
Lire la suite

Oncle AGBAYA ! LE RIB AVEC LE RIP !


27 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs (...)
Lire la suite

Panafricanisme ou agréable mystification


14 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi)) ​Le panafricanisme est de naissance (...)
Lire la suite

Koffi Aza en politique, vivement le prochain TOFA !


12 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
On ne saurait en douter : le professeur Koffi Aza, a forcément (...)
Lire la suite

Oncle AGBAYA ! JE VOUS SALUE MAJESTES !


12 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
ON vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs (...)
Lire la suite

AU SECOURS, MON NEVEU PATOU DEVIENT ROUGE !


3 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de (...)
Lire la suite

Violente percée de Zemmour à Cotonou


1er mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Il s’agit du premier tour des élections (...)
Lire la suite

Macron, Poutine, et les ‘’influenceurs’’


28 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
Entre deux frappes sur l’Ukraine, Vladimir Poutine a donc eu le temps, (...)
Lire la suite

IRENE ET JACQUES, C’ETAIT QUOI VOTRE TOPO ?


21 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs (...)
Lire la suite

La ‘’remontada’’, version arc-en-ciel


14 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
Dimanche dernier, une heure après la fermeture des bureaux de vote en (...)
Lire la suite

Oncle AGBAYA RAMENEZ-LES LA BAS !


12 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs (...)
Lire la suite

Malhonnêteté des Béninois en toute sincérité


26 mars 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Etrange récit de l’évangéliste Luc. Avant que (...)
Lire la suite

Puisse l’Afrique résister au mirage russo-chinois


19 mars 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​« La poutinophilie d’une partie des Africains », (...)
Lire la suite

Remontée en crédibilité de l’Ecole au Bénin


12 mars 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Dire que le système scolaire béninois est (...)
Lire la suite

Béninoises problématiques et avenir du Bénin


19 février 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Cher Ami, je suis heureux, c’est fait ! Juste (...)
Lire la suite

Pourquoi les Groupes armés s’intéressent aux forêts béninoises (...)


18 février 2022 par Judicaël ZOHOUN
: Les 8 et 9 février 2022, des attaques coordonnées dans la région du (...)
Lire la suite

L’Afrique en guerre pour protéger Internet


11 février 2022 par Akpédjé Ayosso
Dans le monde, en deux ans depuis 2019, plus de 782 millions de (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires