vendredi, 24 mai 2019 •

122 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Café Médias Plus 228

« Je suis fier que les lois de la République soient respectées » ( R. Gbian)




« Processus électoral pour les législatives 2019, début de campagne électorale, polémique sur les élections inclusives etc… ; regard d’un candidat ». C’est à travers ce thème que le deuxième vice-président de l’Assemblée nationale a entretenu les professionnels des médias du Press club Café Médias plus de ce vendredi 12 avril 2019.
Le général Robert Gbian a d’abord fait l’état des lieux de la situation qui a conduit à diverses supputations. « Ce qui est à la base de ce qu’on appelle crise c’est la réforme. Tous les acteurs politiques étaient pour la réforme du système partisan ». Il explique qu’à « l’Assemblée nationale, un groupe de députés a initié le projet de loi sur la charte des partis. Il y a eu plusieurs rencontres sur cela. Des séminaires ont été organisés et on a amendé. Après, cela a été discuté et voté en plénière à l’unanimité avec une abstention. Seul le code a été voté avec la majorité relative ». Dès que le code a été promulgué les regroupements ont commencé et « Tous nous avons déposé le dossier au ministère de l’intérieur. L’objectif de la charte est d’encourager les grands regroupements et d’empêcher les micros partis ». Il explique qu’ « Au premier abord tous les dossiers des dix partis ont été rejetés et les dix partis ont fait le nécessaire et au finish cinq partis ont été recalés et cinq admis pour leur certificat de conformité. C’est à partir de là que les choses ont commencé ». Le vice-président ajoute que « Le chef de l’Etat a demandé à ce que l’Assemblée se réunit pour chercher un consensus. Malheureusement, il n’y a pas eu de consensus ». C’est alors martèle-t-il que « Le chef de l’Etat a rencontré tous les présidents d’institutions et à leur sortie, ils ont lu une déclaration pour dire qu’il n’y a pas question que le processus soit arrêté ».
L’invité de Café Médias Plus dira que « Quand les gens disent que nous sommes des partis du chef de l’Etat non. Nous avons profité du canevas du chef de l’Etat pour créer ce grand ensemble ». Et selon lui, chaque parti va au front avec ses arguments. En 2021, chacun des partis choisira un candidat en son sein.
« Notre souhait aurait été que les élections soient plus inclusives », a indiqué Robert Gbian. Et pour cause, « Nous avons recherché le consensus, on a fait six jours ». Le député explique qu’ « On a commis deux personnes dans chaque camp pour se voir et trouver des lois modificatives. Au bout de six jours, on a trouvé une porte de sortie. Toutes les deux parties étaient d’accord qu’on modifie l’article 80 de la constitution qui permettra aux députés de siéger 45 jours de plus ». Il s’étonne que « deux jours après ceux qui avaient signé ont refusé. Ils ont demandé de voter une loi qui permet au ministre d’accepter tous les dossiers et après ils vont se conformer. Ce qui n’est pas possible. En réalité quand les gens disent exclusion ce n’est pas ça ». Maintenant que tout est en marche, il dit sans hésitation, « Je suis fier de participer aux élections. Je suis fier que les lois de la République soient respectées ».
A la question de savoir le motif des chars dans les rues, le général fait savoir que « Quand les gens disent on va brûler les institutions, on va susciter la violence, vous pensez qu’on va laisser faire ? Les dispositions sécuritaires sont prises. Le Bénin est un pays de droit et force doit rester à la loi ». Il rappelle que « Personne n’a le droit de susciter la violence ». Et pour lui, « S’il le fait, il piétine les textes et il doit subir la rigueur de la loi ».
Le général Gbian indique que « Ce n’est pas pour faire peur mais pour dire que toutes les dispositions sont prises pour assurer la sécurité des populations ».
Le vice-président estime que « Le mot de l’opposition est de boycotter. Mais ce qui se passe à Cotonou, ce n’est pas ça qui se passe ailleurs. Ils n’ont pas les mêmes mentalités. Les incriminations dépendent d’une région à une autre ». Cette réaction du général Robert Gbian traduit la stabilité dans plusieurs localités qui ne prêtent pas attention aux intoxications. Selon lui, ces populations comprennent ce qui se passe.
Il insiste sur ce que « Les chars ne sont pas déployés contre les populations mais pour les défendre ». Aussi fait-il comprendre que « Quand les gens disent on va brûler ici, il y aura la guerre, l’Etat ne peut pas rester insensible. Il faut trouver un moyen pour protéger la population ».
A l’en croire, « Le déploiement des chars est une manière de sécuriser les populations. Ce sont des véhicules légers, la sécurisation se fait pour prévenir. Ce n’est pas pour faire peur mais une mesure de dissuasion. Ce n’est pas pour effrayer mais pour rassurer les populations que leur sécurité est garantie ».
Au sujet des élections au sein du Bloc Républicain, il dit que « Le parti Bloc Républicain est bien structuré et j’agirai en tant que membre du parti. On a fait une sensibilisation et il faut aller dire la vérité au peuple. Les populations ont compris que l’intoxication a gagné les rangs. La population a compris qu’il faut que force reste à la loi ». Pour lui, les élections auront lieu dans la transparence et le Bloc Républicain va défendre son idéologie sur le terrain.
G.A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 avril 2019 par Dg24h


La Cour rétablit le siège du député Benoît Dégla


23 mai 2019 par Dg24h
La Cour Constitutionnelle a rendu sa décision ce jeudi 23 mai 2019, (...)
Lire la suite

Le CEP reporté pour le mardi 11 juin


23 mai 2019 par La Rédaction
Initialement prévu pour le lundi 03 juin, l’examen du Certificat (...)
Lire la suite

La décision de la Cour attendue ce jeudi


22 mai 2019 par Dg24h
C’est à l’occasion d’une audience plénière présidée par le président Joseph (...)
Lire la suite

Mise en place des différentes commissions techniques


22 mai 2019 par Dg24h
Installés le jeudi 16 mai dernier, les députés de la huitième législature (...)
Lire la suite

L’intégralité du Message du Chef de l’Etat à la Nation


20 mai 2019 par Dg24h
Le Chef de l’Etat s’est adressé à la Nation ce lundi 20 mai 2019. Pour sa (...)
Lire la suite

Modeste Kérékou reçoit des experts internationaux


20 mai 2019 par Dg24h
La mission technique conjointe d’appui au nouveau programme de (...)
Lire la suite

La Came autorisée à s’approvisionner auprès des laboratoires (...)


15 mai 2019 par Dg24h
La Centrale d’achat des médicaments essentiels et consommables médicaux (...)
Lire la suite

L’UAC abrite les journées de réflexion


15 mai 2019 par La Rédaction
C’est l’amphithéâtre Idriss Deby Itno de l’Université d’Abomey-Calavi qui (...)
Lire la suite

12 députés en sursis devant la Cour constitutionnelle


14 mai 2019 par Dg24h
Des recours viennent d’être formulés devant la Cour constitutionnelle à (...)
Lire la suite

Les mises en garde du ministre de la santé


13 mai 2019 par La Rédaction
Contrairement à la note de circulaire du 22 août 2018 portant (...)
Lire la suite

Le gouvernement salue la mémoire du guide béninois


10 mai 2019 par Dg24h
A travers un communiqué, le gouvernement béninois se réjouit de la (...)
Lire la suite

Maintenant on en sait un peu sur les manifestants de Cadjèhoun


9 mai 2019 par La Rédaction
Le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin a donné un point de presse (...)
Lire la suite

Un expert pour l’évaluation financière des dégâts matériels


8 mai 2019 par Dg24h
Suite aux actes de vandalisme et de barbarie perpétrés par endroits à (...)
Lire la suite

Le Cabinet Kéré Architecture retenu pour le projet


8 mai 2019 par Dg24h
En Conseil des ministres ce mercredi 08 mai 2019, le gouvernement (...)
Lire la suite

Le compte rendu du conseil des ministres du 08 mai 2019


8 mai 2019 par Dg24h
Le conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 8 mai 2019 sous la (...)
Lire la suite

1000 employés recrutés pour les grands chantiers du PAG


6 mai 2019 par La Rédaction
Le recrutement de 1000 employés au profit de quatorze (14) entreprises (...)
Lire la suite

Les recherches se poursuivent activement (Le Drian)


6 mai 2019 par La Rédaction
La France a réagi à la nouvelle de la disparition des touristes (...)
Lire la suite

150 détenus bénéficient de la grâce présidentielle


3 mai 2019 par La Rédaction
Par décret N° 2019–052 du 14 février 2019, le président de la République, (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information