mercredi, 6 juillet 2022 •

616 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

L’affaire de faux et usage de faux en écriture de banque renvoyée à une session ultérieure




 La Cour d’Assises de Cotonou a renvoyé, mardi, à une session ultérieure, l’affaire de faux et usage de faux en écriture de banque, une affaire du 7ème dossier inscrit au rôle de la 2ème session 2015 de la Cour d’Assises de Cotonou et impliquant les sieurs, Joël Yves Gbodossou et Aimé Wonka Orou Sabi.

Sur la base d’observations faites par le Ministère public, représenté par Mr Lawani O. Badirou et les avocats de la défense concernant l’absence des bulletins n°1, du relevé de l’enquête de moralité ainsi que des rapports d’expertise médico-psychologique et psychiatrique des accusés, absents à la barre, la Cour a renvoyé l’affaire à une session ultérieure tout en mettant les frais de justice à la charge du Trésor public.

Pour rappel, courant juillet 2013, le service régional de l’Hydraulique de l’Alibori (SRH-Alibori) a constaté que des retraits frauduleux de sommes d’argent avaient été faits de son compte ouvert dans les livres de Ecobank Bénin, le premier pour un montant de douze millions sept cent quarante-deux mille (12.742.000) francs et le second pour un montant de quarante-quatre millions deux cent quarante-huit mille sept cent vingt (44.248.720) francs.

Les investigations menées au niveau de la banque ont permis de découvrir que c’est le nommé Aimé Wonka OROU SABI, comptable du SRH-Alibori qui a présenté deux ordres de virement à l’agence ECOBANK de Parakou au profit du nommé Rachidi Maximiliano Gomez avec la complicité du chargé des opérations de ladite banque, le nommé Joël Gbodossou.

Le sieur Maximiliano Gomez a procédé au retrait de la quasi-totalité des fonds virés dans son compte avant de prendre la fuite. Quant à Joël Gbodossou, il a perçu en contrepartie une commission évaluée à environ quatre millions (4.000.000) de francs par comptes interposés de son épouse Peggy Tokpounsi.

Interpellés et inculpés de faux et usage de faux en écriture de banque, Aimé Wonka Sabiourou et Joël Gbodossou ont catégoriquement nié les faits à toutes les étapes de la procédure. Les intéressés placés sous mandat de dépôt le 31 juillet 2003 ont entre-temps bénéficié d’une liberté provisoire.

La Cour est présidée par Mr Nicolas Pierre Biao. Les assesseurs sont Mrs Florent Evariste Akounan et Rogatien Jules Gbèdoté Glagladji. Me Alain Kakpo a tenu la plume. La défense des accusés est assurée par Mes Yvon Détchénou et Nestor Ninko.

 

ABP

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

5 août 2015 par Judicaël ZOHOUN




Réduction des coûts de raccordement au réseau électrique


6 juillet 2022 par Marc Mensah
Le gouvernement a adopté une nouvelle politique (2022-2026) de (...)
Lire la suite

Des réponses de Interpol aux menaces sur la région


6 juillet 2022 par Ignace B. Fanou
Les travaux de la 25e conférence africaine de l’Organisation (...)
Lire la suite

Cotonou Barbecue c’est du 21 juillet au 1er Août 2022


6 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
Cotonou Barbecue c’est du 21 juillet au 1er Août !!! Viens partager des (...)
Lire la suite

Un pharmacien condamné à 10 ans de prison et 120 millions (...)


5 juillet 2022 par Marc Mensah
La Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (...)
Lire la suite

La Lutte contre l’infanticide rituel entravées par l’intransigeance de la (...)


5 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
Au nom de la tradition, l’infanticide rituel fait de nombreuses (...)
Lire la suite

Une école pas comme les autres au Bénin


3 juillet 2022 par La Rédaction
Les maux dont souffre l’école sinon le système éducatif béninois sont (...)
Lire la suite

Un propriétaire arrêté pour vol de moto de son locataire


1er juillet 2022 par Marc Mensah
Un homme a été déposé en prison, jeudi 30 juin 2022, pour vol d’une moto (...)
Lire la suite

Un jeune vole 62 millions F, sa mère et son ami arrêtés


30 juin 2022 par Marc Mensah
Le procès de l’ami et de la mère d’un jeune employé d’une entreprise de (...)
Lire la suite

Trois Nigérians jugés le 19 juillet prochain


29 juin 2022 par Marc Mensah
Le procès de trois ressortissants du Nigéria arrêtés pour trafic (...)
Lire la suite

Le St Patron de l’Ordre de Malte célébré à Cotonou


28 juin 2022 par Judicaël ZOHOUN
L’Ambassade de l’Ordre de Malte près le Bénin située dans les villas (...)
Lire la suite

ARIC et IAS forment des cadres à l’audit social à Grand Popo


27 juin 2022 par Ignace B. Fanou
Pour une meilleure performance au sein des entreprises, Azur (...)
Lire la suite

Le rapport provisoire de l’étude sur VBG au Bénin pré validé


27 juin 2022 par Ignace B. Fanou
Les acteurs clés œuvrant pour la protection contre les Violences basées (...)
Lire la suite

Un individu et un élu local jugés le 27 juillet prochain


23 juin 2022 par Marc Mensah
Le procès des auteurs présumés de l’information annonçant l’entrée à (...)
Lire la suite

Le CA Théophile Bassaou remplace feu Alassane Zoumarou


23 juin 2022 par Marc Mensah
Le Conseil communal de Djougou est au complet depuis mardi 21 juin (...)
Lire la suite

Deux agents de l’ANIP jugés le 06 juillet prochain


23 juin 2022 par Marc Mensah
Le Tribunal de Première Instance (TPI) de première de classe de Cotonou (...)
Lire la suite

Le maire Jocelyn Ahyi clarifie et rassure les populations


21 juin 2022 par Ignace B. Fanou
La réaction de la première autorité de la commune de Grand-Popo ne s’est (...)
Lire la suite

Ce qu’il en est des poissons échoués sur les plages


21 juin 2022 par Ignace B. Fanou
Depuis quelques jours, un phénomène peu ordinaire se produit sur les (...)
Lire la suite

36 mois avec sursis pour Owolobè, prison ferme pour 8 ministres


18 juin 2022 par Ignace B. Fanou
Rebondissement dans l’affaire bastonnade au Palais de la confrérie (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires