samedi, 7 décembre 2019 •

388 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

La conversion forcée qui viole les droits de l’Homme devient un problème international




Le 29 novembre, le Centre d’études sur les nouvelles religions (CESNUR) d’Italie et Human Rights Without Frontiers (HRWF) de Belgique ont accueilli un séminaire sur les droits de l’Homme intitulé "Intolérance et discrimination envers les nouveaux mouvements religieux : un problème international".

Ce séminaire, qui s’est tenu à Séoul (Corée du Sud), était consacré à la protection des droits des minorités religieuses ciblées par les groupes majoritaires, en particulier dans le contexte de situations anti-droits de l’Homme telles que le connait la Corée avec la conversion forcée qui y a eu lieu.

La conversion forcée, également connue sous le nom de "déprogrammation", est un problème social provoquant la violation des droits de l’Homme en kidnappant et en détenant les membres de groupes religieux qualifiés de "sectes" par leurs opposants afin de les contraindre à abandonner leur foi.

Plus de 80 participants, dont des juristes, des journalistes et des représentants de la société civile, ont passé en revue la situation actuelle de la conversion forcée et discuté de solutions pour défendre la liberté de religion et les droits humains qui sont devenus la norme de la communauté internationale.

Massimo Introvigne, directeur général du CESNUR et sociologue italien a souligné que la conversion forcée se fait à travers le courant dominant en disant : "Les déprogrammeurs coréens sont des pasteurs spécialisés des églises principales, la plupart presbytériennes".

"Les manifestations en mémoire des victimes de la conversion forcée ont été mentionnées dans le rapport 2019 du département d’État américain sur la liberté religieuse, y compris les violations de la liberté religieuse en 2018. Cependant, il y a eu de nouveaux cas de déprogrammation même après leur mort", a-t-il critiqué.

En ce qui concerne la stratégie multidimensionnelle visant à résoudre ce problème, Willy Fautré, fondateur et directeur de la HRWF, a formulé plusieurs suggestions : souligner la responsabilité de la direction de l’Église presbytérienne qui tolère, approuve et peut-être encourage une telle pratique, développer le plaidoyer auprès des Nations Unies et des organes défendant la liberté religieuse ou de conviction, poursuivre ceux qui encouragent les personnes à commettre un enlèvement et à séquestrer.

Dans une lettre ouverte, signée par 15 ONG internationales, dont la CAP-LC et HRWF, adressée le 24 juillet au président sud-coréen Moon Jae In, il a déclaré : "La Corée du Sud pourrait bien être le dernier pays démocratique du monde où la déprogrammation est encore tolérée" et demandé au président "d’enquêter en profondeur sur les accusations de déprogrammation abusive et de mettre un terme à cette pratique odieuse, en faisant répondre pleinement les responsables".

Bien que la déprogrammation ait pris la vie des victimes depuis 2007, le gouvernement sud- coréen et/ou le président n’a pas encore répondu à cette question. En janvier 2018, Mme Goo, une sainte de Shincheonji, l’Église de Jésus est morte pendant la conversion coercitive, traînée au couvent et à la retraite par sa famille. La conversion coercitive a fait plus de 1,000 victimes, y compris mortes et traumatisées mentalement, comme celles qui ont traversé la guerre.

Par ailleurs, la Corée du Sud a été élue au Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies pour un cinquième mandat le 17 octobre. La mission de la Corée du Sud auprès de l’ONU a déclaré qu’elle prévoyait " de participer aux efforts internationaux visant à répondre aux crises des droits de l’Homme dans le monde entier ". Les participants ont exhorté le gouvernement coréen à répondre à la question de la conversion forcée qui menace toujours les droits de l’Homme de sa population.

Le 10 novembre, 103,764 personnes ont obtenu le diplôme du programme d’études bibliques proposé par Shincheonji, Église de Jésus, après avoir étudié pendant 6 mois et réussi l’examen. C’est un événement sans précédent dans ce monde. Les diplômés ont décidé de suivre le cours de théologie de Shincheonji malgré les persécutions et les malentendus au sujet de l’église et de rejoindre volontairement l’église de Shincheonji. Selon l’enquête menée auprès de diplômés, plus de 90% d’entre eux ont décidé de se joindre à l’église pour la "parole exceptionnelle de Dieu"
_

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

2 décembre 2019 par Dg24h


La campagne pour les élections consulaires démarre ce vendredi


6 décembre 2019 par Dg24h
La campagne électorale pour les élections consulaires à la Chambre du (...)
Lire la suite

Des radars de contrôle déployés sur les axes routiers de Cotonou


6 décembre 2019 par Dg24h
La circulation sur les artères de la ville de Cotonou sera bien suivie (...)
Lire la suite

Les demandeurs de compteur à cartes, invités à se rapprocher des agences (...)


6 décembre 2019 par Dg24h
La Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE) informe ses clients ayant (...)
Lire la suite

Décédé le samedi 30 novembre 2019, au Cnhu de...


5 décembre 2019 par La Rédaction
Décédé le samedi 30 novembre 2019, au Cnhu de Cotonou des suites d’une (...)
Lire la suite

Graves menaces sur les écosystèmes


4 décembre 2019 par Dg24h
La question de la dégradation des terres au Bénin interpelle les (...)
Lire la suite

Le gouvernement institue une taxe d’incitation pour le sport


4 décembre 2019 par Dg24h
En séance hebdomadaire ce mercredi 04 décembre 2019, le ministre du (...)
Lire la suite

De l’essence en cercueil arrêtée à Idiroko


4 décembre 2019 par Dg24h
Des bidons de carburant de contrebande ont été retrouvés dans un cercueil (...)
Lire la suite

Les grandes décisions prises par le gouvernement


4 décembre 2019 par Dg24h
Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 04 décembre 2019 sous la (...)
Lire la suite

55 milliards FCFA pour la ligne de front du G5 Sahel


4 décembre 2019 par Dg24h
Les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA se sont réunis ce mardi 03 (...)
Lire la suite

Tonato veille à l’application des cahiers de charges


4 décembre 2019 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Tonato, (...)
Lire la suite

Le dépôt des dossiers pour les titres d’accès au Port lancé


3 décembre 2019 par Dg24h
Les demandes de titres d’accès au port de Cotonou pour l’année 2020 (...)
Lire la suite

La coopération entre le Bénin et les États-Unis passée en revue


3 décembre 2019 par Dg24h
L’ambassadrice des Etats-Unis près le Bénin, Patricia Alice Mohoney a été (...)
Lire la suite

Une jeune dame meurt après un avortement


3 décembre 2019 par Dg24h
Agée de la trentaine, une jeune dame est décédée ce lundi 02 décembre (...)
Lire la suite

L’opération Azanhouan passe à sa deuxième phase


3 décembre 2019 par Dg24h
Lancé il y a quelques mois, l’opération Ahanhouan entre dans sa deuxième (...)
Lire la suite

Le Nouvel Administrateur provisoire de la Sonacop installé


3 décembre 2019 par Dg24h
Nommé le 13 novembre 2019 en Conseil des Ministres, Comlanvi Alain (...)
Lire la suite

Démarrage des travaux de rénovation du siège de la Cour Constitutionnelle


2 décembre 2019 par Dg24h
Après la cérémonie officielle de remise de site à l’entreprise Mapolo (...)
Lire la suite

La Foire Nationale des technologies agricoles lancée


2 décembre 2019 par Dg24h
Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de pêche, Gaston (...)
Lire la suite

L’ambassadeur de l’UE a quitté Cotonou vendredi


2 décembre 2019 par Dg24h
Après le retrait de son agrément par le gouvernement Talon du fait de (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information