vendredi, 15 novembre 2019 •

356 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Rapport « Africa’s Pulse » 2019

La croissance en Afrique en déclin




La Banque Mondiale vient de publier son rapport sur la croissance en Afrique subsaharienne. Ce document montre une faible croissance de moins 3% en général bien que certains pays se démarquent tant bien que mal.

2,6% en 2019 contre 2,5% en 2018. C’est que révèle rapport Africa’s pulse, publié par la Banque Mondiale sur la croissance en Afrique subsaharienne. Selon l’économiste en chef de la Banque Mondiale Albert Zeufack, « depuis quatre ans l’Afrique croit presque à moins de 1% ». Trois facteurs principaux sont identifiés comme cause. La persistance des incertitudes liées aux actions commerciales dans le monde, ce qui affecte les exportations africaines et l’investissement ; le ralentissement des réformes structurelles dans les pays concernés notamment en ce qui concerne la gestion des terres ; les réformes dans les secteurs publiques de la gouvernance et les chocs climatiques a expliqué l’économiste. Albert Zeufack indique que malgré cette situation, quatre pays ont fait le plus fort taux de croissance au monde. Il s’agit de l’Egypte, du Rwanda, de la Côte d’Ivoire et du Ghana. Ces quatre économies continuent de croître à un taux supérieur à 7% par an.
Le Bénin, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, l’Ouganda et le Burkina Faso arrivent en deuxième position avec un peu plus de 6% par an.
Albert Zeufack, souligne que ces derniers contribuent à rehausser la moyenne de la croissance africaine. Mais ces économie sont « tirées vers le bas par nos plus grandes économies que sont le Nigéria, l’Afrique du Sud et l’Angola qui s’en sortent avec moins de 1% ».

A lire aussi : Direction générale des Impôts : La délivrance de l’attestation fiscale TPS simplifiée

Outre ces pays, la croissance reste stabilisée à 4% par an. « Les économies africaines subissent elles aussi les contrecoups de la conjoncture internationale, ce qui se traduit par une croissance modérée dans l’ensemble de la région », a indiqué le spécialiste de la Banque mondiale. Albert Zeufack ajoute que « dans le même temps, la faiblesse de la croissance dans les pays d’Afrique est clairement corrélée à la faiblesse de gouvernance et, les responsables publics et citoyens doivent placer la transparence et l’efficacité des institutions au cœur de leurs priorités ».
Le rapport présente la pauvreté comme un mal qui gangrène l’Afrique. Albert Zeufack indique qu’il y a en Afrique 416 millions de personnes qui vivent en dessous du seuil de la pauvreté avec moins de 1,9 dollars par jour.

G.A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

10 octobre 2019 par La Rédaction


80 milliards pour l’Electrification rurale et l’assainissement de (...)


15 novembre 2019 par Dg24h
Le ministre de l’économie et des finances, Romuald WADAGNI a procédé à (...)
Lire la suite

228 projets pour 476,718 milliards FCFA


15 novembre 2019 par Dg24h
L’Etat a prévu pour l’année 2020 la réalisation de 228 projets pour un (...)
Lire la suite

L’Etat prévoit un budget de près de 2000 milliards FCFA


15 novembre 2019 par Dg24h
Le projet de loi de finances pour la gestion 2020, de la documentation (...)
Lire la suite

Le Bénin attire des investisseurs américains


15 novembre 2019 par Dg24h
Les réformes engagées au Bénin par le gouvernement Patrice Talon ont (...)
Lire la suite

L’UE accorde 30 milliards au Bénin


14 novembre 2019 par Dg24h
La Délégation de l’Union Européenne et le Gouvernement du Bénin ont (...)
Lire la suite

Le Représentant résident Komlan AGBO parle de l’UEMOA


14 novembre 2019 par La Rédaction
Le Club de l’Economiste a reçu dans son troisième numéro ce jeudi 14 (...)
Lire la suite

Les nigérians désapprouvent la décision du gouvernement fédéral


12 novembre 2019 par Dg24h
Le gouvernement du président Muhammadou Buhari, en raison d’une mesure (...)
Lire la suite

L’Aménagement des marchés secondaires de Cotonou démarre


12 novembre 2019 par Dg24h
Le projet de construction des marchés secondaires dans la ville de (...)
Lire la suite

La BAD annonce un appui de 221 milliards FCFA en 2020


12 novembre 2019 par La Rédaction
La Banque africaine de développement (BAD) va débloquer un montant de (...)
Lire la suite

Le trafic de l’essence s’intensifie à Malanville


7 novembre 2019 par Dg24h
La décision du gouvernement nigérian de fermer ses frontières terrestres (...)
Lire la suite

Des opportunités pour les entreprises béninoises


7 novembre 2019 par Dg24h
Au cours du Conseil des ministres de ce mercredi 06 novembre 2019, il (...)
Lire la suite

« On a une croissance qui reste dynamique malgré les chocs exogènes (...)


6 novembre 2019 par Dg24h
Une mission du Fonds Monétaire International (FMI) a séjourné à Cotonou (...)
Lire la suite

4500 tonnes de riz réceptionnées au port


1er novembre 2019 par Dg24h
La ministre de l’Industrie et du commerce a réceptionné ce jeudi 31 (...)
Lire la suite

Prof John Igué fait la radioscopie du secteur informel au (...)


31 octobre 2019 par Dg24h
Le Club de l’économiste a reçu ce jeudi 31 octobre 2019, le professeur (...)
Lire la suite

La Société Financière Internationale s’installe à Cotonou


30 octobre 2019 par Dg24h
Le ministre d’État chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Le Bénin attend la Production de 1 million de tonnes de riz


20 octobre 2019 par Dg24h
Le Ministre en charge de l’Agriculture est allé à la rencontre de tous (...)
Lire la suite

Communiqué du comité d’organisation des élections consulaires


20 octobre 2019 par Dg24h
Dans le cadre des élections consulaires du 18 décembre 2019, le (...)
Lire la suite

Les nigérians préfèrent le Port de Cotonou au port de Lagos


19 octobre 2019 par Dg24h
Plusieurs marchandises sont bloquées à cause de la fermeture des (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information