vendredi, 25 mai 2018 •

233 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Réforme aux impôts

La facturation électronique normalisée entre en vigueur




Renforcer leurs capacités en matière de lutte contre le secteur informel et la fraude fiscale qui se manifeste par la non-déclaration ou la déclaration minorée des ventes taxables et des revenus imposables. C’est l’engagement de la Direction Générale des Impôts (DGI) à travers le système de machines électroniques de facturation de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA). Ceci, dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme qui démarre avec quelques entreprises assujetties à la TVA qui doivent désormais délivrer à leurs clients la facture électronique normalisée. En effet, la collecte et la gestion de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) constitue pour le Bénin un enjeu majeur. Ainsi, la facture électronique normalisée est un outil de gestion et de contrôle interne qui vise à lutter contre la concurrence déloyale entre opérateurs économiques et la fraude sur la TVA. Ladite réforme vise non seulement à l’utilisation obligatoire des machines électroniques de facturation (Unités de facturation ou modules de contrôle de facturation selon l’entreprise) pour la délivrance des factures normalisées aux clients mais aussi aidera l’Etat à recouvrer la TVA payée par les contribuables à l’occasion de leurs divers achats de biens et services pour la construction du pays. Ainsi donc, en exigeant la facture électronique normalisée lors de leurs achats, les populations s’assurent que la TVA qu’elles payent est effectivement reversée dans les caisses de l’Etat. Il est évident que la mise en œuvre de cette réforme entre dans le cadre d’une augmentation importante de recettes fiscales sans augmentation du taux de l’impôt. Cette possibilité est d’autant plus vraie au regard du dispositif dont l’utilisation par les entreprises est rendue obligatoire par la Loi. Ce qui réduit de manière significative les possibilités de fraudes sur le chiffre d’affaires au niveau de ces entreprises. Autre avantage est que cette réforme contribuera à renforcer la capacité de maîtrise de l’assiette fiscale de l’administration fiscale. Avec ce dispositif, les contrôles fiscaux prendront moins de temps (Réduction des délais de vérification par le fisc grâce aux informations contenues dans la mémoire fiscale) et donc coûteront moins et seront plus efficaces.

Des sanctions

Cet outil qui permet une concurrence plus loyale entre commerçants avec les avantages concurrentiels touche la qualité des biens et services mis dans le commerce juridique. Avec la facture électronique normalisée, chacun contribue à l’accroissement des recettes du pays et partant à son développement. Dans cette dynamique de développement, le Bénin modernise son système fiscal pour assurer la justice et l’équité fiscales. Néanmoins, il est prévu des sanctions diverses et toute personne soumise à l’obligation d’utiliser les machines électroniques certifiées de facturation de la TVA et qui vend des biens ou services sans délivrer une facture électronique normalisée, est passible d’une amende égale à dix (10) fois la valeur de la taxe sur la valeur ajoutée éludée. En cas de récidive, l’amende est de vingt (20) fois le montant de la taxe sur la valeur ajoutée éludée avec un minimum de 5 000 000 de FCFA. Dans ce cas, l’amende est appliquée cumulativement avec une fermeture administrative de trois (03) mois. La fermeture administrative devient définitive si l’entreprise récidive deux fois.

G. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

2 avril 2018 par Dg24h



Des élus communaux sensibilisés sur les enjeux de la transhumance

25 mai 2018 par Dg24h
Un atelier de sensibilisation a démarré, ce jeudi 24 mai à l’hotel « (...)
Lire la suite

Modeste Toboula en lutte contre les installations anarchiques

25 mai 2018 par Dg24h
Modeste Toboula est descendu sur le terrain ce jeudi 24 mai 2018. (...)
Lire la suite

Réseaux sociaux et moteurs de recherche : souriez, vous êtes violés (...)

25 mai 2018 par Dg24h
(Par Aliou TALL) Quand on parle de viol, on pense plutôt à un acte de (...)
Lire la suite

La suspension du journal peut durer un mois (Président Haac)

24 mai 2018 par Dg24h
Joint au téléphone par ‘’Frissons radio’’ ce Jeudi 24 Mai 2018, le président (...)
Lire la suite

Daavo ouvre Exposition-Come see à Cotonou

24 mai 2018 par Dg24h
Le Lambi’s Bar Restaurant situé à la Haie Vive, a servi de cadre le (...)
Lire la suite

Le gouvernement nomme de nouveaux huissiers de justice

24 mai 2018 par Dg24h
Le gouvernement, lors de la session ordinaire du Conseil des ministres (...)
Lire la suite

L’appel de Talon a reçu un écho favorable auprès de la communauté (...)

24 mai 2018 par Dg24h
Par un communiqué de presse du 23 mai 2018, les représentants des 25 (...)
Lire la suite

Patrice Talon est rentré mercredi à Cotonou

24 mai 2018 par Dg24h
Fin de la tournée du chef de l’État. Le Président de la République et (...)
Lire la suite

Ma lettre pour tout le monde

24 mai 2018 par Dg24h
CAMPAGNE NATIONALE DE PLAIDOYER DES ENFANTS Ma lettre pour tout le (...)
Lire la suite

Société civile et professionnels informés sur les règles de (...)

23 mai 2018 par Dg24h
Le ministre de l’industrie et du commerce Serge Ahissou, a procédé ce (...)
Lire la suite

L’accouchement à domicile, une pratique qui perdure

23 mai 2018 par Dg24h
L’accouchement à domicile est encore monnaie courante dans certaines (...)
Lire la suite

Lettre de plaidoyer Plus d’enfants mendiants dans nos rues

23 mai 2018 par Dg24h
83 lettres reçues ce jour et une seule venant du nord du Bénin. Et c’est (...)
Lire la suite

L’Uac abrite les travaux du 30ème congrès

22 mai 2018 par La Rédaction
Les membres de l’Association internationale de pédagogie universitaire (...)
Lire la suite

Les enfants Hollis abandonnent les classes pour le Nigéria

22 mai 2018 par Dg24h
. La commune d’Adja-Ouèrè est confrontée depuis quelques années à un (...)
Lire la suite

Des milliers de poissons empoisonnés dans le lac Toho

21 mai 2018 par Dg24h
Depuis vendredi dernier, l’information fait état de ce que des produits (...)
Lire la suite

Djamila Sabi lutte contre le mariage forcé à Malanville

19 mai 2018 par Dg24h
La présidente de la commission des affaires sociales et culturelles de (...)
Lire la suite

Lettre de Plaidoyer de Mariam

19 mai 2018 par Dg24h
Pour cette dernière journée de diffusion de cette semaine, le jury a eu (...)
Lire la suite

Le Champ de foire abrite la1ère journée de la Société Beninoise d’Imagerie (...)

19 mai 2018 par Dg24h
C’est le Champ de foire de Cotonou qui a servi de cadre à la troisième (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires