vendredi, 15 novembre 2019 •

333 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Enseignement primaire au Bénin

La fusion des classes crée des problèmes




Le gouvernement béninois a procédé pour la rentrée académique 2019-2020 à la fusion de salles de classe dépourvues d’effectif dans les groupes des complexes scolaires. Une décision qui vise à rentabiliser les ressources de l’Etat pour le secteur de l’éducation mais aussi permettre de mieux prendre en charge les apprenants.
Dans les groupes pédagogiques en déficit d’enseignants, la fusion a occasionné une surcharge de travail chez les enseignants et des conditions d’études inappropriées pour les apprenants.
A Cotonou, la situation est moins lamentable mais dans les autres localités du pays, les écoliers sont parqués dans les classes des effectifs dépassant la cinquantaine.

Avec la prolifération des établissements privés, il est noté une baisse constante de l’effectif au niveau du public.
Dans certains groupes pédagogiques, les apprenants se font rares tandis que dans d’autres, l’effectif est pléthorique. « Il y a des écoles qui ont perdu d’effectif, il n’y a plus assez d’élèves et cela se passe surtout avec les complexes scolaires de trois ou quatre groupes », a indiqué une source proche du ministère chargé de l’enseignement primaire.
Face au manque d’enseignant et la perte d’effectif dans les groupes des complexes scolaires publics et suite à une doléance des chefs de régions pédagogiques le gouvernement a décidé de fusionner les salles de classes. Cotonou, constitué de deux régions pédagogiques, RP 28 et RP 29 ne fait pas exception à la règle. Selon les informations, dans les complexes scolaires publics de Cotonou,
c’est la baisse d’effectif qui a conduit à la fusion des salles de classes. Par exemple, dans certaines écoles où les groupes sont au nombre de 3, on procède à une fusion pour avoir 2 groupes. Les enseignants qui sont dans le groupe fusionné sont donc ramenés dans d’autres groupes pour combler le vide.
Ces jumelage sont observés à l’école primaire publique Sénadé 2 à Akpakpa et l’école primaire publique Charles Guillot de Zongo, dans la région pédagogique 29 et au Complexe scolaire Cadjéhoun qui est dans la région pédagogique 28. La norme dans ces écoles et qui devrait être respectée est de 50 élèves par classe.

Les salles pleines comme un œuf

Si à Cotonou la raison fondamentale est la perte d’effectif, il n’en est pas de même dans les localités de certains départements du pays. Il s’agit plutôt de la pénurie d’enseignant.
Pour permettre aux apprenants d’avoir au moins un enseignant, il a été procédé au jumelage de classes. Conséquence : les écoliers s’entassent dans les classes dépassant ainsi la norme.
Dans les écoles situées à Abomey-Calavi, plus de 60 voire même 100 apprenants sont gardés par un seul enseignant. Ce dernier a la lourde responsabilité de dispenser les cours aux écoliers de deux différentes classes. Désormais, l’enseignant sera débordé et fatigué parce qu’il faut plus d’effort pour gérer cet important nombre d’apprenants. Une situation qui à coup sûr affectera le rendement de l’enseignant et la qualité de l’enseignement qui sera donné aux écoliers. Aussi, le niveau des apprenants qui déjà se trouve dans des conditions d’études inappropriées pourrait-il baisser radicalement.
L’enseignement primaire étant le socle, il urge que les autorités procèdent incessamment à des réaménagements pour sauver le système éducatif béninois.
Akpédjé AYOSSO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

5 octobre 2019 par Dg24h


Abdoulaye Gounou, président du groupe parlementaire BR


12 novembre 2019 par La Rédaction
Les députés du Bloc Républicain (BR) ont un nouveau président de groupe (...)
Lire la suite

63 personnes recouvrent la liberté


8 novembre 2019 par La Rédaction
Le procureur de la République Mario Metonou a donné l’ordre de mise en (...)
Lire la suite

Patrice Talon doute de l’entrée en vigueur de l’Eco en 2020


8 novembre 2019 par La Rédaction
Le président béninois Patrice Talon doute de l’avènement de la monnaie (...)
Lire la suite

Talon passe en revue les lois à polémiques


7 novembre 2019 par Dg24h
Le chef de l’Etat a accordé un entretien spécial sur RFI. Il abordé (...)
Lire la suite

Patrice Talon parle de Ajavon, Zinsou ..


7 novembre 2019 par Dg24h
Le Chef de l’Etat en se prononçant sur sa candidature éventuelle en 2021 (...)
Lire la suite

« Elle a été faite dans l’intérêt supérieur de la Nation » (He (...)


4 novembre 2019 par La Rédaction
Le vendredi 1er novembre 2019, les députés de la 8ème législature ont (...)
Lire la suite

La Constitution révisée après 29 ans d’application


1er novembre 2019 par La Rédaction
La loi n°2019-40 portant révision de la loi 90-32 du 11 décembre 1990 (...)
Lire la suite

Patrice Talon relève un grand défi


1er novembre 2019 par Dg24h
La nouvelle mouture de la constitution a été adoptée dans la nuit de (...)
Lire la suite

Les députés ont tenu le pari


1er novembre 2019 par Dg24h
Il sonnait environ 00h25 quand le président de l’Assemblée nationale (...)
Lire la suite

L’opposition se concerte jeudi au domicile de Soglo


30 octobre 2019 par La Rédaction
Informées de l’examen en procédure d’urgence à l’Assemblée de la loi (...)
Lire la suite

Le Bénin et le Maroc signent une convention


30 octobre 2019 par La Rédaction
Le Médiateur du Royaume du Maroc, Mohamed Benalilou et son homologue (...)
Lire la suite

« Nous n’avons pas inventé le parrainage, il existe un peu partout » (Me (...)


29 octobre 2019 par Dg24h
Le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement Alain (...)
Lire la suite

Les conditions à remplir pour être chef de file de l’opposition


28 octobre 2019 par Dg24h
Sur proposition des experts du dialogue national, le chef de file de (...)
Lire la suite

Pour les élections générales trois hypothèses à explorer


27 octobre 2019 par Dg24h
L’organisation des élections générales en République du Bénin est l’une des (...)
Lire la suite

Le nombre de députés porté à 109 dont 24 femmes


27 octobre 2019 par Dg24h
De 83, le nombre de députés au parlement béninois pourrait passer à 109, (...)
Lire la suite

Patrice Talon ne veut pas d’une constitution à « histoires (...)


25 octobre 2019 par Dg24h
Le comité chargé de la mise en œuvre des recommandations du dialogue (...)
Lire la suite

Le président du Parlement Panafricain se prononce sur le leadership (...)


24 octobre 2019 par La Rédaction
A l’occasion du 1er Conseil national du parti Union Démocratique pour (...)
Lire la suite

Patrice Talon à Tokyo ce lundi


21 octobre 2019 par La Rédaction
Le président de la République du Bénin, Patrice Talon a foulé le sol (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information