mercredi, 6 juillet 2022 •

622 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Promotion et protection des droits de l’homme

La section régionale de la CBDH dans le Borgou opérationnelle





La Commission béninoise des droits de l’homme (CBDH) a procédé, ce samedi 26 mars à Parakou, à l’ouverture de son bureau régionale dans le Borgou. Mais avant, elle a installé l’officier des droits de l’homme (ODH) dans le département, dans l’exercice de ses fonctions.

Par Nazaire TAHOUE

Pour mieux être à leurs services, la Commission béninoise des droits de l’homme (CBDH) s’est davantage rapprochée des populations du Borgou. Après l’Atlantique, le Zou, le Mono et l’Atacora, c’est leur département qui a vu son officier des droits de l’homme (ODH) installé dans l’exercice de ses fonctions, ce samedi 26 mars, à Parakou. En marge de la cérémonie, la commission a également procédé à l’ouverture du siège de son bureau départemental. C’est pour se conformer aux dispositions de l’article 3, alinéa 2 de la loi N° 2012-36 du 15 février 2013 portant création de la CBDH, l’article 2 du décret N° 2014-315 du 6 mai 2014 portant modalités d’application de la loi sus citée et l’article 65 du Règlement intérieur de la CBDH en ses alinéas 1er et 4, et l’article 66 du même règlement intérieur, que cette section régionale a été créée.

Ce qui est essentielle avec la CBDH, a indiqué son président, Isidore Clément Capo-Chichi, c’est que l’homme a droit à une dignité. En ouvrant ses bureaux régionaux, fait-il observer, la commission a décidé de mettre l’accent sur trois points. « Le premier, c’est de dire aux populations que l’Etat est à leur écoute. La deuxième chose, c’est que l’Etat est conscient que tout n’est pas parfait, mais qu’on peut ensemble corriger. Enfin, la troisième chose, c’est que les populations aient le courage de réclamer ce qui leur est dû, dans le respect des lois de la République », va-t-il faire remarquer. « Mais comment est-ce qu’on peut protéger les droits de l’homme, si l’on n’est pas proche des populations », s’est-il interrogé, avant de renvoyer Dorcas Goudi dans l’exercice de ses fonctions d’ODH dans le département du Borgou. « Vous êtes les oreilles et les yeux de la commission, mais pas sa bouche », lui fera observer le président.

La mission assignée

Avec le commissaire et trésorier général adjoint, Apollinaire Emérico Adjovi, elle sera davantage édifiée par rapport à sa mission et son rôle. Elle est appelée à faire connaître et promouvoir la CBDH aux populations et institutions de l’Etat dans le Borgou. Obligation lui est également faite de contribuer à l’exécution du mandat de la commission en organisant des activités de promotion et de protection des droits de l’homme dans le département, de faciliter la coopération avec les institutions publiques et les Organisations de la société civile. Elle aura à recevoir et transmettre les requêtes relatives au cas de violations ou d’atteintes aux droits de l’homme à la commission. Comme posture, l’intégrité, l’équité, le respect mutuel, l’esprit de coopération et de responsabilité, l’humilité, la courtoisie, le respect et de la hiérarchie sont entre autres qualités qui lui ont été recommandées.

L’ambition de la commission, insiste sa vice-présidente, Sidikatou Adamon Houédété, c’est d’être plus proche des populations afin de mieux les accompagner, en ce qui concerne les différentes difficultés en matière des droits de l’homme. Elle a exhorté les autorités politico-administratives à divers niveaux, ainsi que les membres des Organisations de la société civile du Borgou à une collaboration fructueuse avec l’ODH, pour la réussite de sa mission.
C’est grâce au projet « Advancing Rights in Benin » piloté par la CBDH et soutenu financièrement par l’USAID avec l’appui technique de l’Association du barreau américain (ABA-ROLI), que la création des sections régionales de la CBDH et l’installation des ODH ont été rendues possible. Le directeur-pays de ABA-ROLI, Mourtala Dème s’est réjoui du processus en court et qui vise le renforcement des capacités institutionnelles de la CBDH et son accessibilité aux populations. A sa suite, le secrétaire général de la préfecture de Parakou, Sanni Bio Bayé, s’est réjoui de l’ouverture de ce bureau régional qui permettra de soulager les populations de son département, puis de les assister dans la protection de leurs droits, en les aidants à obtenir justice et réparations.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

26 mars 2022 par Judicaël ZOHOUN




Alain Capo Chichi lance le 1er superphone au monde ce samedi


6 juillet 2022 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le président du Groupe Cerco Alain Capo-Chichi lance, ce samedi 09 (...)
Lire la suite

African Parks en campagne de vaccination dans les zones périphériques (...)


6 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
Comme l’année dernière, African Parks met en œuvre une campagne de (...)
Lire la suite

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 06 JUIL. 2022


6 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 06 juillet 2022, sous (...)
Lire la suite

APPEL A CANDIDATURE


6 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
La SOBEBRA, importante industrie et leader en agro-alimentaire de la (...)
Lire la suite

Yves Sossa porte à l’écran les métis abandonnés en Afrique


6 juillet 2022 par Akpédjé Ayosso
Un film sur les métis abandonnés à la recherche de leur géniteur. C’est (...)
Lire la suite

Le Bénin met fin à la délivrance des cartes d’identité non biométriques


6 juillet 2022 par Marc Mensah
Cessation de l’établissement de cartes nationales d’identité non (...)
Lire la suite

Des séances de sensibilisation au Parlement


6 juillet 2022 par Akpédjé Ayosso
Le personnel civil et militaire de l’Assemblée nationale a été (...)
Lire la suite

Le président Talon de retour après sa tournée en Europe


6 juillet 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
La président de la République Patrice Talon est de retour de sa tournée (...)
Lire la suite

Une femme arrêtée à Kalalé pour enlèvement de mineure


6 juillet 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Une femme est placée en garde à vue à Kalalé, dans le département du (...)
Lire la suite

Circulation bloquée dans les deux sens devant l’UAC


6 juillet 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Un accident de circulation s’est produit dans la matinée de ce mercredi (...)
Lire la suite

Un homme tué par balles, un autre égorgé


5 juillet 2022 par Ignace B. Fanou
Des assassinats crapuleux ont été commis dans la nuit de lundi à mardi à (...)
Lire la suite

152 réclamations de citoyens en examen au Médiateur


5 juillet 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
La première ‘’Session’’ de l’année 2022 s’est ouverte officiellement au siège (...)
Lire la suite

Des entraîneures formées par l’ex-basketteuse française Diawakana


5 juillet 2022 par Akpédjé Ayosso
Dans le cadre du projet "Sport au féminin", un camp de basketball a été (...)
Lire la suite

Les produits locaux de qualité, disponibles au Supermarché NOL (...)


5 juillet 2022 par Akpédjé Ayosso
Le Supermarché Nol Market sis à Fidjrossè, Cotonou a organisé ce samedi 2 (...)
Lire la suite

Les décisions prises lors de la 61e session ordinaire de la (...)


5 juillet 2022 par Akpédjé Ayosso
La soixantième-et-unième session ordinaire de la Conférence des Chefs (...)
Lire la suite

La session de remplacement du BAC démarre le 18 juillet


5 juillet 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La session de remplacement de l’examen du Baccalauréat session de juin (...)
Lire la suite

Un homme condamné à 7 ans de prison pour viol


5 juillet 2022 par Marc Mensah
Un homme de 28 ans a été condamné à 7 ans de prison ferme pour viol sur (...)
Lire la suite

L’archéologie préventive, la solution pour une meilleure valorisation


5 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
Dans le cadre des travaux de construction du Musée de l’Epopée des (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires