lundi, 28 novembre 2022 •

508 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Le Bitcoin peut-il devenir un moyen d’échange mondial ?




Le Bitcoin est sans doute la crypto-monnaie la plus en vue aujourd’hui. Les entreprises et les particuliers qui ont adopté le Bitcoin l’utilisent principalement comme monnaie de transaction et comme actif d’investissement. Cependant, le Bitcoin a également d’autres applications d’innovation, aidant les créateurs à développer et à améliorer divers produits et processus commerciaux. Néanmoins, des divergences subsistent quant au rôle du Bitcoin en tant que moyen d’échange mondial. Vous pouvez traiter les paiements en Bitcoins par le biais de votre portefeuille ou d’une plateforme de trading de confiance comme bitcodeprime
L’article suivant explore les différentes opinions et réflexions d’experts concernant le Bitcoin afin de déterminer son adéquation en tant que moyen d’échange universel.
Critiques sur le Bitcoin
De nombreux experts, régulateurs et investisseurs ont exprimé leur mécontentement à l’égard du Bitcoin en tant que monnaie de transaction mondiale, en invoquant diverses raisons. L’un des problèmes cruciaux est la grande volatilité du Bitcoin, qui, selon de nombreux opposants, le rend inadapté en tant que moyen d’échange. Le Bitcoin est une monnaie très volatile, avec des fluctuations de prix brutales et énormes que les experts peuvent difficilement prévoir.
Certains détracteurs du Bitcoin affirment que sa grande volatilité entraîne des incertitudes et des risques énormes qui pourraient perturber considérablement les marchés mondiaux. Ils affirment que les fortes variations de prix rendent extrêmement difficile pour les entreprises de fixer des prix corrects pour leurs produits. Au lieu de cela, les commerçants fixent généralement les prix de leurs produits en Bitcoins, en espérant que les conditions du marché restent les mêmes. Il s’agit d’un pari énorme qui peut entraîner des pertes importantes pour les entreprises si les marchés subissent des turbulences soudaines.
D’autres critiques ont également soulevé des inquiétudes concernant la réglementation du Bitcoin, affirmant que son réseau décentralisé crée une faille pour les transactions financières illicites et les risques frauduleux. Ils affirment que l’absence de règles dans l’écosystème Bitcoin sape l’autorité des gouvernements nationaux en tant que seuls gardiens des transactions financières.
Certains opposants au Bitcoin s’inquiètent également de la complexité de son écosystème. Ils affirment que le Bitcoin est une monnaie technologique dont l’accessibilité et l’utilisation sont limitées à Internet. Il ne peut donc pas être utile aux populations qui n’ont pas accès aux services Internet.
Pourquoi le Bitcoin est un moyen d’échange pratique
L’adoption du Bitcoin a considérablement augmenté dans le monde entier malgré toutes les critiques mentionnées ci-dessus. Plusieurs régulateurs, experts financiers, investisseurs institutionnels et particuliers décrivent le Bitcoin comme l’avenir de la monnaie qui va révolutionner les transactions mondiales. L’adoption rapide et massive du Bitcoin est la preuve de son acceptation croissante au niveau mondial en tant que monnaie de transaction.
Le réseau décentralisé du Bitcoin est l’une des caractéristiques uniques qui en font un moyen d’échange plus pratique que la monnaie fiduciaire. Le Bitcoin fonctionne sur un réseau blockchain de peer-to-peer qui permet aux utilisateurs d’envoyer et de recevoir des paiements à l’échelle internationale sans impliquer de tiers. Cela donne aux commerçants un accès facile et pratique aux marchés mondiaux. Cela permet également aux consommateurs de faire facilement leurs achats dans les magasins en ligne et physiques du monde entier.
L’absence de réglementation gouvernementale dans les transactions Bitcoin donne aux utilisateurs l’autonomie de dépenser leurs fonds comme ils l’entendent, sans craindre d’intervention extérieure. En outre, l’élimination des intermédiaires dans les transactions en Bitcoins facilite les paiements transfrontaliers immédiats, sécurisés et peu coûteux. Le Bitcoin permet aux commerçants et aux consommateurs d’envoyer et de recevoir des fonds dans le monde entier en toute transparence.
Le réseau blockchain de Bitcoin facilite une sécurité accrue des transactions, en validant tous les paiements sur un grand livre numérique partagé. Le grand livre de la blockchain est crypté et n’est accessible qu’aux utilisateurs du réseau Bitcoin. En outre, toutes les transactions validées sont irréversibles, ce qui protège les entreprises et les consommateurs de risques tels que le vol de données et la fraude.
Les paiements en Bitcoins coûtent généralement moins cher que les cartes de crédit, les cartes de débit et les virements bancaires. Cela est principalement dû à l’absence d’intermédiaires. Les utilisateurs de Bitcoins n’ont pas non plus besoin d’échanger les fonds en monnaie locale, ce qui élimine les frais de change. Contrairement aux paiements traditionnels qui durent souvent plusieurs jours, semaines ou mois, les transactions en Bitcoins sont traitées en 20 à 30 minutes.
Dans l’ensemble, le Bitcoin présente des défis et des risques uniques pour les commerçants et les consommateurs. Cependant, il possède tous les attributs d’un moyen d’échange mondial sûr et pratique.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

12 septembre 2022 par Judicaël ZOHOUN




Voici les opportunités offertes par le Fgdr-Umoa


28 novembre 2022 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Il existe un Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution dans l’Umoa. (...)
Lire la suite

310.978,669 tonnes de soja exportées entre 2021 et 2022


28 novembre 2022 par Marc Mensah
Le Bénin a enregistré des performances en ce qui concerne la production (...)
Lire la suite

Les opportunités et atouts du Bénin présentés à Bordeaux


24 novembre 2022 par Akpédjé Ayosso
Une délégation de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin et de (...)
Lire la suite

Qui contrôle le marché des changes ?


17 novembre 2022 par Judicaël ZOHOUN
https://unsplash.com/photos/1sPWEYR6r3I Encore appelé Forex ou FX, le (...)
Lire la suite

Abdoulaye Diop échange avec les journalistes de la Plateforme (...)


17 novembre 2022 par Akpédjé Ayosso
Les journalistes regroupés au sein de la Plateforme Médias Uemoa ont été (...)
Lire la suite

Voici la stratégie de l’Uemoa pour un accès universel à l’électricité


16 novembre 2022 par Akpédjé Ayosso
Pour la période 2022 à 2033, le Conseil des ministres de l’Uemoa a adopté (...)
Lire la suite

Nouvelles mesures fiscales de la loi de finances 2023


15 novembre 2022 par Marc Mensah
Le budget général de l’Etat, gestion 2023 en cours d’examen à l’Assemblée (...)
Lire la suite

Une mesure de protection de l’épargne publique


14 novembre 2022 par Judicaël ZOHOUN
À l’approche des fêtes de fin d’année, nombreux sont les béninois qui (...)
Lire la suite

SEM. Rguibi offre une réception aux investisseurs marocains


10 novembre 2022 par Ignace B. Fanou
L’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi a offert en sa résidence à Cotonou, le (...)
Lire la suite

La Fondation Ecobank et ONU Femmes en partenariat pour l’autonomisation (...)


8 novembre 2022 par Judicaël ZOHOUN
La Fondation Ecobank et le Bureau régional d’Afrique de l’Ouest et (...)
Lire la suite

Des investisseurs marocains en visite au Bénin


8 novembre 2022 par Marc Mensah
Une délégation d’investisseurs marocains conduite par Son Excellence (...)
Lire la suite

La production du coton annoncée à la baisse


8 novembre 2022 par Akpédjé Ayosso
Une baisse de la production du coton est annoncée pour la campagne (...)
Lire la suite

Le Bénin devient leader en Afrique de l’Ouest


7 novembre 2022 par Judicaël ZOHOUN
La dernière évaluation des politiques et des institutions nationales (...)
Lire la suite

Des entreprises distinguées pour leur performance et innovation


6 novembre 2022 par Akpédjé Ayosso
Le rideau est tombé sur la 18e édition du Gala des 100 entreprises les (...)
Lire la suite

MTN lance MoMo Sayaaa, l’épargne rémunérée à 0,3% par mois


4 novembre 2022 par Marc Mensah
MoMo Sayaaa, un nouveau service qui permet d’épargner de l’argent via (...)
Lire la suite

Une délégation du FMI achève une mission de revue au titre du MEDC et de (...)


3 novembre 2022 par Akpédjé Ayosso
Au terme d’un séjour au Bénin, une délégation du Fonds monétaire (...)
Lire la suite

Les acteurs outillés pour l’amélioration du système de contrôle (...)


3 novembre 2022 par Akpédjé Ayosso
L’édition 2022 de la revue annuelle de la gouvernance des entreprises (...)
Lire la suite

La croissance économique du Bénin en 2022 revue à 6% ( FMI)


3 novembre 2022 par Judicaël ZOHOUN
La croissance économique du Bénin est revue à la hausse. Elle passe de (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires