dimanche, 9 août 2020 •

279 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Journée mondiale contre l’hépatite 2020

Le message de Dre Matshidiso Moeti aux gouvernants africains




Le 28 juillet, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a célébré l’édition 2020 de la Journée mondiale contre l’hépatite. Pour la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dre Matshidiso Moeti, 300 personnes perdent la vie chaque jour des suites du cancer du foie et d’autres complications liées à l’hépatite B et à l’hépatite C sur les 71 millions atteints.

Pour lutter contre l’hépatite qui représente une menace pour la santé publique, la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique appelle les gouvernants africains à investir pour un avenir sans hépatite en Afrique.
« Un avenir sans hépatite », c’est le thème retenu cette année pour célébrer l’édition 2020 de la journée mondiale contre l’hépatite. Un thème, qui souligne d’après Dre Matshidiso Moeti, toute l’importance de la prévention de la transmission mère-enfant de l’hépatite B et de l’intensification de la prévention, du dépistage et du traitement pour lutter contre l’hépatite B et guérir l’hépatite C.
Selon les spécialistes de la santé, l’hépatite B peut passer inaperçue pendant des années et avoir des conséquences dévastatrices. Mieux, les chiffres en la matière sont effroyables. « 300 personnes perdent la vie chaque jour des suites du cancer du foie et d’autres complications liées à l’hépatite B et à l’hépatite C sur les 71 millions atteints », déplore la directrice.

Une tueuse silencieuse à éradiquer

« La période d’infection la plus vulnérable se situe au cours du premier mois de vie et peut être prévenue par la vaccination contre l’hépatite B, précisément par l’administration d’une dose de naissance au cours des premières 24 heures de vie », rappelle Dre Matshidiso Moeti.
L’hépatite B reconnue comme étant la forme la plus répandue dans la Région africaine de l’OMS peut être évitée grâce au vaccin trouvé.
Mais, malgré le faible coût de la dose de naissance du vaccin contre l’hépatite B, seulement 13 pays africains l’ont introduit. « Ce qui est bien en-deçà de l’objectif de 25 pays fixé pour 2020 », regrette l’expert.
15 autres pays dont le Bénin ont lancé des plans nationaux de lutte contre l’hépatite. Le Rwanda et l’Ouganda ont mis sur pied des programmes nationaux de dépistage et de traitement de la maladie.
Pour réaliser le rêve d’une Afrique sans hépatite, les pays africains doivent s’impliquer davantage dans la lutte contre l’hépatite.

Les pays doivent investir pour protéger tous les nouveau-nés.
Or le fait d’atteindre une couverture d’au moins 90% dans la Région devrait largement contribuer à la prévention de plus de 1,5 million de nouvelles infections et de 1,2 million de décès par cancer du foie d’ici à 2035, a précisé la Directrice dans son message.
L’OMS collabore avec les pays et les partenaires pour accélérer les actions visant à réduire de 90% les nouvelles infections par les hépatites B et C et à réduire de 65% le nombre de décès liés à l’hépatite d’ici à 2030.
Pour l’atteinte de ces objectifs, « il est urgent d’introduire et de généraliser l’administration de la dose de naissance du vaccin contre l’hépatite B, de tirer le meilleur parti des infrastructures destinées à la lutte contre le VIH et la syphilis pour prévenir la transmission mère-enfant de l’hépatite et de veiller à ce que les mères aient accès aux services de dépistage et de traitement », insiste Dre Matshidiso Moeti, qui n’a pas manqué de remercier l’Organisation des premières dames d’Afrique pour son plaidoyer en faveur de la triple élimination de la transmission mère-enfant du VIH, de la syphilis et de l’hépatite B.
La pandémie de COVID19 une menace à la réalisation d’un avenir sans hépatite en Afrique !
Les personnes atteintes de l’hépatite courent le risque de développer la forme grave de la COVID-19.
« Au moment où nous luttons contre la COVID-19, les personnes qui présentent des complications liées à l’hépatite courent un plus grand risque de développer une forme grave de la COVID-19 et doivent continuer de bénéficier des services essentiels de prévention et de traitement de l’hépatite pendant la pandémie et au-delà », a déclaré la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.
Dre Matshidiso Moeti invite tous les gouvernants africains à investir dans la santé de leurs populations pour renforcer la prévention, le diagnostic et les soins de l’hépatite afin de sauver des vies. « Avec l’engagement politique des gouvernements et des partenaires, adossé sur des ressources financières et intégré dans une approche axée sur le renforcement des systèmes de santé, et avec des communautés informées et dotées des moyens d’action nécessaires, nous pouvons parvenir à un avenir sans hépatite », a-t-elle conclu.

J. M

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

29 juillet 2020 par Ignace B. Fanou




Le nombre de décès à la Covid 19 approche la quarantaine


6 août 2020 par Ignace B. Fanou
Trois décès dûs à la coronavirus viennent d’être enregistrés portant le (...)
Lire la suite

Soyez fières d’arborer les créations de Luxury Area


3 août 2020 par Judicaël ZOHOUN
Chères clientes " La couleur noire a meilleure grâce dans les (...)
Lire la suite

En images les temps forts de la cérémonie de dépôt de gerbe


1er août 2020 par Judicaël ZOHOUN
Les cérémonies officielles entrant dans le cadre de la fête de (...)
Lire la suite

Eusèbe Agbangla nouvel ambassadeur du Bénin à Paris


29 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
En conseil des ministres de ce mercredi 29 juillet , Monsieur Eusèbe (...)
Lire la suite

La dernière tendance Luxury Area


29 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
La dernière tendance de Luxury Area portée par la charmante Armelle. (...)
Lire la suite

Une fillette repêchée d’une fosse septique à Allada


29 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso
Les sapeurs-pompiers ont sauvé la vie d’une fillette de 8 ans ce mardi (...)
Lire la suite

Inspirez vos proches, avec les créations de Luxury Area.


24 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
"Les vêtements et les bijoux devraient être surprenants, individuels". (...)
Lire la suite

Liste des personnes retenues pour les travaux de secrétariat


24 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
La phase écrite de l’examen du Baccalauréat session de juillet 2020 s’est (...)
Lire la suite

Le Comité quadripartite fait des propositions au PAM


21 juillet 2020 par Ignace B. Fanou
Les cadres du Comité quadripartite sur la mise en œuvre du Programme (...)
Lire la suite

La fille de l’ancien DG Soneb parmi les victimes


21 juillet 2020 par Ignace B. Fanou
L’accident survenu ce week-end à Akpakpa, à Cotonou a endeuillé la (...)
Lire la suite

Lettre aux Messagers de la Paix au nom de HWPL PeaceVolunteers


20 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Nous sommes les membres bénévoles de Culture céleste, Paix mondiale et (...)
Lire la suite

Une communauté religieuse comme bouc émissaire dans le cadre du (...)


15 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Plusieurs ONG à l’ONU et chefs religieux demandent à ce que la répression (...)
Lire la suite

Voici pourquoi découvrir la campagne « Je suis Albinos » du slameur D. (...)


13 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le slameur béninois et africain Djamile Mama Gao a lancé depuis le 13 (...)
Lire la suite

Vers la rénovation des anciens bâtiments coloniaux à Grand (...)


12 juillet 2020 par La Rédaction
Le maire de la commune de Grand-Popo, Jocelyn Henrico Ahyi s’est rendu (...)
Lire la suite

L’intégralité de l’Hommage rendu à Bruno AMOUSSOU pour ses 81 (...)


4 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Bruno AMOUSSOU , Le Messager de la Paix, Joyeux Anniversaire. C’est le (...)
Lire la suite

Voici les Grands projets touristiques pour Ouidah


4 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
C’est à l’occasion d’une projection organisée par l’Agence Nationale de (...)
Lire la suite

Une nouvelle Directrice Générale à la tête de MTN Bénin


2 juillet 2020 par La Rédaction
Le Groupe MTN a annoncé la nomination de nouveaux Directeurs Généraux à (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires