samedi, 24 août 2019 •

330 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Message du Chef de l’Etat

Les Béninois apprécient la sortie de Patrice Talon




Longtemps attendu par ses compatriotes, le président de la République, Son Excellence Monsieur Patrice Talon a fait son adresse à la Nation dans la soirée de ce lundi 20 mai 2019. Le message du chef de l’Etat qui a duré une dizaine de minutes intervient au terme du processus électoral du 28 avril dernier ayant conduit à l’élection et à l’installation des nouveaux députés à l’Assemblée nationale. Des citoyens béninois rencontrés dans la ville de Cotonou apprécient le contenu de son allocution.

Annonçant que le processus électoral relatif à la 8e législature de notre pays vient de s’achever, le chef de l’Etat, Patrice Talon a déploré dans son message à la Nation les violences post-électorales, les événements survenus dans le Parc Pendjari en rendant un hommage au guide béninois décédé.
Le président de la République a aussi invité le Parlement à la relecture de la Charte des partis politique et du Code électoral. Il a annoncé son désir d’inviter toute la classe politique pour des échanges directs, francs et constructifs.

Beaucoup de citoyens affirment être satisfaits du message de Talon, tout en invitant toutes les couches de la société à accompagner les actions du gouvernement pour le développement du Bénin.
Louise Akouaba, directrice d’une garderie dit avoir été comblée par le message du chef de l’Etat. « C’est vrai qu’il a réagi un peu tard mais, tout ce qu’il a dit est rationnel », répond-t-elle. Louise Akouaba se réjouit d’apprendre que « la sécurité a été renforcée dans le Parc Pendjari, l’un des atouts touristiques importants de notre pays ».
A en croire dame Elisabeth, Patrice Talon a bien choisi le moment pour son message. « Le Bénin n’allait pas enregistrer des scènes de violences, si certains acteurs politiques n’avaient pas appelé le peuple au soulèvement. Patrice Talon est un homme de vision, je sais qu’il conduira ce pays à bon port », affirme-t-elle.
« On a un président qui sait utiliser les mots adéquats. Le message a apaisé un peu les populations qui depuis le scrutin du 28 avril sont sur leur garde à cause de la peur qu’a fait naître certains acteurs. Le Parlement est déjà opérationnel, on attend de voir la suite », a déclaré le sociologue Martinien Cossi.
« Patrice Talon ne veut que le développement du peuple », lance le jeune entrepreneur Léonardo Affedjou.
Dans son allocution poursuit-il, le Chef de l’Etat a manifesté le désir de rencontrer à nouveau toute la classe politique pour dialoguer. Il a reconnu que tout le monde doit apporter sa contribution pour faire avancer ce pays. Et c’est ce que j’ai aimé. Vivement que l’opposition cette fois-ci réponde à son appel ».
« Merci à notre chef d’Etat qui ne cherche que la paix pour ce pays. Dans son message, il a eu à aborder tous les évènements de ces derniers jours. Je trouve que c’est un message qui doit amener chaque Béninoise et Béninois à oublier tout du passé et se concentrer sur le présent. Vous savez le développement du peuple ne se fera jamais si nous ne sommes pas unis. Alors accompagnons les actions du gouvernement actuel pour le bonheur de tout le peuple », a suggéré Aurélien Gaba, instituteur à la retraite.
Par contre d’autres ne sont pas du même avis.
Pour Olivier Houngnon, étudiant en droit ses « annonces relèvent de la comédie habituelle ». Il se demande à quoi un dialogue servirait-il dans la mesure où le processus électoral est déjà terminé. « Le comble c’est qu’il demande au Parlement de corriger des lois. Les mêmes lois qui ont conduit à l’exclusion des partis de l’opposition aux législatives de 2019. C’est bien dommage », a-t-il confié.
« Ce n’est pas pour n’importe quelle raison que Talon a choisi de faire son message, des jours après l’installation des députés. Le vin est tiré, on a bu. Il a parlé sans pour autant situer les responsabilités. Il a encore parlé, on ne peut qu’accepter », affirme Solange Dédji, agent commercial exerçant dans une structure à Cotonou.
Un autre citoyen béninois qui a requis l’anonymat trouve que le message délivré par le chef de l’Etat est ‘’court mais vide de sens’’. « Le président garde son cap et reste toujours déconnecter des réalités du peuple. Il n’a pas vraiment encore pris la mesure de la situation. Il se cramponne toujours sur l’opposition alors que la crise est sociale et ça il ne l’a pas encore compris. J’ai peur qu’il ne le comprenne trop tard », se désole-t-il.

A.A.A

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

21 mai 2019 par Dg24h


La Fbf en assemblée générale samedi


23 août 2019 par Dg24h
Les membres de la Fédération béninoise de football (Fbf) tiennent ce (...)
Lire la suite

Justin Gbènamèto rétabli dans ses droits après sa radiation


23 août 2019 par Dg24h
En audience plénière jeudi 22 août 2019, la Cour Constitutionnelle a (...)
Lire la suite

Un ranger du Parc de la Pendjari honoré


23 août 2019 par Dg24h
Dari Narakoua, a porté haut l’étendard du Parc national de la Pendjarià (...)
Lire la suite

L’espace vert de Houéyiho en état de délabrement avancé


22 août 2019 par Dg24h
Des sachets, de mauvaises herbes, de feuilles mortes, de petits tas (...)
Lire la suite

Liste proviosire des EPES à fermer à partir de 2019-2020


21 août 2019 par Dg24h
Pour la rentrée 2019, 102 établissements d’enseignement supérieur sont à (...)
Lire la suite

L’UE salue la création du Tribunal du Commerce


21 août 2019 par Dg24h
Le chef de la délégation de l’Union Européenne, Olivier Nette au cours (...)
Lire la suite

José Tonato avertit les auteurs d’actes d’incivisme


21 août 2019 par Dg24h
Le ministre du Cadre de vie et du développement durable José Tonato (...)
Lire la suite

La 3ème édition du Leadership Day Cotonou aura lieu le 7 Septembre


21 août 2019 par Dg24h
La Fondation Kundi Africa a réussi à fixer dans les esprits la première (...)
Lire la suite

Le Bénin commémore le 25ème anniversaire du « Projet Route de l’Esclave (...)


20 août 2019 par Dg24h
La célébration du 25e anniversaire du projet « La Route de l’esclave » (...)
Lire la suite

Des pratiques occultes pour intimider les candidats


20 août 2019 par Dg24h
La polémique autour de l’évaluation diagnostique des enseignants vient de (...)
Lire la suite

Ce qui justifie le nouveau déguerpissement à Placodji


20 août 2019 par La Rédaction
Le préfet par intérim du département du Littoral, Jean-Claude Codjia est (...)
Lire la suite

Prise de service des cadres promus


20 août 2019 par Dg24h
Plusieurs responsables de l’administration parlementaire nommés le 14 (...)
Lire la suite

Me Habib Bah n’est plus


19 août 2019 par Dg24h
Le Barreau béninois a encore perdu un de ses avocats. Il s’agit de Me (...)
Lire la suite

Un peuhl charcuté et son fils abattu


19 août 2019 par Dg24h
C’est la psychose et la désolation dans le rang de la communauté peuhl (...)
Lire la suite

Les taxis minibus en grève


19 août 2019 par La Rédaction
Les taxis minibus assurant la liaison Akassato-marché Dantokpa sont en (...)
Lire la suite

Le projet « Route de l’esclave » renaît après 25ans


18 août 2019 par Dg24h
Le projet « La Route de l’esclave » lancé à Ouidah en 1994, fête son 25ème (...)
Lire la suite

La session criminelle de l’année s’ouvre lundi


18 août 2019 par Dg24h
La première session criminelle du tribunal de première instance de (...)
Lire la suite

Gbaguidi XIV apporte un démenti formel


17 août 2019 par Dg24h
Le roi de Savalou Gandjègni Awoyo Gbaguidi XIV est bel et bien vivant. (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information