mardi, 31 mars 2020 •

460 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Politique

Les citoyens béninois apprécient l’évacuation sanitaire de Yayi




L’ex-président Boni Yayi qui serait gravement malade a quitté le Bénin pour aller se faire soigner. Ceci après la levée du siège de son domicile par la police Républicaine dans la matinée de ce samedi 22 juin 2019. Quelques citoyens béninois rencontrés dans la ville de Cotonou donnent leurs avis.

Grâce à la démarche des rois, sages, notables de la ville de Tchaourou et de Savè, le domicile de Yayi a été libéré par les forces de sécurité, ce qui lui a permis de quitter le Bénin pour la France en vue de recevoir des soins.
Selon Carole Amoussouga, étudiante dans une université privée à Cotonou, c’est une bonne résolution qu’il ait pensé très tôt à sa santé. « Nous ne pouvons que lui souhaiter un bon rétablissement », confie-t-elle.
« Si Boni Yayi est dans cet état, c’est parce qu’il l’a voulu. On ne règle pas les problèmes avec la violence et c’est ce que lui il a voulu faire et après s’est retrouvé seul dans ses quatre murs pendant des semaines. Tout ça a joué sur sa santé. Que Yayi sache qu’il a encore des jours à vivre devant lui », a déclaré Lydvine Comlan, un conducteur de taxi-moto félicite en premier lieu les acteurs qui ont permis le départ de Yayi. « Les rois et sages qui sont partis voir le président pour demander pardon, c’est une bonne chose qu’ils ont fait. Moi, c’est le président Talon que je remercie dans tout cela », a-t-il affirmé. S’agissant de la santé de l’ex-président, il demande à Dieu de l’assister afin qu’il puisse revenir en bonne santé.
« On sent que notre pays devient normal. Quand moi j’ai appris que les policiers ont déserté Cadjéhoun, j’étais content. Vous voyez que ça a pu permettre à Yayi d’aller à l’extérieur pour se faire soigner. C’est très bien », a apprécié Mark Tanguy.
Cette joie à l’annonce de la nouvelle est partagée aussi par Wenceslas Loko, soudeur exerçant à Cotonou. « Quand j’ai appris l’information sur les réseaux sociaux et les médias l’ont confirmé, j’ai loué Dieu. On sait tous que Yayi est gravement malade. Si les conditions lui permettent maintenant d’aller pour des soins de santé, on ne peut qu’apprécier. Vivement que tout se passe bien et que Dieu le protège », a-t-il formulé.
A en croire Stéphane Montcho, la levée du dispositif sécuritaire est une décision à saluer. « C’est une bonne nouvelle de savoir que l’ex-président est parti se faire soigner. Espérons qu’il revienne pour répondre de ses actes devant la justice ».
« Depuis que les événements ont commencé, je suis là et j’observe. Yayi qui serait l’instigateur de tout ce qui se passe dès qu’il a trouvé l’occasion est allé se faire soigner. Qu’en est-il de tous les fils et filles de notre nation qui gardent encore des séquelles des scènes de violence. Ils ont compris que seul le dialogue peut régler les problèmes. Vivement que la justice mène à bien l’enquête judiciaire relative à tous ces évènements et situe la responsabilité de chacun », a confié un citoyen qui a requis l’anonymat tout en ajoutant que nul n’est au-dessus de la loi.
Selon le graphiste Emmanuel Zounwakin, en dehors de sa qualité d’ex-président de la République du Bénin, Boni Yayi est aussi un citoyen béninois, et donc a le droit à la santé. « L’acte que Talon a posé pour avoir fait lever tous ses contingents de l’armée, je crois qu’il est à féliciter », souligne-t-il.
« C’est vrai que toutes les réformes ne sont pas encore acceptées par la population béninoise et avec ces différents points qu’il est entrain de marquer la population saura comment apprécier en son temps. Je lui tire un chapeau et demande à Dieu de l’assister. Nous croyons que d’ici à là, tout entrera dans l’ordre », a ajouté le sieur Zounwakin.
Pour Oscar Adjamandohoukpon restaurateur-commercial, la situation de Yayi a engendré beaucoup de tumultes dans notre pays marqués par des scènes de violence et d’affrontements entre populations et forces de sécurité. Saluant la démarche des autorités béninoises qui a favorisé le départ de Yayi, il souligne que la situation actuelle peut permettre aux Béninois de vivre comme des frères et sœurs.
« Prompt rétablissement à notre ex- président Yayi », a-t-il souhaité.

Akpédjé AYOSSO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

23 juin 2019 par Dg24h


Le déni et la psychose


24 mars 2020 par Dg24h
Depuis l’expansion inattendue et impromptue du virus, identifié sous (...)
Lire la suite

Un Sans-papiers face au Coronavirus (Par Aliou TALL)


22 mars 2020 par Dg24h
Dans le confinement l’altérité s’altère. Le riche, le pauvre, le Blanc, Le (...)
Lire la suite

Pourquoi ‘‘les gens’’ sont contre la Rupture


14 mars 2020 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​‘‘Les gens’’, c’est d’abord le groupuscule de (...)
Lire la suite

Démocratie et démographie au Bénin


22 février 2020 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Les Béninois fêtent les 30 ans de leur Conférence (...)
Lire la suite

Vœu de nouvel élan panafricain


12 février 2020 par Dg24h
Moussa Kanté est doctorant géographe-politiste, chercheur à l’école (...)
Lire la suite

La réponse de Victor Topanou à Vincent Foly


19 janvier 2020 par Dg24h
Le Professeur Victor Topanou a tenu à répondre à Vincent Foly au Terme de (...)
Lire la suite

Sortir de la confusion monétaire en Afrique de l’ouest


28 décembre 2019 par Dg24h
Edgard Gnansounou, 23 décembre 2019 edgard.gnansounou@gmail.com Au (...)
Lire la suite

Seneweb m’a tuer : en violant ma propriété intellectuelle (Par Aliou (...)


13 décembre 2019 par Dg24h
J’ai posté sur les réseaux sociaux et des médias en ligne un article (...)
Lire la suite

Ne pas prendre les Béninois pour des benêts


30 novembre 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Voltaire a dit : « Malheur aux détails, la (...)
Lire la suite

Afrique et Prix Nobel de la Paix


26 octobre 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Le Prix Nobel de la Paix 2019 est le Premier (...)
Lire la suite

« C’est un premier pas » (Joël Aïvo)


24 octobre 2019 par La Rédaction
Invité Afrique sur RFI ce jeudi 24 octobre 2019, le constitutionnaliste (...)
Lire la suite

Bénin et Tunisie, Greta Thunberg et Aimé Césaire


5 octobre 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Si le système des choses ne l’emporte pas et (...)
Lire la suite

Vérité évolutive de l’oracle FA et de toutes divinités


17 août 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​En 1936, dans l’introduction à son ouvrage (...)
Lire la suite

Une nouvelle Fédération en Afrique de l’Ouest pour une vraie indépendance (...)


1er août 2019 par Dg24h
Cotonou, le 1er août 2019, Un projet ambitieux mais nécessaire Le (...)
Lire la suite

Deux raisons de brûler nos gris-gris


20 juillet 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Parce que les Ecureuils sortaient de nulle part (...)
Lire la suite

Drôle de choix : faire prospérer ou périr le Bénin


18 mai 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) Kilibo, 26 février : tirs à balles réelles par (...)
Lire la suite

Râles d’agonie de la Bête béninoise


4 mai 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​La Bête c’est d’avoir livré le Renouveau (...)
Lire la suite

Au Président Soglo aimé et respecté


27 avril 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Monsieur le Président, votre fan-club n’en (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information