vendredi, 13 décembre 2019 •

356 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Financement public des partis politiques

Les conditions et modalités fixées par la loi




Les partis politiques au Bénin sont désormais financés sur le budget général de l’Etat. Les députés de la huitième législature ont adopté jeudi 14 novembre 2019, la loi N° 2019-44 portant financement public des partis politiques en République du Bénin.

La loi en 5 chapitres renfermant 17 articles définit les conditions et les modalités du financement public des partis politiques en application des dispositions de l’article 39 de la loi n°2018-23 du 17 septembre 2018 portant Charte des partis politiques en République du Bénin.
Les partis politiques bénéficiaires du financement public sont soumis au contrôle de la Cour des comptes et de l’Inspection Générale des Finances.
Selon l’article 2 de la loi « les crédits affectés au financement public des partis politiques sont inscrits au Budget général de l’Etat ». Complétant les ressources privées des partis politiques, le financement public des partis politiques est destiné « exclusivement à la couverture partielle de dépenses effectuées dans le respect des dispositions de la loi portant Charte des partis politiques, de la législation et des règlements en vigueur ». Il concourt entre autres : « au fonctionnement des partis ; à la promotion de leur programme politique ; à leur participation aux consultations électorales ; à la formation de leurs militants ; à l’éducation civique et politique de leurs membres et des citoyens en général ».
« Sont éligibles au bénéfice du financement public, les partis politiques qui remplissent les conditions ci-après : avoir un siège national et des bureaux départementaux, tous installés dans des locaux exclusivement destinés aux activités du parti et distincts d’un domicile ou d’un bureau privé ; justifier de la tenue régulière des instances statutaires du Parti ; justifier les ressources financières et leur utilisation », pricise l’article 6 de la loi.
Le montant total annuel du financement public aux partis politiques est fixé par la loi de finances et « la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) répartit le montant du financement public alloué aux partis politiques ».
« Le montant total annuel du financement public aux partis politiques est réparti entre les partis, en fonction du nombre de leurs députés et de leurs élus communaux à raison de : 60% au prorata des élus communaux ; 40% au prorata des députés », stipule l’article 9.
Le montant annuel du financement affecté à chaque parti politique peut faire l’objet de virements échelonnés en fonction de la trésorerie de l’Etat sans qu’aucune tranche ne soit inférieure au quart (1/4) de la dotation budgétaire.
S’agissant du suivi du financement public des partis politiques, « Tout parti politique est tenu de produire à la Cour des comptes ses états financiers, au plus tard, le 30 Avril de chaque année », conformément à l’article 12 de la loi.
Les articles 13 et 14 disposent qu’ « en cas de fusion de plusieurs partis politiques, le financement bénéficie au nouveau parti » et « en cas de dissolution d’un parti politique bénéficiaire, le versement du financement est arrêté à partir du premier jour du mois de la dissolution ».
Aussi, les partis politiques bénéficiaires du financement public sont-ils soumis au contrôle de la Cour des comptes et de l’Inspection Générale des Finances.
« Tout manquement par un parti politique aux dispositions de l’article 12 de la présente loi entraîne automatiquement la perte du bénéfice du financement de l’année en cours sans préjudice des sanctions pénales prévues par la législation en vigueur », précise l’article 16.

A.A.A

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

16 novembre 2019 par La Rédaction


Le PER un nouveau parti politique officiellement reconnu


9 décembre 2019 par Dg24h
A l’instar des autres formations politiques officiellement reconnues (...)
Lire la suite

L’Assemblée Nationale outille le personnel


7 décembre 2019 par La Rédaction
Un séminaire de renforcement de capacités des acteurs de la chaîne de (...)
Lire la suite

Le bitumage des voies secondaires prend corps à Natitingou


4 décembre 2019 par Dg24h
Dans la commune de Natitingou, située au nord-ouest du Bénin, le (...)
Lire la suite

Ambassadeurs et ministres retraités au cabinet de Vlavonou


23 novembre 2019 par La Rédaction
Ils sont cinq personnalités à rendre visite au président de l’Assemblée (...)
Lire la suite

Les députés dotent l’Opposition d’un statut


22 novembre 2019 par La Rédaction
La loi n°2019-45 portant statut de l’Opposition au Bénin a été adopté (...)
Lire la suite

C’est une rencontre festive selon Alain Orounla


20 novembre 2019 par La Rédaction
Le ministre de la communication et de la poste, Alain Orounla après le (...)
Lire la suite

Patrice Talon doute de l’entrée en vigueur de l’Eco en 2020


8 novembre 2019 par La Rédaction
Le président béninois Patrice Talon doute de l’avènement de la monnaie (...)
Lire la suite

Patrice Talon se prononce sur la réforme du franc CFA


8 novembre 2019 par La Rédaction
Le président Patrice Talon dans un entretien accordé à France 24 et RFI (...)
Lire la suite

« Il y aura une solution très bientôt (...) » (P. Talon)


8 novembre 2019 par La Rédaction
La fermeture des frontières nigérianes depuis le 20 août 2019 est une (...)
Lire la suite

« Elle a été faite dans l’intérêt supérieur de la Nation » (He (...)


4 novembre 2019 par La Rédaction
Le vendredi 1er novembre 2019, les députés de la 8ème législature ont (...)
Lire la suite

’’Le Bénin est à sa troisième indépendance’’ (A. Zinzindohoué)


2 novembre 2019 par La Rédaction
La constitution du 11 décembre 1990 a été révisée ce vendredi 1er novembre (...)
Lire la suite

Les députés expriment leur satisfaction


1er novembre 2019 par Dg24h
La date du 1er novembre 2019 entre dans les annales de l’histoire du (...)
Lire la suite

Les députés ont tenu le pari


1er novembre 2019 par Dg24h
Il sonnait environ 00h25 quand le président de l’Assemblée nationale (...)
Lire la suite

Enfin, la constitution révisée !


31 octobre 2019 par La Rédaction
Les députés de la 8è législature viennent de réaliser un exploit historique (...)
Lire la suite

La position de Soglo et ses alliés


31 octobre 2019 par Dg24h
Certains membres de l’opposition n’adhérent pas du tout aux (...)
Lire la suite

« Nous n’avons pas inventé le parrainage, il existe un peu partout » (Me (...)


29 octobre 2019 par Dg24h
Le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement Alain (...)
Lire la suite

Loi d’amnistie, « Pas d’amalgame à faire » (Alain Orounla)


29 octobre 2019 par Dg24h
L’une des recommandations du comité d’experts est l’adoption d’une loi (...)
Lire la suite

Le statut de l’opposition clairement défini


28 octobre 2019 par La Rédaction
Le comité d’expert a transmis au chef de l’Etat son rapport. Plusieurs (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information