vendredi, 6 décembre 2019 •

321 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Révision de la constitution au Bénin

Les députés expriment leur satisfaction




La date du 1er novembre 2019 entre dans les annales de l’histoire du Bénin. Longtemps querellée, la constitution adoptée au terme de l’historique conférence nationale des forces vives de la Nation de février 1990, a été modifiée par les députés de la 8ème législature. Au terme du vote qui a eu lieu vendredi peu après 00h au palais des gouverneurs à Porto-Novo, quelques députés ont exprimé leur satisfaction.
Selon Gildas Agonkan, c’est un acte historique. « Nous venons de poser un géant pas dans l’édifice constitutionnelle de notre pays », a-t-il déclaré. Annoncée plusieurs fois, la révision de la constitution n’a pas prospéré, a rappelé le député fier de ce que la tentative du 30 octobre au 1er novembre 2019 ait été la bonne. S’adressant aux citoyens, aux forces de résistance, et aux opposants qui éprouvent des doutes, il a souligné que la 8ème législature était dans une « logique républicaine ancrée dans les réformes structurelles pour améliorer le paysage politique du pays ». « Nous avons posé un acte pour rassurer l’ensemble de nos populations sur le fait que les questions qui visent à remettre en causes les fondamentaux de notre constitution, les fondamentaux de notre démocratie n’ont pas été touchés », a-t-il précisé.
Même sentiment chez son collègue Abdoulaye Gounou. « Je suis fier d’être de cette mandature qui a réussi à tourner une nouvelle page de notre histoire. Notre constitution vient de rentrer dans la modernité constitutionnelle », s’est-il réjoui.
Pour le président du groupe parlementaire Bloc Républicain, le Bénin à travers cette révision vient de s’adapter aux exigences d’une vie contemporaine. Aujourd’hui, poursuit-il, il y a des exigences que la constitution de 1990 n’est plus en mesure d’assurer. Evoquant la limitation du mandat des députés, Abdoulaye Gounou a salué le courage de ses collègues pour ce vote.
Fière de la discrimination positive au profit de la gente féminine, Rosine Dagniho, n’a pas caché sa joie. En tant que membre du parlement panafricain, et observant ce qui se passe ailleurs, elle a estimé que les femmes au Bénin avait été laissées pour compte.
Le type de féodalité qui empêche la femme béninoise d’être présente dans les instances de prise de décision prend ainsi fin, s’est réjouie le député. Pour l’élue de la 18ème circonscription électorale, c’est un ouf de soulagement. Aujourd’hui, rassure-t-elle, les femmes ambitionnent de prendre les rênes du pays et beaucoup de choses pourront changer.

F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

1er novembre 2019 par Dg24h


Le bitumage des voies secondaires prend corps à Natitingou


4 décembre 2019 par Dg24h
Dans la commune de Natitingou, située au nord-ouest du Bénin, le (...)
Lire la suite

31 députés interpellent le gouvernement sur le cas de la. (...)


3 décembre 2019 par La Rédaction
Le Complexe textile du Bénin (COTEB), créé en 1971 par l’Etat béninois, (...)
Lire la suite

Les militants du Prd rendent Hommage à l’ex président Apithy


3 décembre 2019 par La Rédaction
L’ancien président du Dahomey (aujourd’hui Bénin), M. Sourou Migan Apithy (...)
Lire la suite

C’est une rencontre festive selon Alain Orounla


20 novembre 2019 par La Rédaction
Le ministre de la communication et de la poste, Alain Orounla après le (...)
Lire la suite

L’intégralité de la loi


16 novembre 2019 par La Rédaction
Loi N° 2019-44 portant financement public des partis politiques en (...)
Lire la suite

Les conditions et modalités fixées par la loi


16 novembre 2019 par La Rédaction
Les partis politiques au Bénin sont désormais financés sur le budget (...)
Lire la suite

Patrice Talon se prononce sur la réforme du franc CFA


8 novembre 2019 par La Rédaction
Le président Patrice Talon dans un entretien accordé à France 24 et RFI (...)
Lire la suite

« Il y aura une solution très bientôt (...) » (P. Talon)


8 novembre 2019 par La Rédaction
La fermeture des frontières nigérianes depuis le 20 août 2019 est une (...)
Lire la suite

« Boni Yayi n’a rien à craindre » (P. Talon)


7 novembre 2019 par Dg24h
Dans un entretien accordé à RFI et France 24 ce jeudi 07 novembre 2019, (...)
Lire la suite

’’Le Bénin est à sa troisième indépendance’’ (A. Zinzindohoué)


2 novembre 2019 par La Rédaction
La constitution du 11 décembre 1990 a été révisée ce vendredi 1er novembre (...)
Lire la suite

La réaction du ministre de la justice après la révision de la (...)


1er novembre 2019 par Dg24h
Présent à l’hémicycle lors de l’adoption de la proposition de loi portant (...)
Lire la suite

La Constitution révisée après 29 ans d’application


1er novembre 2019 par La Rédaction
La loi n°2019-40 portant révision de la loi 90-32 du 11 décembre 1990 (...)
Lire la suite

La position de Soglo et ses alliés


31 octobre 2019 par Dg24h
Certains membres de l’opposition n’adhérent pas du tout aux (...)
Lire la suite

Voici les propositions de loi en examen ce jeudi


31 octobre 2019 par La Rédaction
Les députés enclencher ce jeudi 31 octobre le processus de révision de (...)
Lire la suite

L’opposition se concerte jeudi au domicile de Soglo


30 octobre 2019 par La Rédaction
Informées de l’examen en procédure d’urgence à l’Assemblée de la loi (...)
Lire la suite

Le statut de l’opposition clairement défini


28 octobre 2019 par La Rédaction
Le comité d’expert a transmis au chef de l’Etat son rapport. Plusieurs (...)
Lire la suite

Voici les conditions à remplir pour être chef de file de l’opposition


28 octobre 2019 par La Rédaction
Sur proposition des experts du dialogue national, le chef de file de (...)
Lire la suite

Les conditions à remplir pour être chef de file de l’opposition


28 octobre 2019 par Dg24h
Sur proposition des experts du dialogue national, le chef de file de (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information