samedi, 29 janvier 2022 •

291 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

24ème Conférence annuelle des Bourses africaines

Les marchés boursiers africains, un levier fondamental pour la relance économique du continent




Les travaux de la 24ème édition de la conférence annuelle de l’African Securities Exchanges Association (ASEA) ont démarré, mercredi 24 novembre, avec une plénière réussie. Retour sur cette séance d’ouverture marquée par des discours percutants !

Les opérateurs des marchés financiers et des marchés des capitaux africains ont démarré, le 24 novembre, leur messe annuelle, tenue pour la première fois en format digital et diffusée à partir de la Bourse de Casablanca, qui a abrité cette édition. Participants et speakers se sont connectés à la conférence depuis les différents pays d’Afrique ainsi que d’autres pays du monde. Au rendez-vous, des discours impactant de la séance plénière, donnés par le Président de l’ASEA, la Ministre marocaine de l’Economie et des Finances, la Présidente de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux, le Président du Conseil d’Administration et le Directeur Général de la Bourse de Casablanca.

Dans son allocution lors de la séance d’ouverture, Dr. Edoh Amenounve, Président de l’ASEA, a mis en évidence l’importance de l’Association : « L’ASEA est composée de 26 bourses africaines avec 2400 sociétés cotées. Ces dernières représentent une capitalisation boursière totale de plus de 1600 milliards de dollars américains, soit 61% du PIB du continent ».
Le Togolais à la tête de l’ASEA a également rappelé le rôle important de l’événement : « La conférence annuelle est l’événement phare de l’Association et rassemble l’ensemble de l’industrie des marchés des capitaux du continent pour discuter des défis et de l’avenir de nos bourses et infrastructures de marché ».
Monsieur Kamal Mokdad, Président du Conseil d’administration de la Bourse de Casablanca, la Bourse de Valeur ayant abrité l’événement cet année, a spécifié que dans le contexte actuel : « Les marchés financiers et particulièrement les marchés des capitaux africains, sont appelés à jouer le rôle de locomotive de développement qui contribuera à pallier les conséquences économiques de la pandémie et qui permettra d’inscrire notre continent sur une trajectoire de croissance pérenne et inclusive. »

Cette séance inaugurale s’est clôturée par un discours de M. Tarik Senhaji, Directeur Général de la Bourse de Casablanca, qui a appelé autant les pouvoirs publics que les bourses et l’ensemble de l’écosystème à travailler de concert pour le développement des marchés boursiers africains.

« Parce que cette course à l’émergence nécessite des infrastructures résilientes et des cadres juridiques et réglementaires solides et flexibles, nous avons besoin du soutien des pouvoirs publics pour la dynamisation de nos marchés », a affirmé M. Tarik Senhaji.
Et en s’adressant aux représentants de ses homologues africains, il a appelé à la mobilisation pour la relance : « Nous devons nous mobiliser avec notre écosystème ainsi que celui des entreprises du secteur privé pour mettre en valeur les avantages des financements par IPO, innover et adapter nos offres notamment au profit des PME pour activer leur financement ».

La 24èmeConférence de l’ASEA placée sous le thème « Les marchés financiers, moteurs essentiels de l’émergence de l’Afrique », a tenu un programme riche, animé par une trentaine d’experts internationaux venant de différents pays dont le Royaume Unis, les Etats Unis d’Amérique, l’Afrique du Sud, l’Arabie Saoudite, le Botswana, le Cameroun, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis, Maurice, le Kenya, le Maroc, le Nigeria, le Sénégal et le Togo.

Le programme de cette première journée a traité de différentes problématiques : Comment accélérer le développement des marchés financiers en Afrique ? Quels enjeux et défis de financement à l’épreuve du changement climatique ? Comment anticiper l’avenir des technologies disruptives ? Ce n’est pas tout. Cette journée a connu également une présentation de la Banque Mondiale et de la Société Financière Internationale (IFC) sous le thème : « Les entreprises publiques dans les économies émergentes et en développement - Leçons tirées de 30 ans de succès et d’échecs », ainsi que la présentation officielle du Rapport de la commission IT de l’ASEA portant sur les technologies disruptives.

A propos de l’ASEA

L’African Securities Exchanges Association (ASEA) est la première association des bourses de valeurs mobilières en Afrique qui a pour objectif de développer les bourses membres et fournir une plateforme de mise en réseau.

L’ASEA a été créée en 1993 et travaille en étroite collaboration avec ses membres afin de libérer le potentiel des marchés financiers africains et des économies africaines en : améliorant la visibilité de ses membres au niveau international pour attirer les flux de capitaux vers les marchés de capitaux africains ; étant un portail d’information faisant autorité sur les marchés publics africains et en fournissant des statistiques et des informations agrégées sur les bourses africaines ; étant une voix puissante de lobbying et de plaidoyer pour les Bourses membres ; promouvant le développement du marché parmi les Bourses membres ; promouvant le renforcement des capacités et la formation des Bourses membres ; en initiant des alliances stratégiques au nom de ses bourses membres.

Vision : Un marché financier africain dynamique avec un ratio moyen capitalisation boursière/PIB de 123% d’ici 2023.

Mission : Engager les écosystèmes des marchés de capitaux africains afin de favoriser la mobilisation des capitaux, de promouvoir la durabilité et d’améliorer l’inclusion financière au profit du développement économique de l’Afrique.

A propos de la Bourse de Casablanca

La Bourse de Casablanca a été créée en 1929. Elle exerce sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des Finances dans le cadre d’un cahier des charges et a pour mission d’enrichir de manière continue l’offre de produits et services, de développer et de déployer une stratégie globale commune aux différentes composantes du marché boursier, d’en développer l’infrastructure, de contribuer à son développement et de gérer des entités consécutives de l’infrastructure relevant de la Holding.
La Bourse de Casablanca se positionne parmi les principales places en Afrique. A fin septembre 2021, la capitalisation s’est établie à 677,2 milliards MAD.
Depuis quelques années, la Bourse de Casablanca a renforcé son ouverture sur les places financières africaines, ainsi que ses relations avec les opérateurs du continent. Elle est membre actif de l’African Securities Exchanges Association et en a assuré la présidence pendant près de 2 ans.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

27 novembre 2021 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou




La réglementation en vigueur est apolitique


28 janvier 2022 par Ignace B. Fanou
Tolérance zéro sur les vols de la compagnie Royal Air Maroc (RAM). C’est (...)
Lire la suite

Le Maroc inaugure une usine de fabrication de vaccins


27 janvier 2022 par Ignace B. Fanou
Le Maroc a lancé la construction d’une usine de fabrication de vaccins (...)
Lire la suite

ACTA invite le gouvernement à sanctionner les contrevenants


27 janvier 2022 par Ignace B. Fanou
Dans une déclaration rendue publique le 14 janvier dernier, le (...)
Lire la suite

Les pays ne devraient pas atteindre les objectifs mondiaux d’éducation (...)


26 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
Un nouveau rapport publié lundi 24 janvier 2022 lors de la Journée (...)
Lire la suite

Le Cap accueillera la Semaine africaine de l’énergie en octobre


25 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le Cap, en Afrique du Sud, a de nouveau été sélectionné comme hôte de la (...)
Lire la suite

Growatt dévoile le système de batterie AXE LV


25 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
Growatt, leader mondial des onduleurs photovoltaïques et des systèmes (...)
Lire la suite

Trois anciens chefs d’Etat parrainent le prochain congrès au (...)


21 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
Le gouvernement rwandais, par l’intermédiaire de son ministère de (...)
Lire la suite

La Guinée annonce la fin de l’épidémie d’Ebola apparue en février (...)


19 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
La fin de l’épidémie a été proclamée le 19 juin après 42 jours d’observation (...)
Lire la suite

La population du monde francophone atteint 536 millions d’habitants


19 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
Après avoir récemment dépassé l’Union Européenne, dans ses anciennes (...)
Lire la suite

Le Polisario accusé d’enrôlement d’enfants soldats


18 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
L’enrôlement des enfants soldats par le Front Polisario continue dans (...)
Lire la suite

Candidatures ouvertes pour le Prix africain de l’alimentation (...)


17 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
Le Comité du Prix africain de l’alimentation annonce le lancement des (...)
Lire la suite

Des experts appellent à décloisonner la science et la recherche en (...)


17 janvier 2022 par La Rédaction
Première édition de rencontres pluridisciplinaires sur la science en (...)
Lire la suite

Appel à candidature du programme ‘’Médias Futurs’’ de l’UE


14 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
C’est déjà le deuxième appel à candidature du programme ‘’Médias Futures’’ (...)
Lire la suite

Coca-Cola lance la plateforme JAMII


13 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
L’Africa Operating Unit (« AOU ») de Coca-Cola (www.Coca-ColaCompany.com) (...)
Lire la suite

Le Nigeria va rembourser les arriérés de capital de Shelter (...)


13 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
La République Fédérale du Nigeria s’est engagée à payer la totalité de (...)
Lire la suite

Intelligence Artificielle, le nouveau domaine d’exploration du monde de (...)


18 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Les études sur l’Intelligence Artificielle en Afrique francophone sont (...)
Lire la suite

L’UAR et Canal+ International s’associent pour lutter contre le (...)


18 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
A l’occasion d’une rencontre à Paris, l’Union Africaine des (...)
Lire la suite

Le Président Nana Akufo-Addo appelle à un nouveau partenariat (...)


15 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
À l’invitation du Président du Parlement européen, M. David Sassoli, le (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires