mardi, 25 juin 2019 •

265 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Situation sociopolitique au Bénin

Mathias Hounkpè propose des voies de sortie




Avec pour intitulé "Pour conjurer le péril qui nous guette !", le politologue Mathias Hounkpè spécialiste des questions électorales n’entend pas rester loin de la situation sociopolitique. Il sort ses propositions pour une sortie de crise.
"Depuis deux jours, le Bénin connaît, à la fois, des manifestations d’une violence rarement connues par le passé et une situation postélectorale tout aussi inédite, tout comme le processus électoral lui-même. A mon humble avis, la véritable question qui se pose aujourd’hui est de savoir comment sortir de cette passe hautement périlleuse que traverse le pays", s’interroge-t-il.
M. Hounkpè explique qu’il y a deux facteurs majeurs qui caractérisent la crise. " Il y a, d’un côté, les problèmes liés au processus électoral proprement dit, notamment sa non-inclusivité et le taux d’abstention extrêmement élevé qui a barré le scrutin d’une tache indélébile. Il y a, de l’autre, les profondes frustrations qu’expriment les manifestants et qu’il serait, je le crois profondément, pour le moins dangereux de réduire à la simple exécution des mots d’ordre des leaders de l’opposition", relève-t-il.
Pour sortir de ce situation, le politologue pense à trois voies possibles. " D’une part, il faut une adresse officielle de l’Exécutif, de préférence du Président de la République lui-même, à l’endroit des citoyens qui protestent dans les rues", préconise Mathias Hounkpè. "Dans la situation actuelle, il me paraît indispensable de leur indiquer qu’on les a entendus, compris et de les rassurer de façon crédible que tout sera mis en œuvre pour apporter des approches de solutions courageuses aux diverses préoccupations qu’ils expriment", ajoute-t-il. A l’en croire, "il suffit d’écouter les propos en fond sonore sur les enregistrements audio et les vidéos qui circulent pour se rendre compte que les griefs des manifestants vont au-delà des seules élections".
Il pense d’autre part, qu’il faut, de toute urgence, mettre en place un cadre de dialogue entre les acteurs politiques (pouvoir et opposition) sur le « comment » gérer les deux questions majeures. Celles-ci sont relatives d’abord à " la question du déficit de légitimité de la législature qui est supposée sortir des législatives du 28 avril et les conséquences politiques qui en découlent (et Dieu sait qu’il y en a beaucoup). Ceci demandera des solutions innovantes à la hauteur de la situation". En second lieu, ce sera "la question liée aux difficultés de l’application des nouveaux textes (Code électoral et Charte des partis) et les conséquences politiques qui en découlent (ici également les conséquences politiques sont nombreuses). Ici aussi, la bonne foi des acteurs de tous les bords est un préalable incontournable".
Mathias Hounkpè estime qu’ " il est nécessaire de prévoir un cadre de conduite du dialogue. Ce cadre peut être offert par un collège d’acteurs locaux (par exemple toutes les confessions religieuses ensemble) et/ou les organisations régionales telles que la CEDEAO, l’Union africaine et UNOWAS".
Pour le politologue, " il importe de dire que s’il faut savoir raison garder, il est impératif de tirer réellement toutes les conséquences de la situation actuelle’’. ’’Ne pas le faire et chercher simplement à faire comme si de rien n’était, comme s’il ne s’agissait que d’un mauvais moment à passer pourrait être tout simplement suicidaire", avertit M. Hounkpè.
G.A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

3 mai 2019 par Dg24h


Patrice Talon attendu au sommet de la Cedeao, UA puis à Paris


23 juin 2019 par Dg24h
A la suite des évènements malheureux enregistrés au Bénin en raison de la (...)
Lire la suite

Le président Soglo dans un nouveau dilatoire


23 juin 2019 par Dg24h
Joint au téléphone par les journalistes de la Radio France (...)
Lire la suite

Boni Yayi en route pour Paris


23 juin 2019 par Dg24h
L’ancien président Boni Yayi a quitté Cotonou ce samedi pour aller se (...)
Lire la suite

Tête à tête Talon Buhari à Abuja


20 juin 2019 par Dg24h
Le président Buhari a reçu le président Patrice Talon de la République du (...)
Lire la suite

Le PRD condamne les violences post-électorales


20 juin 2019 par Dg24h
C’est à travers un communiqué en date du mardi 18 juin 2019 que le Parti (...)
Lire la suite

La session de remplacement prévue pour le 10 juillet


15 juin 2019 par Dg24h
Conformément à l’arrêté ministériel portant organisation de l’examen du (...)
Lire la suite

Le projet Zlec de l’Union Africaine en vigueur


31 mai 2019 par Dg24h
La Zone de libre-échange continentale (Zlec), projet phare de l’Union (...)
Lire la suite

Les députés invités à déclarer leurs patrimoines


29 mai 2019 par Dg24h
Les députés de la 8ème législature et ceux sortant sont invités par le (...)
Lire la suite

Georges Bada cède son siège à son suppléant


29 mai 2019 par Dg24h
Norbert Ahivohozin, c’est le nouveau élu qui siège à la place de Georges (...)
Lire la suite

Le scrutin reporté au 15 juin (nouveau calendrier)


23 mai 2019 par Dg24h
Prévu pour démarrer depuis le 6 mai 2019, l’inscriptions sur les listes (...)
Lire la suite

Le compte rendu du Conseil des Ministres du 22 mai 2019


22 mai 2019 par Dg24h
Le conseil des Ministres s’est réuni en sa séance hebdomadaire ce (...)
Lire la suite

Le Bénin premier en Afrique de l’Ouest


21 mai 2019 par Dg24h
Avec une production de 700.000 tonnes, le Bénin s’est hissé au premier (...)
Lire la suite

Quatre ministres cèdent leurs sièges à leurs suppléants


21 mai 2019 par Dg24h
Le ministre de l’enseignement secondaire, technique et de la formation (...)
Lire la suite

Patrice Talon exprime sa compassion aux familles éplorées


20 mai 2019 par Dg24h
Dans son message adressé à la Nation dans la soirée de ce lundi 20 mai (...)
Lire la suite

Patrice Talon annonce de bonnes nouvelles pour l’opposition


20 mai 2019 par Dg24h
Dans son message adressé à la Nation ce lundi 20 mai 2019, le chef de (...)
Lire la suite

Les premiers mots du député Assan Séïbou


20 mai 2019 par Dg24h
"Je remercie tous ceux d’entre vous qui m’ont appelé pour me présenter (...)
Lire la suite

Assan SEIBOU remplace Bio Tchané


20 mai 2019 par Dg24h
SEIBOU Assan, suppléant du député Abdoulaye BIO TCHANÉ vient d’être (...)
Lire la suite

Louis Vlavonou rend grâce à Dieu et rassure le peuple


17 mai 2019 par Dg24h
Après l’élection du bureau de l’Assemblée nationale, le nouveau président (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information