vendredi, 18 octobre 2019 •

303 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

L’Ambassadeur d’Afrique au sujet du centenaire et de Mandela Day

‹‹Nous commémorons la vie de Mandela et l’héritage qu’il nous a laissés››




Le Centenaire et la Journée internationale Mandela Day seront commémorés le 18 juillet 2018. En prélude à cet événement, l’Ambassadeur d’Afrique du Sud près le Bénin et le Togo, Son Excellence Mme Mayende Sibiya, dévoile les activités prévues pour cette double fête dédiée à feu Nelson Mandela, ancien président de la nation arc-en-ciel et icône de la lutte anti-apartheid.
Entretien.

Pourquoi la commémoration du centenaire de Nelson Mandela ?

Nous commémorons la vie de Mandela et l’héritage qu’il nous a laissés en tant que Sud Africain et en tant qu’Africain à travers ses valeurs et ses dédicaces, ses sacrifices et ses engagements au service de l’humanité. Les Sud-Africains se sont inspirés de cela, pour rester unis et pour être un pays prospère.
Le centenaire, c’est une opportunité pour nous Sud-Africains pour réfléchir sur comment il faut conserver tout ce qu’il a fait et comment il faut faire avancer le pays.
Nelson Mandela nous a inspirés à être un instrument de changement et de développement.

Quelle différence il y a-t-elle entre le Centenaire et Mandela’s Day ?

Il est né le 18 juillet 1918 et s’il était en vie, il aura 100 ans mais malheureusement, on l’a perdu en 2013. Il fait partie de l’une des personnes qui ont fait beaucoup pour la libération et l’indépendance du pays. Il a beaucoup lutté pour la libération avec ses amis pour en arriver là. Il a passé 27 ans en prison, de 1964 à 1990.
Tout le temps qu’il a passé en prison, sa réputation a gagné d’ampleur et il a été reconnu comme l’un des Africains qui ont vraiment fait quelque chose pour le pays. Il a tout fait pour compromettre sa conviction. Il a refusé trois fois d’être libéré pour renoncer à sa conviction politique. Sa fidélité envers son idéologie, sa croyance politique, c’est ça qui l’a fait gagner en renommée dans le monde entier parmi les Sud-Africains. En novembre 2009, l’UNESCO a déclaré le 18 juillet, Journée Internationale Nelson Mandela en reconnaissance pour tout ce qu’il a fait pour la paix dans le monde. Et à l’Assemblée générale de l’UNESCO, ils ont reconnu la valeur et la lutte de Nelson Mandela. Et c’est ce qui les a motivé à déclarer cette journée spécifiquement dans le domaine comme la lutte contre le racisme, l’égalité des droits, la liberté et tout ce qu’il a fait pour le droit des enfants et pour l’éradication de la pauvreté et la justice sociale. Cette Assemblée générale a reconnu la lutte qu’il a faite pour la démocratie et la culture de paix dans le monde entier.
L’objectif de la Journée Internationale Nelson Mandela vise à consacrer 67 minutes de son temps au profit du service public. C’est-à-dire donner 67 minutes de son temps pour aider quelqu’un. Ça peut-être n’importe quelle chose mais donner 67 minutes de son temps, de son service à aider quelqu’un. C’est aussi une façon pour les jeunes de s’inspirer de Nelson Mandela, de voir comment il a mené sa vie. S’inspirer de ça pour améliorer sa vie. L’esprit de sacrifice sans rien attendre en retour, c’est ça l’objectif. On peut donner les 67 minutes de n’importe quelle manière et à tout moment.
L’esprit de donner, de forger la solidarité. Là où il y a des conflits, il faut apporter la paix. On peut donner les 67 minutes de son temps de plusieurs façons et cela peut se faire tout au long de notre vie. Sacrifier son temps à aider quelqu’un, à apporter un plus à quelqu’un.

Quelle est la particularité de cette célébration ?

La libération de Nelson Mandela de la prison est le centre focal de tout. Il a fait la transition depuis son emprisonnement jusqu’à sa démocratie. Il a conduit le pays dans la paix. Quand il est sorti de la prison, il aurait dû avoir la guerre mais il a su gérer la transition pacifiquement. A cause de lui, nous jouissons de la paix, la démocratie et le pays est ouvert à tout le monde. C’est de là que s’est inspiré de la célébration même de cette journée.
C’est un avocat qui prône la paix. En situation difficile, il appelle toujours les gens au dialogue. Il priorise toujours le dialogue et la paix.

Quels sont les évènements marquants de cette commémoration ?

Il y a beaucoup d’événements. L’ancien président des Etats-Unis, Barack Obama sera en Afrique du Sud pour donner un discours. Il y a beaucoup d‘activités. Les gens mènent diverses activités pour commémorer cette journée ainsi que dans toutes les ambassades de l’Afrique du Sud.
Au Bénin, on a trois événements. Le Mandela Day, le Centenaire de Mandela et le centenaire de Maman Albertina. Elle a fait une grande contribution pour l’Afrique du Sud. Elle a lutté aussi pour la libération, l’émancipation des femmes, le droit des travailleurs. Elle a pris soins des enfants quand son mari était en prison.
Le 18 juillet prochain, nous allons passer 67 minutes pour servir la communauté. Le jour de l’anniversaire, l’ambassade de l’Afrique du Sud en collaboration avec MTN et Ecobank, nous allons à l’Office National de protection des mineurs. Nous allons réhabiliter leur terrain de jeu. Ils ont un terrain de basket que nous allons réhabiliter.
L’ambassade fera de don d’objets pouvant aider l’enfant. Tout ce dont l’enfant aura besoin pour s’épanouir. Nous allons reprendre la peinture, nous allons balayer. Nous allons tout faire pour que les enfants soient à l’aise avec nous.
En septembre, nous allons organiser une projection sur Mandela. Les personnes indiquées viendront pour parler de la vie de Mandela, pour aider les jeunes à connaître davantage le personnage.
En Octobre prochain, l’ambassade entend organiser une table ronde pour parler de la vie de la femme, la valeur que prône Maman Sisulu. Cette année, l’ambassade sera à pieds d’œuvre pour organiser des activités diverses.

Que peut-on retenir de façon succincte sur la vie de Mandela ?

C’est une icône. C’est l’icône de la lutte, notre héro. C’est un exemple de leader. Un exemple de leader que tout le monde veut avoir. La commémoration de la vie, c’est un rappel pour montrer la vie qu’ils ont menée et là où cela nous a amené.
C’est une commémoration pour aider la jeunesse à s’inspirer de ces icônes. Nous voulons que la jeunesse s’inspire de l’intégrité, de l’honnêteté, de leur savoir-vivre, leur savoir-faire, leur façon de faire pour impacter le monde. L’Afrique aussi a besoin de nouveaux leaders. Le monde entier en a besoin. C’est la jeunesse qui doit apprendre et s’inspirer de la vie de Mandela. Que cela soit dans la vie, la politique, les églises, les œuvres, ils doivent apprendre de lui. Ils doivent le faire pour être aussi leaders de demain. Avec la projection, les jeunes vont comprendre la vie de Mandela et en savoir davantage. C’est ce que nous voulons voir en Afrique du Sud, en Afrique et partout dans le monde. Vivre l’héritage, mener la vie de Mandela, agir comme lui et être même Mandela.
L’Afrique a assez de leaders et on doit les célébrer. Au même moment qu’on célèbre Mandela, on célèbre les autres leader.

Que faites vous pour avoir d’autres leaders en Afrique ?

L’Afrique du Sud, c’est un pays en développement comme bien d’autres en Afrique. C’est un pays qui se développe sur beaucoup de plans. Nous travaillons avec d’autres institutions comme l’UA, Sadec et on échange des idées. L’Afrique du Sud reçoit des étudiants de plusieurs pays et il y a un brassage. Ils apprennent déjà la vie de Mandela. Ils sont formés pour être aussi des leaders à l’image de Mandela. Mandela n’appartient pas seulement à l’Afrique du Sud mais à toute l’Afrique, à tout le monde entier. Sa vie inspire le monde entier. Ils vont apprendre de sa vie,
Qui peut passer 27 années de sa vie en prison pour les autres ? Il est allé en prison très jeune mais il est sorti très vieux. Il l’a passé pour que nous puissions avoir une meilleure vie. C’est ça la vie de Mandela. Nous devons être prêts à servir les autres. Nous devons tout faire pour améliorer la vie de l’autre. Même si nous pensons à notre propre problème, nous devons tout faire pour aider les autres. Si tu trouves quelqu’un qui est dans le besoin, donnes lui à manger, aide-le. C’est ce qu’il nous demande de faire. Etre concerné par le besoin de l’autre, être préoccupé par la paix. Même si je dois m’enrichir, je dois penser à l’autre. Je dois penser à la prospérité partagée. C’est ça la vie de Nelson Mandela.

Comment se portent les relations diplomatiques entre le Bénin et l’Afrique du Sud ?

L’Afrique du Sud a une très bonne relation diplomatique avec le Bénin. C’est pour cela que nous avons une mission diplomatique au Bénin depuis 10 ans. En Août de l’année dernière, le ministre des Affaires étrangères a reçu une délégation de l’Afrique du Sud pour la troisième commission mixte de commerce et d’investissement entre l’Afrique du Sud et le Bénin. La délégation a rencontré le ministre de l’agriculture, le ministre du tourisme et de la culture. Il y a eu aussi des rencontres avec l’Agence pour la promotion des investissements et des exportations (APIEx).
Les Sud-Africains ont montré l’intérêt de venir investir dans certains domaines au Bénin. Le Transnet qui est une société travaille avec la Sobemap pour moderniser le port. MTN est une société sud-africaine et nous sommes heureux aujourd’hui, que les relations avec l’Etat sont bonnes. Nous avons des rencontres avec le ministre en charge avec l’économie numérique pour collaborer avec le Bénin. Il y a des échanges en cours. L’économie numérique, c’est un domaine qui va aider les entreprises et surtout les femmes. Il y a beaucoup de ministres béninois qui vont en Afrique du sud pour des projets. Bientôt, on aura une compagnie sud-africaine qui va relier la ligne Cotonou-Johannesburg et nous espérons booster le tourisme avec cette compagnie.

Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

14 juillet 2018 par Dg24h


Le Nigéria interdit les échanges de marchandises via ses frontières (...)


15 octobre 2019 par La Rédaction
Pas d’ouverture des frontières nigérianes sans un accord avec les pays (...)
Lire la suite

800 000 conteneurs à traiter d’ici 2025


23 juillet 2019 par Dg24h
Le DG du port autonome de Cotonou (PAC), Joris Thys impulse un nouveau (...)
Lire la suite

« On rêve d’aller en demi-finale... » (E. Imorou)


6 juillet 2019 par Dg24h
Le Bénin a tiré son épingle du jeu en huitièmes de finale à laCoupe (...)
Lire la suite

Des réactions à l’entretien de Patrice Talon


12 avril 2019 par Dg24h
Le chef de l’Etat Patrice Talon au cours d’un entretien tenu dans la (...)
Lire la suite

L’intégralité de l’entretien de Patrice Talon


12 avril 2019 par Dg24h
Le chef de l’Etat s’est exprimé ce jeudi 11 avril sur la situation (...)
Lire la suite

’’Le Programme d’alimentation scolaire ne devrait pas concerner que le (...)


15 mars 2019 par Dg24h
Monsieur le Représentant Résident du PAM au Bénin. Chaque 1er mars, on (...)
Lire la suite

Narcisse Djègui cède sa place à Alexis Houangni


24 septembre 2018 par Dg24h
Malgré ses succès et la dynamique positive imprimée au secteur coton, qui (...)
Lire la suite

Voici les démarches à mener pour sécuriser une parcelle


20 septembre 2018 par Dg24h
Plusieurs formalités entrent désormais dans le processus d’acquisition du (...)
Lire la suite

« La corruption affaiblit la justice, interfère avec les droits de (...)


30 juillet 2018 par Dg24h
A l’heure où notre pays a engagé une transformation de son économie et (...)
Lire la suite

: " Samuel Dossou-Aworêt attend la notification des deux Etats et reste (...)


21 mars 2018 par Dg24h
Dans interview accordée à Diaspora Fm 102.3 suite à la publication du (...)
Lire la suite

Le Président de Soyuz-Bénin apprécie la réélection de Vladimir (...)


19 mars 2018 par Dg24h
M. Narcisse Justin SOGLO, Président de l’Association des Anciens (...)
Lire la suite

« Avec la nouvelle loi anti-tabac, le paquet de cigarette sera un outil (...)


6 février 2018 par Dg24h
L’ONG Initiative pour l’Education et le Contrôle du Tabagisme (IECT) a (...)
Lire la suite

’’26 millions de personnes vivent avec le VIH en Afrique’’


5 décembre 2017 par Dg24h
La communauté internationale a commémoré le 1er décembre 2017, la 29e (...)
Lire la suite

« Au Togo, il faut mettre de côté la communauté internationale et trouver (...)


26 novembre 2017 par Dg24h
Journaliste et responsable Afrique de la section française de (...)
Lire la suite

L’Ami Philippe LALEYE dévoile les grandes actions de son mandat


8 septembre 2017 par Dg24h
Philippe LALEYE, est désormais le nouveau président du Lions Club (...)
Lire la suite

"Vous verrez bientôt le Président Talon tout neuf "dixit Amoussa (...)


16 juin 2017 par La Rédaction
Amoussa Rahimi est un métaphysicien béninois. Auteur du livre « Patrice (...)
Lire la suite

« Dans l’ESC, on voit le sexe, or la sexualité n’est pas que le sexe (...)


14 juin 2017 par
Démarré en 2008 au Togo, le processus de réalisation de l’Education (...)
Lire la suite

Les conseil du Dr Gouda Abdoul Akim pour éviter le virus (...)


18 mai 2017 par Dg24h
La fièvre hémorragique virale Lassa fait des victimes au Bénin depuis (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information