vendredi, 2 décembre 2022 •

542 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Protection sociale dans la filière orange

ORANA soucieuse du bien-être des producteurs d’oranges




La société Orana a lancé le processus de mise en place d’un mécanisme de protection sociale au profit des producteurs d’oranges et de leurs familles. Cette initiative louable est une préoccupation majeure pour la société productrice et transformatrice d’oranges qui tient à la protection et le bien-être du capital humain de la filière orange au Bénin.

Pionnier de la révolution amorcée dans la filière orange au Bénin, la société Orana tient à garantir la protection sociale à tous les producteurs d’oranges de Za-Kpota. Cette initiative qui sera bientôt effective vise à assurer non seulement le mieux-être, mais aussi de répondre à un besoin préoccupant. Celui d’aider les producteurs à devenir plus productifs, développer leur capital humain et réaliser pleinement leur potentiel. Orana semble mieux cerner les défis à relever et de façon stratégique, les paliers continuent d’être franchis. A en croire Samuel Ahokpa, chargé des relations publiques de la société Orana, il est d’une utilité irrécusable de se protéger et de prendre des dispositions pour éviter toute paralysie de soi-même et de ses activités. Ainsi, à travers le mécanisme de protection sociale mis en place par Orana, il est question de protéger les producteurs contre un certain nombre de blocages, d’obstacles, de préjudices à l’évolution normale des activités et qui pourraient se traduire en termes de décès, d’invalidités ou autres, précise Samuel Ahokpa. Toute chose nécessitant la souscription d’une assurance maladie, de décès ou d’invalidité au profit des producteurs. “Il est de notre devoir de leur faire comprendre que des difficultés peuvent survenir à tout moment, à la maison, dans les champs, pendant le transport de marchandises, etc. Il est donc indispensable qu’ils prennent conscience de ces difficultés et se rendent à l’évidence de la nécessité de s’en prémunir“ a-t-il souligné. Il admet notamment que les paysans et plus particulièrement les producteurs d’orange constituent un groupe cible important dans le dispositif de Orana. Et la garantie d’une permanence et d’une stabilité dans les relations les liant, reste une assurance recherchée dans la programmation, la planification et la prévision de ses activités.

Ce qui sera garanti aux producteurs…
Selon le Représentant la société de courtage en assurance, Ulrich Vital Poenou, le produit auquel souscrit la société Orana n’est autre que “l’Assurance Prévoyance Entreprise“. Un contrat permettant à Orana d’offrir aux membres des coopératives, une couverture d’assurance en cas de décès toutes causes, d’Invalidité Permanente Totale et Absolue, ou d’Invalidité Permanente Partielle à la suite d’un accident. “Cette initiative participe à la gestion des risques liés à la maitrise de l’écosystème des producteurs. En cas de sinistre, le capital perçu par les producteurs lui permettra de faire face à ses responsabilités sans mettre en péril ses finances. En conséquence, il ne serait pas amené à vendre ses plantations pour cette circonstance“ a clarifié Ulrich Vital Poenou. Très séduit par des actions ambitions menées par la société Orana quant à la réorganisation de la filière, il a évoqué la nécessité de mettre à la portée des producteurs, les outils modernes de protection de la vie humaine. Faut-il le préciser, le processus de mise en œuvre est confié à une société de courtage et de conseil en assurance, qui va dans un premier temps, organiser des séances de sensibilisation à l’endroit des producteurs. “Ces séances vont s’étaler sur Novembre et Décembre 2022 afin que la mise en œuvre soit effective le 1er Janvier 2023 au sein de la compagnie d’assurance Vie qui serait retenue pour la signature de la convention“ précise Ulrich Vital Poenou. Pour Samuel Ahokpa, l’adhésion complète d’une majorité suffisante des producteurs s’impose pour maximiser l’impact. Notons qu’Orana ambitionne de faire de l’orange l’une des deux premières commodités du Bénin à horizon 2027 soit dans les cinq prochaines années.
LA RÉDACTION

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

21 novembre 2022 par La Rédaction




Plus de 20 femmes formées sur le genre et le leadership


2 décembre 2022 par Ignace B. Fanou
Une vingtaine de femmes des micro, petites et moyennes entreprises (...)
Lire la suite

KAS fédère les parties prenantes autour de l’accès des femmes au foncier (...)


30 novembre 2022 par Ignace B. Fanou
Dans le cadre de son programme « Un monde sans faim », la Fondation (...)
Lire la suite

« Je suis en couple avec Nikanor ... » (Sessimè)


29 novembre 2022 par Akpédjé Ayosso
L’artiste Sessimè en couple avec Nikanor. Répondant à un internaute samedi (...)
Lire la suite

Antibiogo une application pour lutter contre l’antibioresistance


29 novembre 2022 par Judicaël ZOHOUN
Antibiogo, un outil de diagnostic permettant aux techniciens de (...)
Lire la suite

4000 personnes rassemblées au Palais de la Gratitude


28 novembre 2022 par Ignace B. Fanou
Avec environ 4000 personnes rassemblées au Palais de la Gratitude, le (...)
Lire la suite

1 mort et 1 blessé entre éleveurs et agriculteurs


28 novembre 2022 par Marc Mensah
Une altercation entre agriculteurs et éleveurs de Aïssa dans (...)
Lire la suite

Le Réseau des féministes du Bénin se renforce


27 novembre 2022 par Marc Mensah
En partenariat avec EngenderHealth, l’Ambassade des Pays-Bas au Bénin, (...)
Lire la suite

Le maire sensibilise les femmes au libre payement des taxes dans les (...)


26 novembre 2022 par La Rédaction
Le maire de Klouékanmè, Coffi Dieudonné GBEDJEKAN à la tête d’une équipe (...)
Lire la suite

MTN Bénin offre aux jeunes des formations pratiques dans le domaine du (...)


24 novembre 2022 par La Rédaction
Appel à candidatures : Des formations dans le domaine du numérique pour (...)
Lire la suite

LE DERNIER MIRACLE


22 novembre 2022 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays (...)
Lire la suite

3 nouveaux urologues béninois agrégés au CAMES


21 novembre 2022 par Marc Mensah
Le Bénin a enregistré trois (3) nouveaux urologues à l’issue du Concours (...)
Lire la suite

Implémentation réussie de l’outil TiSSTAT dans les pays de (...)


20 novembre 2022 par Marc Mensah
Cotonou a abrité du 15 au 18 novembre 2022, un atelier régional sur (...)
Lire la suite

624 policiers en renfort au dispositif sécuritaire


19 novembre 2022 par Marc Mensah
C’est dans la quiétude que les populations passeront les fêtes de fin (...)
Lire la suite

« GDIZ ! c’est une zone classe mondiale », Bernard Le Roy


18 novembre 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le franco-béninois, Hubert Zoutu, maire de la commune de Heudebouville (...)
Lire la suite

Un membre d’un groupe terroriste condamné à 20 ans de prison


17 novembre 2022 par Marc Mensah
La Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (...)
Lire la suite

2 commissaires de police béninois et 19 Nigérians jugés à la (...)


16 novembre 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
L’ex commissaire d’Agblangandan, son collègue du 12è arrondissement de (...)
Lire la suite

Tête-à-tête entre les Chefs d’Etat-Major du Niger et Bénin


15 novembre 2022 par Marc Mensah
Honneurs militaires, échanges ont marqué le séjour du Général de Division (...)
Lire la suite

Le journaliste ODJO Antoine devient Prophète Malachie


14 novembre 2022 par Judicaël ZOHOUN
Ca y est ! C’est fait, Antoine Odjo devient Prophète Malachie. On (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires