dimanche, 22 septembre 2019 •

327 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Message du chef de l’Etat

Patrice Talon réaffirme l’importance de la réforme du système artisan




Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon a adressé un message à la Nation, ce lundi 20 mai 2019. Dans son adresse, il est revenu sur le bien fondé de la réforme du système partisan, une des réformes chères à son gouvernement et ayant conduit à l’élection des députés de la 8ème législature.
Pour le président de la République, cette réforme était souhaitée parce qu’elle était attendue de vieille date autant par les citoyens, la société civile que par les acteurs politiques pour redonner confiance aux uns, et crédibilité aux autres, quant à l’importance de l’impact du système partisan sur la qualité de la gouvernance du pays. « Elle était redoutée parce que, inévitablement, elle remettrait en cause les acquis des acteurs d’un multipartisme débridé cultivé depuis bientôt 30 ans et qui est la cause principale d’une mauvaise gouvernance, source de notre sous développement », a-t-il déclaré avant d’ajouter que « c’était donc en soi une réforme risquée ».
Fallait-il l’engager au risque de générer toutes controverses ? Fallait-il, au contraire, y renoncer, la renvoyer sinon plus tard, du moins aux calendes grecques, alors que l’impérieuse nécessité d’accélération du développement socioéconomique de notre pays en dépend aussi ?, s’est interrogé le chef de l’Etat.
Depuis trois ans, « convaincu que nous ne pouvons continuer à nous satisfaire de notre situation critique à bien des égards », Patrice Talon invite tout le monde à l’effort sur la voie des réformes indispensables au développement.
Ces réformes explique le premier magistrat du pays, paraissent parfois impossibles, inopportunes, mais elles sont nécessaires au progrès. « Elles sont difficiles, oui, mais à force de courage, nous les réussissons progressivement et nous finissons à en reconnaître la pertinence et l’opportunité », a-t-il souligné. Pour le chef de l’Etat, les résultats déjà obtenus sont évocateurs à plus d’un titre. « Je n’ai jamais eu de cesse de les considérer comme des victoires collectives, car je sais la part importante que chacun de vous y prend. Je sais quel sacrifice chacun consent », a-t-il indiqué.

« Si nous ne risquons rien, nous n’aurons rien de mieux »

Selon Patrice Talon, le pays n’a en réalité pas d’autres choix ; il est tenu et doit se révéler à lui-même, et par la rigueur dans la gestion, que par la soumission à ses lois.
En cela, la classe politique, explique-t-il, a un rôle majeur à jouer et doit servir de modèle.
Mû par cette conviction et porté par cette foi fervente, le chef de l’État avoir invite les citoyens à soutenir l’initiative de la réforme des pratiques partisanes et électorales, parce qu’à force de persévérer dans l’action, on parviendra à des résultats durables.
« Cette réforme, je la savais délicate », a avoué le président de la République soulignant qu’elle est nécessaire au progrès économique et social durable du pays. « Si nous ne risquons rien, nous n’aurons rien de mieux », a-t-il insisté.
Patrice Talon dit également avoir conscience que parce qu’elle a vocation à bousculer les acquis et habitudes, à ébranler nos certitudes, cette réforme occasionnerait des querelles politiciennes, mais s’y est courageusement engagé.
Il regrette que certains acteurs politiques n’aient pas su faire preuve de sagesse, de mesure de patriotisme. « Leurs actions ont été d’une violence inédite », a-t-il déploré par aux actes d’agression et de vandalisme survenus au lendemain des dernières législatives.
Pour le chef de l’Etat, les incompréhensions, les heurts, les contradictions et même les dérapages ne doivent pas avoir pour conséquence de « nous encrer dans l’immobilisme et dans nos travers ». « Tout ce qui nous est arrivé doit être utilement mis au crédit d’une crise de croissance de notre processus démocratique », a-t-il expliqué.
Selon Patrice Talon, ce qui est « attendu de nous, ce n’est pas d’avoir raison individuellement, mais plutôt collectivement, historiquement, en tant que peuple en tant que nation ».
Il a aussi déploré que pour une controverse parmi tant d’autres, ou quelques frustrations inhérentes à la vie en communauté et aux mutations profondes, qu’on soit arrivé à une telle manifestation de violence.
F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

20 mai 2019 par Dg24h


La police sauve un présumé voleur


21 septembre 2019 par La Rédaction
Un présumé voleur a frôlé la mort dans l’après-midi de ce samedi 21 (...)
Lire la suite

Une centaine de motos volées saisie par la police


21 septembre 2019 par Dg24h
La Police républicaine a présenté ce vendredi 20 septembre 2019 au cours (...)
Lire la suite

Patrice Talon hôte de Vladimir Poutine à Sotchi en octobre


21 septembre 2019 par Dg24h
Le Président de la République est invité à la première édition du Sommet (...)
Lire la suite

Un séminaire pour renforcer les capacités des députés


20 septembre 2019 par Dg24h
« Enjeux et défis de la 8ème législature de l’Assemblée nationale du Bénin (...)
Lire la suite

15 morts sur la route de Porto-Novo


20 septembre 2019 par Dg24h
Un accident de circulation a eu lieu dans l’après-midi de ce vendredi 20 (...)
Lire la suite

Un redoutable bandit arrêté


20 septembre 2019 par La Rédaction
Le sieur Donatien M’PO, un redoutable bandit opérant à Natitingou a été (...)
Lire la suite

Un braqueur présumé abattu par la police à Pahou


19 septembre 2019 par La Rédaction
Recherché depuis quelques temps par la Police, le braqueur présumé (...)
Lire la suite

Une centaine de téléphones achetés à 19 millions FCFA


19 septembre 2019 par Dg24h
L’audit de gestion 2018 de la Compagnie béninoise de navigation maritime (...)
Lire la suite

L’UE œuvre pour la réduction des risques liées au climat


19 septembre 2019 par Dg24h
La Délégation de l ’Union Européenne (UE) au Bénin, s’engage résolument (...)
Lire la suite

De graves irrégularités relevées au CNCB


19 septembre 2019 par Dg24h
Le Conseil national des chargeurs du Bénin (CNCB) n’a pas eu l’avis (...)
Lire la suite

Des irrégularités estimées à des centaines de millions FCFA


19 septembre 2019 par Dg24h
L’audit de l’exercice 2018 de la Compagnie béninoise de navigation (...)
Lire la suite

Un homme condamné à 2 ans de prison


19 septembre 2019 par Dg24h
Le sieur Emmanuel Agossa, âgé de 25 ans, marié et père de cinq enfants a (...)
Lire la suite

Un policier tué dans un accident de circulation


17 septembre 2019 par La Rédaction
L’accident s’est produit lundi 16 septembre 2019 à Sèmè-Podji. Un (...)
Lire la suite

La Police dégage les ’’réfugiés’’ des salles de classe


17 septembre 2019 par Dg24h
C’est grâce à l’intervention de la Police républicaine que les élèves de (...)
Lire la suite

Le préfet du Borgou constate l’effectivité de la rentrée à (...)


16 septembre 2019 par Dg24h
Le préfet du Borgou n’est pas resté coincé dans son bureau ce lundi 16 (...)
Lire la suite

ESAE et SALITAS font match nul à Cotonou


16 septembre 2019 par La Rédaction
L’équipe des Étudiants d’Esae (l’Ecole Supérieure, d’Administration, (...)
Lire la suite

Un bus détruit par le feu vers Bassila


15 septembre 2019 par Dg24h
Un nouveau coup dur pour les transports en commun. En mois de 48 h (...)
Lire la suite

L’Office du Bac apporte un démenti formel


15 septembre 2019 par Dg24h
L’Office du Bac à travers un message vient de démentir l’information (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information