vendredi, 13 décembre 2019 •

362 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Bénin

Pour les élections générales trois hypothèses à explorer




L’organisation des élections générales en République du Bénin est l’une des recommandations faites par les partis présents au dialogue politique du 10 au 12 octobre 2019.
Le Comité d’experts émet trois hypothèses pour l’organisation des premières élections générales.

Selon le comité d’experts, « la question de la meilleure échéance pour l’’organisation des premières élections générales peut s’analyser autour des possibilités de choix qu’offrent les prochaines élections communales, municipales et locales de 2020, la prochaine élection présidentielle de 2021, les élections législatives de 2023, les élections communales, municipales et locales de 2025, ou encore l’élection présidentielle de 2026 ».
D’après les experts, « l’élection présidentielle étant la clé de voûte du modèle politique du Bénin, il serait préférable de prendre l’une des prochaines élections présidentielles comme point de départ des élections générales ».
Ils précisent que deux hypothèses sont à prioriser à savoir 2021 et 2026.
Toutefois, le comité a estimé qu’il n’est pas sans intérêt d’analyser l’hypothèse 2020.

Les hypothèses pour les élections générales

A en croire les experts, « en prenant pour repère l’occasion des prochaines élections communales et locales en 2020 pour l’organisation des premières élections générales, il faudra satisfaire à une double condition : celle de raccourcir les mandats courants des députés et celui du Président de la République dont les termes sont respectivement prévus pour 2021 et 2023 ».
D’après le comité, il sera difficile d’y parvenir au regard des textes en vigueur en République du Bénin.
Pour la deuxième hypothèse relative à l’organisation des élections générales en 2021, le comité souligne qu’il « faudra satisfaire une double condition à savoir, prolonger le mandat en cours des conseillers communaux, municipaux et locaux d’un an, soit de 2020 à 2021 et écourter la durée du mandat des députés actuels de quatre ans à deux ans ». Dans ce cas, « les difficultés identiques à celles de l’hypothèse 2020 se posent toujours ».
En ce qui concerne la dernière hypothèse, celle de l’organisation des élections générales en 2026, « la huitième législature effectuera son mandat de quatre ans, mais le mandat de la neuvième législature devra être un mandat de transition de trois ans. Les conseillers communaux, municipaux et locaux qui seront élus en 2020, le seront pour un mandat de six ans ».
« Aucun des deux mandats, celui des conseillers communaux, municipaux et locaux à partir de 2020 et celui des députés de la 9ème législature en 2023, n’étant encore entamé, il est bien possible d’introduire dans l’arsenal juridique, des dispositions transitoires qui permettent l’opérationnalisation de cette hypothèse », indique le rapport.
S’agissant des mesures proposées, au sujet des élections générales, « il s’agira de modifier la Constitution du 11 décembre 1990 en ses articles 50 et 80 de même que le code électoral en certaines de ses dispositions.
Au sujet des élections locales déconcentrées, « il s’agira de créer des commissions ad hoc au niveau communal sous la supervision de la CENA et d’organiser leur mission.

A.A.A

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 octobre 2019 par Dg24h


Le PER un nouveau parti politique officiellement reconnu


9 décembre 2019 par Dg24h
A l’instar des autres formations politiques officiellement reconnues (...)
Lire la suite

L’Assemblée Nationale outille le personnel


7 décembre 2019 par La Rédaction
Un séminaire de renforcement de capacités des acteurs de la chaîne de (...)
Lire la suite

Le bitumage des voies secondaires prend corps à Natitingou


4 décembre 2019 par Dg24h
Dans la commune de Natitingou, située au nord-ouest du Bénin, le (...)
Lire la suite

Ambassadeurs et ministres retraités au cabinet de Vlavonou


23 novembre 2019 par La Rédaction
Ils sont cinq personnalités à rendre visite au président de l’Assemblée (...)
Lire la suite

Les députés dotent l’Opposition d’un statut


22 novembre 2019 par La Rédaction
La loi n°2019-45 portant statut de l’Opposition au Bénin a été adopté (...)
Lire la suite

C’est une rencontre festive selon Alain Orounla


20 novembre 2019 par La Rédaction
Le ministre de la communication et de la poste, Alain Orounla après le (...)
Lire la suite

63 personnes recouvrent la liberté


8 novembre 2019 par La Rédaction
Le procureur de la République Mario Metonou a donné l’ordre de mise en (...)
Lire la suite

Patrice Talon doute de l’entrée en vigueur de l’Eco en 2020


8 novembre 2019 par La Rédaction
Le président béninois Patrice Talon doute de l’avènement de la monnaie (...)
Lire la suite

Patrice Talon se prononce sur la réforme du franc CFA


8 novembre 2019 par La Rédaction
Le président Patrice Talon dans un entretien accordé à France 24 et RFI (...)
Lire la suite

Patrice Talon parle de Ajavon, Zinsou ..


7 novembre 2019 par Dg24h
Le Chef de l’Etat en se prononçant sur sa candidature éventuelle en 2021 (...)
Lire la suite

« Elle a été faite dans l’intérêt supérieur de la Nation » (He (...)


4 novembre 2019 par La Rédaction
Le vendredi 1er novembre 2019, les députés de la 8ème législature ont (...)
Lire la suite

’’Le Bénin est à sa troisième indépendance’’ (A. Zinzindohoué)


2 novembre 2019 par La Rédaction
La constitution du 11 décembre 1990 a été révisée ce vendredi 1er novembre (...)
Lire la suite

Patrice Talon relève un grand défi


1er novembre 2019 par Dg24h
La nouvelle mouture de la constitution a été adoptée dans la nuit de (...)
Lire la suite

Les députés ont tenu le pari


1er novembre 2019 par Dg24h
Il sonnait environ 00h25 quand le président de l’Assemblée nationale (...)
Lire la suite

Enfin, la constitution révisée !


31 octobre 2019 par La Rédaction
Les députés de la 8è législature viennent de réaliser un exploit historique (...)
Lire la suite

Le Bénin et le Maroc signent une convention


30 octobre 2019 par La Rédaction
Le Médiateur du Royaume du Maroc, Mohamed Benalilou et son homologue (...)
Lire la suite

« Nous n’avons pas inventé le parrainage, il existe un peu partout » (Me (...)


29 octobre 2019 par Dg24h
Le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement Alain (...)
Lire la suite

Loi d’amnistie, « Pas d’amalgame à faire » (Alain Orounla)


29 octobre 2019 par Dg24h
L’une des recommandations du comité d’experts est l’adoption d’une loi (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information