dimanche, 26 juin 2022 •

399 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Puisse l’Afrique résister au mirage russo-chinois




(Par Roger Gbégnonvi)

​« La poutinophilie d’une partie des Africains », a titré Le Monde du 9 mars 2022. Il s’agit de certains Africains très lettrés qui ont choisi la tragédie de la guerre contre l’Ukraine pour déclarer leur flamme à une certaine Russie et, par ricochet, à la Chine, deux pays qu’ils disent vierges d’esclavagisme et de colonialisme contre l’Afrique. Au nom de quoi, pensent ces Africains très lettrés, leur Russie aurait le droit d’endeuiller l’Ukraine pour garantir sa sécurité puisque les Etats-Unis rugissent partout dans le monde quand ils décident qu’une quelconque puissance, proche ou éloignée, pourrait leur faire de l’ombre : ils attaquent, ils détruisent. Invoquer les Etats-Unis pour bénir la Russie guerroyant contre l’Ukraine, c’est mettre dans le même sac deux puissances manifestement opposées et concurrentes. Les Africains très lettrés ne se seront pas aperçus du mélimélo. Ni du quitus donné par eux à « la raison du plus fort est toujours la meilleure », quitus dont pourrait se prévaloir le puissant Nigeria pour enjamber les accords internationaux et aller arracher par la force au Bénin les régions yorubaphones à la frontière des deux pays, au motif que le yoruba est d’essence Abeokuta et non Abomey et que, si le Congrès de Berlin avait rationnellement distribué l’Afrique, ces régions yorubaphones auraient été attribuées á l’Angleterre et non à la France.
​Sans faire le moindre procès d’intention aux Africains très lettrés alignés derrière la Russie terrorisant l’Ukraine, il existe en toile de fond à leur discours l’idée que, ‘‘distribuée’’ à la Russie et à la Chine son alliée, l’Afrique serait aujourd’hui en très bonne compagnie pour sa liberté et pour sa marche en avant. Voilà un raisonnement qui fait la part belle à un anachronisme affligeant. La virginité de la Russie et de la Chine en matière de colonialisme contre l’Afrique tient à leur absence autour de la table à Berlin en 1884-1885. Elles n’étaient pas encore solidement implantées à côté des nations colonisatrices et ne pouvaient donc pas prétendre à leur part du gâteau Afrique. A présent, elles sont là, plus puissantes que la France et que l’Angleterre, comparables aux Etats-Unis, et font les yeux doux à l’Afrique pour qu’elle délaisse à leur bénéfice des ‘‘partenaires’’ qui, il est vrai, l’asphyxient.
​Illusion. Miroir aux alouettes. Odeur de chantage. L’Afrique doit y résister. L’histoire lui enseigne qu’il y va de son salut et de son développement. L’histoire, c’est quand le mur de Berlin est tombé en 1989 et que l’Union Soviétique s’est effondrée. Pourquoi les pays de l’Union, dont l’Ukraine, ne sont-ils pas restés soudés à la Russie ? Etouffaient-ils derrière le Rideau de Fer de la Russie ? L’histoire, c’est quand la Chine se démocratisera et connaîtra le sort de l’ancienne Yougoslavie : des peuples se détacheront de la Chine d’airain pour se sentir libres, et libres de se développer à leur guise. L’histoire, c’est quand feu Hassan II souhaitait l’adhésion du Maroc à l’Union Européenne, à laquelle aspire à adhérer le pays d’Atatürk. Les peuples vont là où se trouvent liberté et possibilité pour eux de s’épanouir.
​Or ni liberté ni progrès pour l’Afrique derrière la Russie ou la Chine pressées d’avoir aujourd’hui leur part d’Afrique. L’Afrique doit résister au mirage russo-chinois, éviter la rechute prévisible de l’épouse qui, trop souvent battue, divorce et tombe avec espoir dans les bras du nouvel amoureux attiré par ses charmes restés intacts. Sa nouvelle lune de miel durera environ trois lunes, et ce sera le retour du bâton. Car, depuis qu’Adam et Eve ont dû quitter le Paradis, la solidarité est en berne. Puisse donc l’Afrique se prendre en main, savoir que son idéal de liberté et de progrès se réalise avec les Africains émules de Sankara, Mandela, Jerry Rawlings, etc. Pendant plus de 60 ans d’errance dite indépendance, ses charmes, restés intacts, n’ont cessé d’attirer Europe, Russie et Chine. Elle doit donc entendre maintenant Aimé Césaire. Elle doit « produire de son intimité close la succulence des fruits ».

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

19 mars 2022 par Judicaël ZOHOUN




Talon, Mélenchon et les ‘’Gilets jaunes’’


23 juin 2022 par Judicaël ZOHOUN
Au lendemain d’une législative, dont les résultats sont jugés (...)
Lire la suite

VIVEMENT UNE ADRESSE DE GBAKIDJA !


23 juin 2022 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays (...)
Lire la suite

Que cesse l’Afrique de s’offrir à l’humiliation


18 juin 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​« Nous ne sommes pas vraiment dans le débat de (...)
Lire la suite

Bénin-Russie : le jubilé malgré la crise


3 juin 2022 par Judicaël ZOHOUN
Le Royaume-Uni célèbre, le ‘’jubilé de platine’’ de sa Reine. Le Bénin et (...)
Lire la suite

Problématique LGBT au Bénin


28 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Problématique doublée naturellement de celle des (...)
Lire la suite

Révélation ou Révolution


27 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
C’est déjà clair : le Bénin ‘’révélé’’, sera un Bénin renouvelé. La Rupture (...)
Lire la suite

Amazone, Minon et Agoodjié, la palabre stérile


19 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
Elle aura fait une entrée de guerrière, notre ‘’dame de l’Esplanade’’ ! A (...)
Lire la suite

Panafricanisme ou agréable mystification


14 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi)) ​Le panafricanisme est de naissance (...)
Lire la suite

Koffi Aza en politique, vivement le prochain TOFA !


12 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
On ne saurait en douter : le professeur Koffi Aza, a forcément (...)
Lire la suite

Pour que nos forêts nous aident à surmonter des crises multiples


4 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
M. Qu Dongyu, Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour (...)
Lire la suite

AU SECOURS, MON NEVEU PATOU DEVIENT ROUGE !


3 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de (...)
Lire la suite

Violente percée de Zemmour à Cotonou


1er mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Il s’agit du premier tour des élections (...)
Lire la suite

Maires, et remède amère !


21 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
De la mer à boire pour certains maires, ce transfert de compétences dans (...)
Lire la suite

IRENE ET JACQUES, C’ETAIT QUOI VOTRE TOPO ?


21 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs (...)
Lire la suite

La ‘’remontada’’, version arc-en-ciel


14 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
Dimanche dernier, une heure après la fermeture des bureaux de vote en (...)
Lire la suite

ROMY, LACHES LA FARINE !


6 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon neveu Patou dirige un pays de pagailleurs (...)
Lire la suite

Malhonnêteté des Béninois en toute sincérité


26 mars 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Etrange récit de l’évangéliste Luc. Avant que (...)
Lire la suite

Remontée en crédibilité de l’Ecole au Bénin


12 mars 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Dire que le système scolaire béninois est (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires