lundi, 24 janvier 2022 •

478 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Commerce

Quel modèle économique pour structurer l’économie informelle au Bénin ?




Par Niama El Bassunie, fondatrice de WaystoCap

Avec une population de plus de 11 millions d’habitants ainsi qu’un PIB annuel croissant de 5,5%, le Bénin entame depuis quelques années de grandes réformes économiques et structurelles et pourrait disposer des conditions nécessaires pour être l’une des économies importantes d’Afrique dans les années à venir.
Cependant, le commerce informel des petites entreprises est plus qu’omniprésent au sein de l’économie béninoise et détient un fort potentiel encore inexploité. En effet, un grand nombre de commerçants et grossistes fourmillent au sein des différents marchés de la capitale économique béninoise, et du pays de manière plus globale, et représentent un enjeu considérable tant d’un point de vue social qu’économique.
Trouver un modèle qui permettrait de mieux structurer cette économie dite « informelle » tout en améliorant les conditions et le travail de ses acteurs est une problématique très actuelle. Elle ne pourrait être que favorable au développement de la croissance béninoise ainsi qu’un atout de taille dans sa stratégie de devenir une puissance du continent africain.
Quels sont les besoins des commerçants-grossistes ?
Deux grands besoins liés l’un à l’autre ont pu être observés. Ainsi, l’ambition première des commerçants consiste à obtenir des produits à moindre coût afin de pouvoir dégager un micro bénéfice à la revente. Ensuite, il s’agit pour eux de se démarquer sur un marché saturé, notamment sur le segment des produits alimentaires de base, en cherchant la meilleure qualité produit possible et qui sera en mesure de satisfaire la clientèle de détaillants, soit les bonnes dames.
Comment répondre à leurs attentes et les accompagner dans une démarche business ?
Le développement des technologies est un outil stratégique qui peut donner la possibilité de répondre à ces problématiques de prix et de qualité recherchées par les commerçants tout en y intégrant un aspect numérique permettant la traçabilité des flux commerciaux, informations bénéfiques à l’économie du pays. Ainsi, internet et le numérique rendent possible l’accès à davantage d’offres produits à échelle locale, dans la sous-région ou plus largement à l’international.

Cependant, il faudrait que les commerçants puissent avoir des points d’accès à ces outils numériques, comme des ordinateurs ou des téléphones portables, une connexion internet fiable et enfin qu’ils détiennent les liquidités nécessaires pour se procurer les stocks de marchandise souhaités.
C’est pourquoi, en attendant que l’économie numérique se démocratise dans le pays et au sein des foyers, des acteurs spécialisés endossent ce rôle de « marketplace » sur le marché béninois et peuvent aider les commerçants à faire face à ces nombreuses contraintes.
Ils proposent aux commerçants un catalogue produit leur permettant de renouveler leurs stocks avec des marchandises importées à bas coûts et, par conséquent, des synergies sont créées entre fournisseurs internationaux et acheteurs locaux. Faire appel à ces organisations spécialisées donne ainsi l’avantage aux commerçants de pallier aux problèmes logistiques de transport, d’obtenir des garanties fiables et légales quant à la livraison de leurs marchandises importées et de trouver des solutions quant à leur manque de liquidités.
Lorsqu’ils sont en besoin, les grossistes peuvent donc se faire livrer différents types de marchandises à un prix d’achat connu et négocié au préalable pour répondre aux sollicitations de leurs clients, mieux anticiper leurs stocks, leurs dépenses et par définition, développer une véritable stratégie de vente.
Grâce au bouche à oreille, meilleur outil marketing du marché béninois, un grossiste peut vite rencontrer un franc succès auprès des clients si la marchandise proposée arrive à associer un prix intéressant avec une bonne qualité, les deux critères essentiels pour pouvoir pénétrer le marché africain.
La nécessité de développer des offres dédiées de micro-crédit
Le crédit est très répandu au Bénin. Cependant, afin de renforcer la professionnalisation des activités des commerçants-grossistes sur les marchés, il est nécessaire que des offres de micro-crédit soient conçues et mises en place pour permettre de répondre à leurs contraintes d’achat et de revente, dans un cadre beaucoup plus réglementaire.
***
Si l’Etat Béninois veut davantage intégrer cette économie informelle dans sa croissance nationale, celui-ci ne doit pas se priver du soutien que peuvent lui apporter les startups et autres organisations privées qui œuvrent pour améliorer la qualité de vie des commerçants sur les marchés béninois en mettant à leur disposition les outils nécessaires pour élargir leurs portefeuilles marchandises et clients, renforcer la qualité de leurs produits et améliorer leurs revenus quotidiens.
Grâce à leurs expériences terrain et à la maîtrise des besoins de la cible commerçante, ces organisations peuvent être force de proposition dans la recherche d’un modèle économique qui pourrait donner une structure plus « formelle » à ce secteur ambitieux.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

1er avril 2019 par Judicaël ZOHOUN




Les PME d’Afrique de l’Ouest bénéficient d’un apport de capitaux


24 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
L’accès limité au capital reste un obstacle important à la croissance (...)
Lire la suite

La Fondation Earth Love United surfe sur l’envolée des cours mondiaux du (...)


22 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN
Les énergies renouvelables constituent la seule alternative possible (...)
Lire la suite

Les chances de l’ECO s’amenuisent considérablement


21 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN
Les chefs d’Etats et de gouvernements des pays membres de la Communauté (...)
Lire la suite

03 sociétés agréées au Code des investissements pour divers (...)


19 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
En Conseil des ministres ce mercredi 19 janvier 2022, trois nouvelles (...)
Lire la suite

L’AFD soutient l’entreprise béninoise ‘’Les fruits Tillou’’


19 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
L’ambassadeur de France au Bénin Marc Vizy s’est rendu vendredi 17 (...)
Lire la suite

Plusieurs responsables du CNCB recherchés par la CRIET


19 janvier 2022 par Marc Mensah
Une mission de contrôle parlementaire effectuée entre août-septembre 2021 (...)
Lire la suite

Wilfried H. clarifie la taxe de 5% sur les transactions électroniques


14 janvier 2022 par Ignace B. Fanou
La taxe de 5% instaurée sur les GSM par le Nouveau Code Général des (...)
Lire la suite

L’AFD appuie la transition agroécologique de la filière coton au (...)


14 janvier 2022 par Akpédjé Ayosso
L’AFD appuie la transition agroécologique de la filière coton à travers (...)
Lire la suite

Deux responsables du MESRS exclues pour 5 ans


13 janvier 2022 par Marc Mensah
Un marché d’appel d’offres national relatif à l’acquisition de feuilles de (...)
Lire la suite

Coris Bank déterminée à soutenir le secteur privé béninois


11 janvier 2022 par Marc Mensah
La nouvelle année 2022 s’ouvre sur de belles perspectives pour le (...)
Lire la suite

Un projet innovant de captage et de stockage du Carbone au (...)


8 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN
Face aux nouveaux défis climatiques induits par l’utilisation abusive (...)
Lire la suite

Les frais de timbre sur dépôt en banque passent de 50f à 100f


6 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN
Avis à notre aimable clientèle !#UbaBénin #AfricasGlobalBank (...)
Lire la suite

20 milliards FCFA aux PME et à leur personnel


31 décembre 2021 par Ignace B. Fanou
Les impacts de la pandémie de Covid-19 sur les Petites et Moyennes (...)
Lire la suite

Les documents fiscaux désormais gratuits


31 décembre 2021 par Marc Mensah
Plus rien à payer dès le 1er janvier 2022 pour se faire délivrer un (...)
Lire la suite

L’importation de voitures neuves exonérée de droits de douane et de la (...)


30 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
L’acquisition de voitures neuves est désormais exonérée de droits de (...)
Lire la suite

Léonard Dossou parmi les 100 qui transforment l’Afrique


26 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Le Directeur général de L’Economiste du Bénin et L’Economiste du Togo, (...)
Lire la suite

Comment le Bitcoin Peut Contribuer à la Réduction de la Pauvreté


26 décembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Les économistes affirment que les Bitcoins stimulent l’économie mondiale (...)
Lire la suite

Le Bitcoin Peut-Il Mettre Fin Aux Inégalités De Revenus ?


26 décembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Certains affirment que les monnaies numériques sont de nouveaux moyens (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires