dimanche, 20 octobre 2019 •

544 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Commerce

Quel modèle économique pour structurer l’économie informelle au Bénin ?




Par Niama El Bassunie, fondatrice de WaystoCap

Avec une population de plus de 11 millions d’habitants ainsi qu’un PIB annuel croissant de 5,5%, le Bénin entame depuis quelques années de grandes réformes économiques et structurelles et pourrait disposer des conditions nécessaires pour être l’une des économies importantes d’Afrique dans les années à venir.
Cependant, le commerce informel des petites entreprises est plus qu’omniprésent au sein de l’économie béninoise et détient un fort potentiel encore inexploité. En effet, un grand nombre de commerçants et grossistes fourmillent au sein des différents marchés de la capitale économique béninoise, et du pays de manière plus globale, et représentent un enjeu considérable tant d’un point de vue social qu’économique.
Trouver un modèle qui permettrait de mieux structurer cette économie dite « informelle » tout en améliorant les conditions et le travail de ses acteurs est une problématique très actuelle. Elle ne pourrait être que favorable au développement de la croissance béninoise ainsi qu’un atout de taille dans sa stratégie de devenir une puissance du continent africain.
Quels sont les besoins des commerçants-grossistes ?
Deux grands besoins liés l’un à l’autre ont pu être observés. Ainsi, l’ambition première des commerçants consiste à obtenir des produits à moindre coût afin de pouvoir dégager un micro bénéfice à la revente. Ensuite, il s’agit pour eux de se démarquer sur un marché saturé, notamment sur le segment des produits alimentaires de base, en cherchant la meilleure qualité produit possible et qui sera en mesure de satisfaire la clientèle de détaillants, soit les bonnes dames.
Comment répondre à leurs attentes et les accompagner dans une démarche business ?
Le développement des technologies est un outil stratégique qui peut donner la possibilité de répondre à ces problématiques de prix et de qualité recherchées par les commerçants tout en y intégrant un aspect numérique permettant la traçabilité des flux commerciaux, informations bénéfiques à l’économie du pays. Ainsi, internet et le numérique rendent possible l’accès à davantage d’offres produits à échelle locale, dans la sous-région ou plus largement à l’international.

Cependant, il faudrait que les commerçants puissent avoir des points d’accès à ces outils numériques, comme des ordinateurs ou des téléphones portables, une connexion internet fiable et enfin qu’ils détiennent les liquidités nécessaires pour se procurer les stocks de marchandise souhaités.
C’est pourquoi, en attendant que l’économie numérique se démocratise dans le pays et au sein des foyers, des acteurs spécialisés endossent ce rôle de « marketplace » sur le marché béninois et peuvent aider les commerçants à faire face à ces nombreuses contraintes.
Ils proposent aux commerçants un catalogue produit leur permettant de renouveler leurs stocks avec des marchandises importées à bas coûts et, par conséquent, des synergies sont créées entre fournisseurs internationaux et acheteurs locaux. Faire appel à ces organisations spécialisées donne ainsi l’avantage aux commerçants de pallier aux problèmes logistiques de transport, d’obtenir des garanties fiables et légales quant à la livraison de leurs marchandises importées et de trouver des solutions quant à leur manque de liquidités.
Lorsqu’ils sont en besoin, les grossistes peuvent donc se faire livrer différents types de marchandises à un prix d’achat connu et négocié au préalable pour répondre aux sollicitations de leurs clients, mieux anticiper leurs stocks, leurs dépenses et par définition, développer une véritable stratégie de vente.
Grâce au bouche à oreille, meilleur outil marketing du marché béninois, un grossiste peut vite rencontrer un franc succès auprès des clients si la marchandise proposée arrive à associer un prix intéressant avec une bonne qualité, les deux critères essentiels pour pouvoir pénétrer le marché africain.
La nécessité de développer des offres dédiées de micro-crédit
Le crédit est très répandu au Bénin. Cependant, afin de renforcer la professionnalisation des activités des commerçants-grossistes sur les marchés, il est nécessaire que des offres de micro-crédit soient conçues et mises en place pour permettre de répondre à leurs contraintes d’achat et de revente, dans un cadre beaucoup plus réglementaire.
***
Si l’Etat Béninois veut davantage intégrer cette économie informelle dans sa croissance nationale, celui-ci ne doit pas se priver du soutien que peuvent lui apporter les startups et autres organisations privées qui œuvrent pour améliorer la qualité de vie des commerçants sur les marchés béninois en mettant à leur disposition les outils nécessaires pour élargir leurs portefeuilles marchandises et clients, renforcer la qualité de leurs produits et améliorer leurs revenus quotidiens.
Grâce à leurs expériences terrain et à la maîtrise des besoins de la cible commerçante, ces organisations peuvent être force de proposition dans la recherche d’un modèle économique qui pourrait donner une structure plus « formelle » à ce secteur ambitieux.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

1er avril 2019 par Dg24h


Les nigérians préfèrent le Port de Cotonou au port de Lagos


19 octobre 2019 par Dg24h
Plusieurs marchandises sont bloquées à cause de la fermeture des (...)
Lire la suite

Edoh K. AMENOUNVE présente la BRVM aux investisseurs à Paris


17 octobre 2019 par Dg24h
Paris, le 17 octobre 2019 - À l’invitation d’African Business (IC (...)
Lire la suite

Hervé Guèdègbé expose les rôles et les attributions de l’Arcep


17 octobre 2019 par La Rédaction
Le Secrétaire exécutif de l’Autorité de régulation des communications (...)
Lire la suite

L’initiative Talon exposé à Paris


12 octobre 2019 par Dg24h
L’initiative du Chef de l’Etat béninois Patrice Talon sur le financement (...)
Lire la suite

’Les pays de la zone Franc se portent mieux’’


12 octobre 2019 par Dg24h
’ Tenue du 10 au 11 octobre 2019 à Paris, l’édition d’automne 2019 de (...)
Lire la suite

Le prix des produits alimentaire en hausse à Kaduna


11 octobre 2019 par Dg24h
La population béninoise n’est pas la seule affectée par la fermeture de (...)
Lire la suite

Les actions du Bénin saluées par l’UEMOA


9 octobre 2019 par Dg24h
Le forum scientifique de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (...)
Lire la suite

Les approches pour accroître le niveau du commerce intra-régional


9 octobre 2019 par Dg24h
‹‹ Les nouvelles approches à préconiser pour accroître le niveau du (...)
Lire la suite

Le dévelopement du commerce intra-régional au coeur des débats


8 octobre 2019 par Dg24h
L’hôtel Laico de Ouagadougou abrite depuis le lundi 07 octobre 2019, le (...)
Lire la suite

92.575 emplois générés dont 20.303 directs et 72.272 indirects.


4 octobre 2019 par Dg24h
Le secteur agricole prend désormais une part belle dans la contribution (...)
Lire la suite

La vérité que cache le Nigeria


4 octobre 2019 par Dg24h
Le Nigéria a fermé ses frontières avec plusieurs pays dont le Bénin (...)
Lire la suite

Patrice Talon au Niger pour discuter du chemin de fer Cotonou-Niamey


3 octobre 2019 par Dg24h
Après l’étape du Sénégal dans le cadre du Sommet sur la sécurité et la (...)
Lire la suite

Un prêt de 61 millions d’euros pour électrifier 300 villages


27 septembre 2019 par Dg24h
Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développementa (...)
Lire la suite

40 milliards d’appui pour mettre fin aux inondations à Cotonou


27 septembre 2019 par Dg24h
Les inondations cycliques observées dans la ville de Cotonou pourront (...)
Lire la suite

La BAD octroie 61 millions d’euros pour l’assainissement pluvial de (...)


27 septembre 2019 par Dg24h
Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a (...)
Lire la suite

Près de 2000 milliards FCFA pour le budget


26 septembre 2019 par Dg24h
Les membres du gouvernement ont adopté ce mercredi 25 septembre 2019 en (...)
Lire la suite

Les nouveaux statuts de la CCIB adoptés en conseil des ministres


26 septembre 2019 par Dg24h
Les membres dugouvernement ont adopté ce mercredi 25 septembre 2019, (...)
Lire la suite

L’un des grands artisans de la BRVM vient de s’en aller


25 septembre 2019 par Dg24h
La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) et le Dépositaire (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information