vendredi, 28 juillet 2017 •

163 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Audience chez l’ancien médiateur de la République

Soglo discute avec Tévoédjrè de la situation sociopolitique




Nicéphore Dieudonné Soglo était ce lundi de Pâques, au domicile de l’ancien médiateur de la République, Professeur Albert Tévoédjrè. Ces deux personnalités qui ont soutenu le président Patrice Talon lors de l’élection présidentielle de mars 2016 ont échangé sur la situation sociopolitique, la morosité économique qui sévit dans le pays, et les défis qui devront faire le souci majeur du chef de l’Etat. Nicéphore Soglo était accompagné de ses enfants Léhady Soglo, maire de la ville de Cotonou, et Ganiou Soglo ancien ministre des sports sous Boni Yayi.
« (…) Tout le monde sait le rôle que nous avons joué, l’année dernière, pour empêcher que la FrançAfrique ne prenne pas le dessus à nouveau dans notre pays. Au bout d’un an, il me paraît parfaitement légitime surtout en cette occasion de lui rendre visite », a rappelé Nicéphore Soglo à sa sortie d’audience chez Albert Tévoédjrè. Le président Nicéphore Soglo a déclaré qu’ils ont fait un tour d’horizon très riche de l’actualité politique, de la situation économique précaire due à la cherté des denrées alimentaires et des mesures nécessaires à prendre pour soulager les commerçants, les agriculteurs et les tous autres travailleurs. « L’urgence, c’est la pauvreté et ce n’est pas par hasard que je suis venu, le lundi de Pâques. Qu’est-ce que les juifs attendaient en colonie romaine ? Ils attendaient un dernier pour les libérer. Et un homme est venu, il s’appelle Jésus. Il est venu libérer les pauvres et les femmes et on l’a crucifié. (…) Nous avons échangé dessus parce que nous subissons la pression de la population malheureuse », a-t-il précisé, sollicitant ainsi l’aide du renard de Djrègbé. Dieudonné Soglo a également à cœur les défis qui attendent la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), pour le développement des échanges avec l’initiative d’une monnaie commune en vue de libérer l’Afrique du joug de l’Europe. « Moi, personnellement, je pense à la Cedeao, un marché de 335 millions d’habitants qui a besoin d’avoir une monnaie unique et une armée fédérale pour que nous ayons enfin la possibilité pour que nos enfants ne prennent la Méditerranée pour leur tombeau… », a-t-il émis à sa sortie d’audience.

Boniface CAKPO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

18 avril 2017 par Dg24h



Les députés conviés à une célébration eucharistique

27 juillet 2017 par La Rédaction
L’évêque de Porto-Novo, Mgr Aristide Gonzallo convie les députés de la (...)
Lire la suite

Une délégation béninoise en Suisse pour la fête du 1er août

27 juillet 2017 par Dg24h
Dans le but de renforcer la coopération et de développer les liens (...)
Lire la suite

Rachidi Gbadamassi loue les mérites de Talon à Parakou

25 juillet 2017 par Dg24h
En réponse à certains hommes politiques qui critiquent la gouvernance (...)
Lire la suite

L’audience de la RB reportée au 26 juillet

19 juillet 2017 par Dg24h
Le dossier de la Renaissance du Bénin (RB) ne livrera pas son verdict (...)
Lire la suite

Charles TOKO : "Moi je fais partie des premiers qui ont manipulé l’AKM. (...)

19 juillet 2017 par Nouvel auteur
Ok, je comprends votre obsession pour la guerre. C’est pour cela tous (...)
Lire la suite

Les députés font des recommandations sur le Budget de l’Etat (...)

18 juillet 2017 par Dg24h
« Accorder une attention particulière au problème de chômage des jeunes (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires