vendredi, 7 août 2020 •

328 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Activités portuaires au Maroc

Tanger Med, un modèle de réussite pour l’Afrique




Le complexe portuaire Tanger Med est entré cette année dans le cercle restreint des grands ports du trafic maritime en Atlantique et en Méditerranée. Avec le projet Tanger Med II, le Royaume du Maroc entre dans le Top 20 mondial en matière de connectivité et devient le leader en Afrique. Suite au lancement des opérations portuaires de Tanger Med II, le Maroc a réuni les autorités portuaires africaines de plus de 30 pays ainsi que des experts internationaux, qui ont salué la vision royale qui a permis au pays de disposer du plus grand complexe portuaire en Afrique et dans le bassin méditerranéen.

Pour sa mise en service officielle du port Tanger Med II, le Prince Héritier Moulay El Hassan a représenté, vendredi 28 juin, à la province de Fahs Anjra (Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima), le Roi Mohammed V à la cérémonie de lancement des opérations portuaires.
Suite à cet événement, le Royaume du Maroc a organisé le premier Forum africain des ports, qui s’est tenu les 4 et 5 juillet 2019, à Tanger.

La rencontre initiée par Tanger Med et qui a réuni les autorités portuaires d’une trentaine de pays avec d’éminents experts et des représentants d’institutions nationales et internationales, a abouti à la création d’une Task Force au service de la compétitivité portuaire du continent.
“Une task force dotée d’une plateforme digitale a été créée (qui) permettra le partage des expériences entre les autorités portuaires mais aussi de mettre en place une coordination stratégique autour de problématiques d’intérêt commun tels que l’intégration logistique entre les ports et les corridors terrestres, la mise à niveau des autorités portuaires, l’émergence de ports de nouvelle génération en Afrique (…)”, indique un communiqué du complexe portuaire.
Les participants au forum ont salué la “vision Royale éclairée source d’inspiration pour le continent, et qui a permis au Maroc de disposer du plus grand complexe portuaire en Afrique et dans le bassin méditerranéen”.
Cette position de leader en Afrique à la fois en termes de trafics, de modèle de développement et d’intégration industrialo-portuaire, “suscite l’intérêt prononcé de nombreuses autorités portuaires”, ajoute le communiqué.
Les représentants des autorités portuaires participant au Forum ont fait, en présence du président du Conseil de Surveillance de l’Agence spéciale Tanger-Méditerranée, Fouad Brini, une visite guidée des installations et services du complexe portuaire et de ses zones franches industrielles et logistiques.

’Un modèle de développement unique en Afrique”

Le Directeur général de l’Autorité portuaire de Tanger-Med (TMPA), Mehdi Tazi Riffi, a expliqué que dans la lignée du lancement des opérations portuaires de Tanger Med II, Tanger Med a pris l’initiative de réunir les autorités portuaires africaines de plus de 30 pays pour partager l’expérience de développement de Tanger-Med, affirmant que cette expérience a établi “un modèle de développement unique au niveau du continent”.
M. Tazi Riffi a affirmé que la présence aussi forte de ces autorités portuaires “est le témoignage à la fois de l’adhésion au modèle de développement, mais également une reconnaissance très forte de la vision de Sa Majesté, qui a conduit depuis la genèse de ce projet pour le développement de Tanger-Med”.
Le Directeur général de TMPA a indiqué que depuis deux ans, Tanger-Med est “le 1er port d’Afrique, devant Port-Saïd (Égypte) et Durban (Afrique du Sud), “disposant de la plus grande capacité portuaire en Méditerranée, et s’achemine vers l’intégration des 20 premières plateformes à l’échelle mondiale”.
Un modèle qui a séduit bon nombre d’autorités portuaires du continent.
Pour le Directeur général du port autonome de Kribi (Cameroun), le port de Tanger-Med joue le rôle de “locomotive”, dont le succès encourage les pays africains à s’inspirer de son expérience. Patrice Melom a salué la “vision royale éclairée”, qui a présidé au lancement de ce complexe portuaire multidimensionnel.
Le DG du port camerounais a rappelé que ‘’le port de Kribi a été conçu à l’image de celui de Tanger-Med’’. “Nous nous sommes permis de nous approprier la vision de Sa Majesté, et nous sommes fiers de constater que ce port de Tanger évolue comme il a été conçu, et nous espérons que le port de Kribi évoluera de la même manière”, a-t-il ajouté.
Le Directeur général du port autonome de Kribi n’a pas manqué de saluer l’approche de coopération sud-sud dans laquelle le Maroc s’est engagé pour servir le continent africain. Nous sommes venus “nous inspirer de l’expérience marocaine, et apporter notre savoir-faire en matière maritime et portuaire”, a avoué le représentant du ministère du Transport en Côte d’Ivoire, président du port d’Abidjan. M. Benjamin Bakary Soro a qualifié Tanger-Med ‘’d’infrastructure ultra-moderne qui répond aux attentes de l’Afrique qui espère à davantage de développement”.
Pour le Directeur général de l’Autorité portuaire de Tanger-Med (TMPA), Mehdi Tazi Riffi, la présence aussi forte de ces autorités portuaires « est le témoignage de l’adhésion au modèle de développement ».
D’une capacité totale de 9 millions de conteneurs et connecté à 186 ports mondiaux dans 77 Pays, Tanger Med est « dorénavant le Hub de référence en méditerranée au service de la compétitivité des corridors logistiques Africains ».
Plus de 13 000 navires et bateaux ont accosté au port Tanger Med en 2018. Il contribue ainsi à conférer une place de choix au Royaume sur le réseau maritime international et à le hisser de la 83ème à la 17ème place dans le classement de la Conférence des Nations-Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).
Les zones d’activités créées par ce projet ont permis l’installation de près d’un millier d’entreprises, dans les domaines industriels, logistiques et de services, de même que la création de plus de 75.000 emplois directs.
Selon Fouad Brini, il est prévu à l’horizon 2025, un ambitieux nouveau programme d’investissements de plusieurs milliards de Dirhams aux fins de renforcer la compétitivité du Maroc dans les corridors logistiques mondiaux.
Sans oublier l’extension des capacités de traitement portuaires et l’aménagement de nouvelles zones de facilitation pour accompagner la croissance des exportations marocaines, industrielles et agricoles.
Le développement que connaît la région du Nord du Royaume sera accélérer avec le nouveau projet ambitieux de la Cité Mohammed VI Tanger Tech, dont le développement se fera en parfaite synergie avec les projets portuaires et logistiques de Tanger Med.

I. F.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

8 juillet 2019 par Judicaël ZOHOUN




Orabank Bénin vous souhaite une joyeuse fête de Tabaski


31 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Orabank Bénin vous souhaite une joyeuse fête de la Tabaski
Lire la suite

Coris Bank Bénin souhaite à tous les fidèles musulmans une bonne fête de (...)


31 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Coris Bank Bénin souhaite à tous les fidèles musulmans une bonne fête de (...)
Lire la suite

Le Benin Investment Forum 2020 aura lieu en ligne


30 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso
La troisième édition du Bénin Investment Forum se déroulera en ligne du 23 (...)
Lire la suite

Le Bénin prévoit lever 30 milliards FCFA le 6 août


24 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso
Le Bénin va procéder le jeudi 6 août 2020 à une levée de fonds sur le (...)
Lire la suite

Coris Bank International lance CORIS PREMIUM, un produit (...)


23 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso
Afin d’offrir à sa clientèle des solutions adaptées à leurs besoins, Coris (...)
Lire la suite

Coris Bank International ouvre une agence à Fidjrossè


16 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso
Coris Bank international poursuit son extension au Bénin avec (...)
Lire la suite

Avis de manifestation d’intérêt


7 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
AMI - Bénin - Etude tarifaire de l’alimentation en eau potable en milieu (...)
Lire la suite

La BOAD et l’AFD signent une convention de financement pour 175 (...)


7 juillet 2020 par Judicaël ZOHOUN
Messieurs Christian ADOVELANDE, Président de la Banque Ouest Africaine (...)
Lire la suite

Un taux de croissance de 2,4% en 2020 contre une projection de (...)


7 juillet 2020 par Akpédjé Ayosso
Les pays de l’UEMOA ont enregistré des effets négatifs de la crise (...)
Lire la suite

« Nous ne prenons pas de la dette pour payer les salaires (...)


30 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Devant les députés ce lundi 29 juin 2020, le ministre de l’Economie et (...)
Lire la suite

Bloomfield confirme la notation A- Stable de l’économie béninoise


30 juin 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Malgré la crise du Coronavirus qui secoue le monde, et la fermeture des (...)
Lire la suite

La Banque Mondiale octroie 50 millions de dollars


29 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
La Banque Mondiale a décidé d’accorder un financement additionnel de 50 (...)
Lire la suite

Standard & Poor’s maintient la note B+ attribuée au Bénin


22 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
L’agence internationale de notation financière Standard & Poor’s a (...)
Lire la suite

Le Bénin obtient un prêt de $125 millions pour la route Bohicon (...)


19 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
125 millions $, c’est le montant de prêt accordé au Bénin par UK Export (...)
Lire la suite

La BAIC devient la BIIC


18 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
La Banque Africaine pour l’Industrie et le Commerce (BAIC) change de (...)
Lire la suite

Sébastien Ajavon remplacé par Eustache Kotigan


13 juin 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Sébastien Ajavon n’est plus le président du Conseil national du patronat (...)
Lire la suite

Les prévisions de la croissance économique revues à la baisse


13 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
En raison des effets néfastes de la crise à la Covid-19 sur l’économie (...)
Lire la suite

L’ex Société Sucrière de Savè un cas pratique d’abus de pouvoir


11 juin 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le 05 juin 1990, à l’initiative de Monsieur Fatiou ADEKOUTE alors (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires