jeudi, 27 février 2020 •

417 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ
Les nouveaux prix des produits pétroliers : Les prix à la pompe des produits pétroliers, au titre du mois de mars 2020, se présentent ainsi qu’il suit : Essence : 505 F/l, Pétrole : 510 F/l, Gasoil : 520 F/l, Gaz domestique : 545 F/kg. :     Marché financier UEMOA : Le Bénin envisage une levée de 80 milliards FCFA :     Conseil des ministres : 07 nominations au ministère de la justice Sur proposition du Ministre de la Justice et de la Législation, et après avis du Conseil supérieur de la Magistrature, les nominations suivantes ont été prononcées. A la Chancellerie Directeur des Services judiciaires Monsieur Séidou BONI KPEGOUNOU Dans les juridictions Cour d’appel de Parakou Conseiller Madame Olivia Lucette HUNGBO KPLOCA Tribunal de Commerce de Cotonou Juges Monsieur Valentin Vidjannagni Vidéhomè KPAKO Monsieur Edmond AHOUANSOU Tribunal de première instance de Ouidah Procureur de la République Monsieur Antoine YEHOUENOU Tribunal de première instance d’Abomey-Calavi Procureur de la République Monsieur Mèdessey Aubert KODJO Tribunal de première instance d’Allada Présidente, cumulativement avec ses fonctions de juge assesseur à la Cour de Répression des Infractions économiques et du Terrorisme (CRIET) Madame Sêmèdé Chrystelle Cédrine ADONON :     Police républicaine : Didier Atchou, ex-DGPN, et son adjoint, rétrogradés Par décision de la Cour Suprême :     Insécurité 6 blessés dans un affrontement entre ‘’Egungun’’ :    

Bilan de santé

Un examen préventif qui sauve des vies




Détecter d’éventuelles pathologies contractées par un patient afin de lui proposer une meilleure prise en charge ; tel est l’objectif du bilan de santé encore appelé check-up. L’importance de cet examen préventif et périodique qui se fait en fonction de chaque individu est souvent ignoré par bon nombre de personnes surtout quand ‘’tout va bien apparemment’’.

Suzanne Gbégnon âgée de 30 ans est responsable chargée de marketing dans une société privée à Cotonou. A sa sortie du service un jeudi soir, elle a perdu connaissance et a été très vite conduite dans un hôpital. Le diagnostic révèle que dame Gbégnon souffre d’une maladie de foie à un stade un peu avancé. Une maladie qui pouvait être dépistée depuis des mois si elle s’était rendue chez un médecin plus tôt ou mieux procédait de façon périodique à un bilan de santé.
« Je sentais les symptômes mais pas à tout moment. Certains jours, je vais bien, par contre, il y a des jours où j’ai des crampes musculaires, des troubles du sommeil et surtout la fatigue. Je traitais toujours le paludisme ou je prenais tout simplement des vitamines puisque j’associais ma fatigue intense à tous les travaux que je faisais dans le cadre de mon métier ».
Contrairement à dame Gbégnon, Joseph Faton, étudiant dans une école privée à Abomey-Calavi a eu la chance de traiter très tôt une maladie après avoir fait un bilan de santé. « J’ai fait un bilan de santé, ce qui a permis de découvrir l’inflammation d’un sinus qui tôt au tard allait beaucoup me déranger. Le médecin m’a conseillé de faire un traitement et c’est ce que j’ai fait ».
Selon Dr Choubiyi Christiane, médecin généraliste au Centre médical Avicennes à Cotonou, il est très important de faire le bilan de santé parce que cela « peut permettre de dépister une maladie chez une personne et sauver cette dernière, si la maladie suspectée est au début ».
Selon le médecin, le bilan de santé est ‘’beaucoup plus pour le dépistage’’.
Comme dame Gbégnon souffrante d’une maladie de foie, nombreuses sont les personnes qui n’ont pas une idée précise sur leur état de santé.
Pour d’autres, une fois qu’ils sont bien portants cela suppose qu’ils sont en bonne santé. Or, il y a certaines maladies dont les symptômes ne se manifestent pas très tôt. « Le bilan de santé devrait être en principe systématique puisque la personne peut ne rien sentir mais la maladie est là », a déclaré Dr Choubiyi.
D’après Liliane Francisco, étudiante en gestion des projets, faire un bilan de santé est devenu une obligation après le décès d’un des membres de sa famille. « Ma grande sœur est décédée du cancer de seins. Après cet évènement douloureux, mon père a exigé qu’on fasse un bilan de santé chaque six mois et c’est ce que tous les membres de la famille font depuis. De mon côté, le bilan de santé a permis de dépister une maladie héréditaire », a-t-elle confié.

Des examens médicaux indispensables

Dans le cadre d’un bilan de santé, plusieurs examens sont pratiqués. Pour le médecin généraliste, le bilan de santé dépend du type de personne, c’est-à-dire qu’il est adapté à chaque personne en fonction de son âge, de son sexe et de certains facteurs de risques liés à son environnement. Il y a par exemple des : bilans sanguins, bilans de santé oculaire, bilans de santé cardiaque et bilans de santé radiologiques.
« Au niveau du bilan de santé sanguin, on peut avoir une numération formule sanguine et cela peut révéler certaines pathologies chez la personne dont les leucémies, les anémies et autres », explique-t-elle. Aussi, il y a-t-il le frottis cervico-vaginal, un examen pour les femmes qui doit être réalisé de 25 à 65 ans et la mammographie à partir de 50 ans pour dépister le cancer du sein. Quant aux hommes, ils doivent faire un bilan de santé urinaire et à partir de la cinquantaine il est nécessaire de faire un examen de la prostate tous les ans.
Les bilans de santé permettent donc de connaître son état physique et de mieux combattre une maladie. Dans le cas général, le bilan de santé peut être fait chaque 1 an selon le médecin généraliste et ceci dans n’importe quelle structure sanitaire. « A partir de la trentaine, il faut commencer par faire certains bilans de façon systématique », recommande Dr Choubiyi Christiane.

« La santé n’a pas de prix››

Mais le revenu du citoyen béninois ne lui permet pas de faire face à cette nécessité sanitaire. « La santé n’a pas de prix et tout le monde le sait. Si moi je ne sens pas un symptôme grave, je ne vais pas consulter un médecin. Si physiquement, je suis en forme, aller faire le bilan de santé est comme un luxe puisque ce n’est pas gratuit, c’est de l’argent je dois faire sortir alors qu’avec le peu que je gagne, je ne peux pas me permettre cela », a affirmé Laurent Sagbo, informaticien-technicien.
Pour Christophe Deguenon, « il faut avoir les moyens pour faire le bilan de santé, même si c’est une fois dans l’année ». « Je suis d’accord que c’est important mais on ne peut vraiment pas se lever et aller faire un bilan de santé alors qu’on n’arrive pas encore à nourrir les membres de sa famille », a-t-il ajouté.
Au regard de ce fait, Dr Choubiyi lance un appel aux autorités pour que l’assurance maladie soit réellement universelle. « C’est vrai que cela a déjà démarré dans certains centres de santé avec le projet ARCH (Assurance pour le renforcement du capital humain, Ndlr), on peut généraliser pour que toutes les catégories de personnes en bénéficient également », suggère-t-elle.
« Il est très important en tant que citoyen, que ça soit enfant ou adulte de se faire consulter même quand il n’y a pas les symptômes pour qu’on puisse envisager des examens ou demander des examens systématiques pour déceler des pathologies qui sont peut-être dormantes », conseille le médecin généraliste Dr Choubiyi Christiane.

Akpédjé A. AYOSSO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

17 octobre 2019 par Dg24h


323 milliards FCFA pour financer l’Enseignement technique et (...)


27 février 2020 par Dg24h
Au terme d’une table ronde organisée ce jeudi 27 février 2020 à Cotonou, (...)
Lire la suite

‘’L’appli Gozem’’ utilisée sans consommation du forfait internet (...)


27 février 2020 par Dg24h
Bonne nouvelle pour les clients de Gozem. Ces derniers qui sont abonnés (...)
Lire la suite

Un présumé voleur arrêté à Klouékanmey


27 février 2020 par Dg24h
La Police Républicaine de Klouékanmey a procédé au petit matin de mercredi (...)
Lire la suite

Des avancées pour l’inclusion numérique au Bénin


26 février 2020 par Dg24h
Un compte rendu de la réalisation de l’étude pilote sur les indicateurs (...)
Lire la suite

Un laboratoire pour certifier la qualité des produits de santé et (...)


26 février 2020 par Dg24h
En Conseil des ministres ce mercredi 26 février 2020, le gouvernement a (...)
Lire la suite

Le Bénin adhère au programme de fonds de Commerce arabo-africains


26 février 2020 par Dg24h
La République du Bénin adhère au Programme de fonds de Commerce (...)
Lire la suite

L’installation de 15.000 lampadaires public à Cotonou, Porto-Novo se (...)


26 février 2020 par Dg24h
Le gouvernement du Bénin a signé ce 24 février 2020 une Convention-cadre
Lire la suite

07 nominations au ministère de la justice


26 février 2020 par Dg24h
Sur proposition du Ministre de la Justice et de la Législation, et (...)
Lire la suite

Les consultations nationales ouvertes à Cotonou


26 février 2020 par Dg24h
A l’instar des autres pays membres de la Communauté économique des Etats (...)
Lire la suite

100 agents à recruter au profit du MEF


26 février 2020 par Dg24h
100 fonctionnaires de l’Etat seront recrutés au profit du Ministère de (...)
Lire la suite

Abimbola salue la mémoire de Tohon Stan


26 février 2020 par Dg24h
26 février 2019 -26 février 2020, il y a un an que le roi du ‘’Tchink (...)
Lire la suite

L’Usine Sodeco 2 de Savalou touchée par un incendie


26 février 2020 par Dg24h
Un incendie s’est déclaré mardi 25 février 2020 à l’usine de la Société de (...)
Lire la suite

La Fondation Claudine Talon fait opérer 28 femmes de la fistule (...)


25 février 2020 par Dg24h
Grâce à l’appui technique et financier de la Fondation Claudine Talon, (...)
Lire la suite

Des maternités modernes pour faciliter les accouchements


25 février 2020 par Dg24h
La Fondation Claudine Talon vient d’apporter une solution efficace aux (...)
Lire la suite

La HAAC invite les journalistes au professionnalisme


25 février 2020 par Dg24h
Le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (...)
Lire la suite

Le Bénin et la France font le point sur la Restitution des biens (...)


24 février 2020 par Dg24h
Le Bénin et la France ont signé un Programme de travail commun de la (...)
Lire la suite

La Projet de réhabilitation du Fort Portugais lancée


24 février 2020 par Dg24h
Le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts Jean-Michel (...)
Lire la suite

Deux présumés voleurs lynchés à Natitingou


24 février 2020 par Dg24h
Deux présumés voleurs de motos ont subi la fureur des populations à (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information