samedi, 28 mai 2022 •

254 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Voici le Mali en résistance exemplaire




(Par Roger Gbégnonvi)

​Il y eut « Haïti où la négritude se mit debout pour la première fois et dit qu’elle croyait à son humanité » (Aimé Césaire). Et il y aura eu le Mali où l’Afrique post-négritude se sera mise debout et aura dit qu’elle croit à sa liberté et à son indépendance ! Car « Rien ne nous rend si grands qu’une grande douleur » (Alfred de Musset). Cette douleur plus morale que physique, qui insuffle à l’homme la révolte et la rage de vaincre un destin qu’il croyait invincible. Or donc voici le Mali, hier docile comme l’ensemble de l’Afrique au sud du Sahara, voici aujourd’hui le Mali debout et vivante promesse de l’Afrique debout.
​Le Mali au moult colonisations. L’arabe : elle dévasta l’animisme, implanta l’islam de son seul vrai Dieu et sema les germes des épines et ronces de la Charia, arme du djihadisme pour détruire hommes et femmes et monuments du Mali. L’européenne : non loin des minarets, elle implanta les clochers de son seul vrai Dieu ; elle ne trucida ni ne détruisit parce qu’elle l’avait fait abondamment lors de la Sainte Inquisition, de la Saint-Barthélemy, etc. Seulement voici le Mali arraché à son animisme tolérant et livré à deux intolérances dont chacune fait d’elle, sur son sol, El Hadj, c’est-à-dire ‘‘l’étranger’’, comme à la Mecque et à Rome, quand il y va en pèlerinage. Et l’on passe sous silence, non pas le Covid-19, mais deux guerres mondiales, qu’il ne contribua point à déclencher, et pour lesquelles on l’obligea à fournir un « effort de guerre » en termes de matières premières et de soldats subtilement méprisés sous le vocable globalisant et ridicule de « tirailleurs sénégalais ». L’un de ses enfants, n’en pouvant plus de voir son pays piétiné, a parlé récemment de « pauvritude » pour stigmatiser la foultitude de misères infligées au peuple du Mali. Les Maliens en étaient là, et las, de pauvritude lorsque, sous prétexte de calendrier et de Russie, s’abattit soudain sur eux l’objective colonisation de l’alliance entre pays de l’UE, CEDEAO et UEMOA, pour plier le Mali à l’ordre du monde conclu sans lui à la Conférence de Berlin en 1885.
​Car c’est bien d’une contrainte à soumission qu’il s’agit et non d’élection ou de Russie avec qui presque tous les pays accusateurs du Mali, occidentaux ou africains, entretiennent des relations normales d’Etat à Etat. En empêchant l’Etat malien de nouer alliance avec qui il veut, on veut préserver le partage des rôles tel que l’Occident l’a établi pour la prospérité de ses affaires. Or trop c’est trop ! Et, « Par une inattendue et bienfaisante révolution intérieure [voici au Mali] la négraille assise / inattendument debout » (Aimé Césaire) pour la libération de l’Afrique au sud du Sahara, l’Afrique interpelée par le sursaut, la révolte, la résistance du Mali. Oui, voici le Mali en résistance exemplaire pour la libération de tous, y compris des Chefs d’Etat au sein de l’UEMOA et de la CEDEAO, qui décideraient pour la patrie et pour l’honneur si l’Occident ne leur mettait la pression et ne les instrumentalisait.
​La victoire remportée sera confortée par la réponse à trois questions sur la base de l’affirmation – contestable – qui fait de la religion le socle des grandes civilisations.
1- Comment a-t-on pu faire croire aux Maliens que ‘‘l’au-delà de tout’’ de leur croyance religieuse était enfermé dans un livre et entouré de formules parfois triviales ?
2- Pourquoi le Rwanda, sans croyance religieuse, a-t-il succombé, fût-ce en superficie, au catholicisme belge ?
3- Par quelle force la Chine, sans croyance religieuse, a-t-elle repoussé l’enrôlement chrétien et obligé les Jésuites du missionnaire François-Xavier à aller évangéliser ailleurs ?
​Cheikh Hamidou Kane a peut-être les deux bonnes réponses ?
1- « Ceux qui étaient venus étaient étranges…Où ils avaient mis du désordre, ils suscitaient un ordre nouveau. »
2- « Raconte-moi comment ils t’ont conquis.- C’est peut-être avec leur alphabet. Avec lui, ils portèrent le premier coup rude au pays des Diallobé. » A méditer pour renforcer la victoire.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

15 janvier 2022 par Judicaël ZOHOUN




Révélation ou Révolution


27 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
C’est déjà clair : le Bénin ‘’révélé’’, sera un Bénin renouvelé. La Rupture (...)
Lire la suite

Oncle AGBAYA ! LE RIB AVEC LE RIP !


27 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs (...)
Lire la suite

Oncle AGBAYA ! REPENTEZ-VOUS, ET CROYEZ EN DAAGBO !


24 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs (...)
Lire la suite

Koffi Aza en politique, vivement le prochain TOFA !


12 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
On ne saurait en douter : le professeur Koffi Aza, a forcément (...)
Lire la suite

Oncle AGBAYA ! JE VOUS SALUE MAJESTES !


12 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
ON vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs (...)
Lire la suite

LE PARTI ARC-EN-CIEL DÉPLOIE SES COULEURS PARTOUT OÙ C’EST (...)


6 mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
La factualité de son appartenance à la mouvance présidentielle étant (...)
Lire la suite

Violente percée de Zemmour à Cotonou


1er mai 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Il s’agit du premier tour des élections (...)
Lire la suite

Macron, Poutine, et les ‘’influenceurs’’


28 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
Entre deux frappes sur l’Ukraine, Vladimir Poutine a donc eu le temps, (...)
Lire la suite

COUSIN KASSA MAMPO, TU FERAS CA ?


28 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs (...)
Lire la suite

La ‘’remontada’’, version arc-en-ciel


14 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
Dimanche dernier, une heure après la fermeture des bureaux de vote en (...)
Lire la suite

Oncle AGBAYA RAMENEZ-LES LA BAS !


12 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs (...)
Lire la suite

BRUNO ET ABDOULAYE, LACHEZ LES FORMES !


8 avril 2022 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs (...)
Lire la suite

Puisse l’Afrique résister au mirage russo-chinois


19 mars 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​« La poutinophilie d’une partie des Africains », (...)
Lire la suite

Remontée en crédibilité de l’Ecole au Bénin


12 mars 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Dire que le système scolaire béninois est (...)
Lire la suite

Incinérés, comme un Phoenix qui renaît de ses cendres...


5 mars 2022 par Judicaël ZOHOUN
Quand Jérôme Tossavi , qui avait été finaliste en 2019 et en 2020 du Prix (...)
Lire la suite

Pourquoi les Groupes armés s’intéressent aux forêts béninoises (...)


18 février 2022 par Judicaël ZOHOUN
: Les 8 et 9 février 2022, des attaques coordonnées dans la région du (...)
Lire la suite

L’Afrique en guerre pour protéger Internet


11 février 2022 par Akpédjé Ayosso
Dans le monde, en deux ans depuis 2019, plus de 782 millions de (...)
Lire la suite

Et si nos exilés écrivaient à Talon


5 février 2022 par Judicaël ZOHOUN
(Par Roger Gbégnonvi) ​Monsieur le Président de la République, nous (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires