vendredi, 13 décembre 2019 •

362 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Nigéria

Voici pourquoi les frontières sont restées fermées (Hameed Ali)




Au cours d’une cérémonie de remise des diplômes du troisième cours de formation supérieure du Collège nigérian des douanes et du personnel à Gwagwalada à Abuja, Hameed Ali, contrôleur général des services des douanes nigérianes (NCS) a expliqué les raisons pour lesquelles les frontières doivent restées fermées en dépit des pressions qu’exercent les pays concernés. Pour lui, le Nigéria devait d’abord penser à sa survie avant de considérer l’impact de la fermeture sur ses voisins.

Selon Hameed Ali, le Nigéria avait la chance de disposer d’une population de 200 millions d’habitants, capables de consommer tous ses produits, ce qui rendait le besoin immédiat de clientélisme externe inutile. Citant l’exemple de la Chine, indique que ce pays avait fermé ses frontières pendant plus de deux décennies, mais demeure aujourd’hui une des économies les plus fortes.
Le contrôleur général des services des douanes nigérianes a émis le vœu que les exercices sur les frontières se poursuivront pendant un certain temps de sorte que le pays puisse non seulement, purifier son processus, mais aussi parvienne à jeter les bases de sa croissance et de son développement. « C’est ce dont nous avons besoin pour que nos industriels réfléchissent et se développent », a-t-il précisé. Autrement, le pays va avoir un problème profond, a souligné Hameed Ali.
Pour lui, au moment où le Nigéria va commencer à exploiter le libre-échange continental africain, il sera un dépotoir pour chaque produit d’Afrique. « Nous devons donc être en mesure de développer notre capacité de pouvoir répondre à nos besoins en termes de biens et de services afin de pouvoir contrôler l’afflux d’autres biens », a expliqué le controleur des douanes. A l’en croire, si les frontières ne restent pas fermées, d’autres produits viendront et les industries nigérianes continueront à mourir. Il dit attendre avec impatience une situation dans laquelle les industriels capitaliseront sur cet exercice afin de pouvoir se développer et fournir les éléments dont le pays a besoin.
« Il n’y a rien qui soit produit aujourd’hui que nous ne puissions pas consommer au Nigeria. Nos industriels n’ont pas besoin de regarder vers l’extérieur pour trouver le marché, nous l’avons ici. Et nous devons développer ce marché››, a insisté le contrôleur des douanes.
Pendant que les pays voisins s’empressent de la réouverture des frontières, le Nigéria selon Hameed Ali doit d’abord examiner son intérêt stratégique.

F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

16 novembre 2019 par La Rédaction


Un homme condamné à 10 ans de prison


13 décembre 2019 par La Rédaction
Le tribunal de première instance de première classe de Porto-Novo s’est (...)
Lire la suite

Une vingtaine de responsables de la DGI et de la SBEE à la (...)


13 décembre 2019 par La Rédaction
La deuxième session criminelle de la Cour de répression des infractions (...)
Lire la suite

Un atelier pour valider le rapport national


12 décembre 2019 par La Rédaction
Le Directeur de cabinet du ministre du développement, Rufino Sosthène (...)
Lire la suite

Une nouvelle chance pour les aspirants non classés


12 décembre 2019 par La Rédaction
Dans un communiqué publié sur le site de l’Institut National pour la (...)
Lire la suite

Elle tue son camarade à coups de ciseaux


11 décembre 2019 par Dg24h
Après le drame de la foudre, il y a trois mois, c’est un autre fait qui (...)
Lire la suite

Clotaire Olihidé nommé conseiller technique


11 décembre 2019 par La Rédaction
L’expert électoral Clotaire Olihidé a été nommé ce mercredi 11 décembre (...)
Lire la suite

Une session criminelle ouverte ce lundi à Porto Novo


10 décembre 2019 par Dg24h
La session criminelle du tribunal de première instance de première (...)
Lire la suite

Une infrastructure pour le développement du sport en Afrique


10 décembre 2019 par Dg24h
Le Royaume du Maroc vient de se doter d’un grand complexe sportif. (...)
Lire la suite

Confusion autour du poste de porte-parole des FCBE


10 décembre 2019 par Dg24h
Une confusion règne autour du poste de porte-parole au sein du parti (...)
Lire la suite

Des spécialistes expliquent les prérogatives de la Cour des (...)


8 décembre 2019 par La Rédaction
L’émission hedomadaire de la radio nationale a reçu ce dimanche Me (...)
Lire la suite

Des agents mécontents pour non paiement de primes


8 décembre 2019 par La Rédaction
Les agents conventionnés de l’Ecole nationale d’administration et de (...)
Lire la suite

Sagbohan n’est pas mort


8 décembre 2019 par La Rédaction
Le chanteur Sagbohan Danialou est bel et bien vivant contrairement aux (...)
Lire la suite

Plus de 20 personnes arrêtées dans les ghettos


6 décembre 2019 par La Rédaction
La Police a procédé mercredi dernier au démantèlement de plusieurs ghettos (...)
Lire la suite

Plusieurs produits avariés saisis à Comé


6 décembre 2019 par La Rédaction
Le contrôle des produits vendus en fin d’année a commencé dans le (...)
Lire la suite

04 fabricants de faux billets arrêtés


6 décembre 2019 par La Rédaction
Des individus spécialisés dans la fabrication de faux billets ont été (...)
Lire la suite

Le commissariat victime d’actes de vandalisme


5 décembre 2019 par La Rédaction
Des actes de violence populaires ont eu lieu dans la nuit du mercredi (...)
Lire la suite

Plusieurs personnes placées sous mandat de dépôt


5 décembre 2019 par La Rédaction
Au moins trois personnes ont été interpellées en début de semaine pour des (...)
Lire la suite

1,9 milliard pour la commune de Sakété


5 décembre 2019 par La Rédaction
Le budget de la commune de Sakété au titre de l’année 2010 s’élève à 1 (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information