mercredi, 8 décembre 2021 •

418 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Election au Conseil des droits de l’Homme

Amnesty encourage le Bénin à promouvoir les droits humains




Amnesty International Bénin a réagi à la suite de l’élection du Bénin au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

L’élection du Bénin en qualité de membre du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies « (…) devrait encourager les autorités à davantage respecter et promouvoir la protection des droits humains au Bénin et au-delà de ses propres frontières », selon Amnesty International Bénin.
Dans un communiqué publié le 15 octobre 2021, l’organisation internationale de défense des droits humains indique qu’elle « sera particulièrement attentive à ce que le gouvernement assume pleinement ses responsabilités ».
Amnesty International dit prendre acte de la volonté des autorités de « s’investir dans la poursuite de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption ainsi que dans la mobilisation, à travers différentes stratégies, des ressources devant permettre aux populations les plus vulnérables d’avoir accès à : un système alimentaire adéquat, une éducation de qualité, des soins de santé qui protègent les plus démunis, l’eau potable, l’énergie…etc. » « Cependant, nous leur rappelons que la promotion–essentielle -des droits économiques et sociaux, doit aller de pair avec le respect des droits politiques et civils fondamentaux (…) », a indiqué Amnesty International.
Selon l’organisation, ces droits sont mis à mal actuellement au Bénin. Des recommandations ont été faites aux autorités à la suite de l’élection du Bénin au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. « Amnesty International appelle les autorités à saisir cette opportunité pour mettre fin au harcèlement judiciaire de certains militants et journalistes, et à garantir à –la vingtaine au moins -de militants et de membres de l’opposition arrêtés dans le contexte de l’élection présidentielle d’avril 2021, leur droit à un procès juste et équitable, à recevoir des visites de leurs familles à intervalles réguliers, et à avoir un accès confidentiel à des avocats. Elles doivent aussi revenir sur leur décision prise en mars 2020, de retirer aux individus et organisations non gouvernementales le droit de soumettre directement des plaintes à la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples. »
M. M.
L’intégralité du message d’Amnesty International Bénin

L’élection au Conseil des droits de l’homme doit entrainer une plus grande implication en faveur des droits humains. À la suite de l’élection du Bénin au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies le 14 octobre 2021, Fabien Offner, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International a déclaré : « Cette élection devrait encourager les autorités à davantage respecter et promouvoir la protection des droits humains au Bénin et au-delà de ses propres frontières. Amnesty International sera particulièrement attentive à ce que le gouvernement assume pleinement ses responsabilités. « Nous prenons acte de la volonté des autorités exprimée après l’élection, de « s’investir dans la poursuite de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption ainsi que dans la mobilisation, à travers différentes stratégies, des ressources devant permettre aux populations les plus vulnérables d’avoir accès à : un système alimentaire adéquat, une éducation de qualité, des soins de santé qui protègent les plus démunis, l’eau potable, l’énergie…etc. » « Cependant, nous leur rappelons que la promotion–essentielle -des droits économiques et sociaux, doit aller de pair avec le respect des droits politiques et civils fondamentaux, actuellement mis à mal au Bénin. Ces dernières années ont été marquées par de sérieuses atteintes à la liberté d’expression et la liberté de réunion pacifique. « Amnesty International appelle les autorités à saisir cette opportunité pour mettre fin au harcèlement judiciaire de certains militants et journalistes, et à garantir à –la vingtaine au moins -de militants et de membres de l’opposition arrêtés dans le contexte de l’élection présidentielle d’avril 2021, leur droit à un procès juste et équitable, à recevoir des visites de leurs familles à intervalles réguliers, et à avoir un accès confidentiel à des avocats. Elles doivent aussi revenir sur leur décision prise en mars 2020, de retirer aux individus et organisations non gouvernementales le droit de soumettre directement des plaintes à la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples. »

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

20 octobre 2021 par Marc Mensah




Un camion-citerne bloque la voie à Tchatchou


8 décembre 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un camion-citerne s’est renversé sur la route à Tchatchou, dans la (...)
Lire la suite

Modification des statuts de la Caisse des dépôts


8 décembre 2021 par Marc Mensah
Le conseil des ministres a procédé, mercredi 08 décembre 2021, à la prise (...)
Lire la suite

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 08 DÉC. 2021


8 décembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 08 décembre 2021, sous (...)
Lire la suite

Deux nouveaux ambassadeurs nommés


8 décembre 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le Bénin vient de nommer deux nouveaux représentants au sein de ses (...)
Lire la suite

Les grandes décisions de ce 08 décembre


8 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des ministres s’est réuni, ce mercredi 08 décembre 2021, sous (...)
Lire la suite

Edgard Kpatindé parle des défis sécuritaires du Bénin


8 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Le Bénin a enregistré deux attaques djihadistes,mardi 30 novembre 2021, (...)
Lire la suite

La Cour suprême visite le Conseil constitutionnel ivoirien


8 décembre 2021 par Marc Mensah
En séjour en Côte d’Ivoire depuis, dimanche 05 décembre 2021, Victor Dassi (...)
Lire la suite

De bonnes perspectives pour la gouvernance locale au Bénin


8 décembre 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les cadres du ministère de la décentralisation et de la gouvernance (...)
Lire la suite

Un nouveau membre nommé au Conseil d’Administration du CENAGRF


8 décembre 2021 par Ignace B. Fanou
A travers un décret en date du 03 novembre 2021, le chef de l’Etat (...)
Lire la suite

Le Bénin signe deux contrats pour la protection des côtes


7 décembre 2021 par Marc Mensah
Deux contrats relatifs aux travaux de protection à long terme de la (...)
Lire la suite

Des échanges sur le potentiel culturel de Bohicon


7 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts Jean-Michel (...)
Lire la suite

Les conducteurs administratifs se forment en maintenance (...)


7 décembre 2021 par Marc Mensah
Les Conducteurs de Véhicules Administratifs (CVA) au niveau central du (...)
Lire la suite

Un mort dans un accident à Godomey


7 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Accident mortel dans la matinée de ce mardi 07 décembre 2021 à Godomey (...)
Lire la suite

Voici l’intégralité du réquisitoire du ministère public


7 décembre 2021 par Ignace B. Fanou

Lire la suite

Aïvo condamné à 10 ans de prison et 45 millions FCFA


7 décembre 2021 par Ignace B. Fanou
La CRIET a rendu son verdict au petit matin de ce mardi 7 décembre 2021 (...)
Lire la suite

03 individus interpellés pour cambriolage à Pahou


6 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Les éléments de la police ont procédé, vendredi 03 décembre 2021, à (...)
Lire la suite

La France condamne les attaques perpétrées à Banikoara et Matéri


6 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
A travers une déclaration, ce lundi 06 décembre 2021, l’ambassadeur de (...)
Lire la suite

L’AJ/QDS invite à la retenue face à la menace des groupes armés


6 décembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Le Bénin a été victime d’attaques dans les localités de Mèkrou et de (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires