samedi, 13 août 2022 •

311 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Santé

Des échanges pour plus de financements en faveur de la lutte contre le paludisme




Une session d’orientation des députés à l’Assemblée nationale sur le plaidoyer et le suivi budgétaire en faveur de l’élimination du Paludisme a eu lieu ce vendredi 24 juin 2022, à Bénin Royal Hôtel, Cotonou.

Une augmentation des financements est nécessaire pour atteindre ‘’Zéro Palu’’ au Bénin. Ce vendredi 24 juin, les députés du Parlement, les responsables de l’Organisation de communication stratégique et de plaidoyer Speak Up Africa et les cadres du secteur de la santé au Bénin se sont réunis pour une session sur le plaidoyer et le suivi budgétaire en faveur de l’élimination du Paludisme. Il s’agit d’une rencontre initiée par l’honorable Aké Natondé, champion national de la lutte contre le paludisme avec l’accompagnement de Speak Up Africa. Le député Aké Natondé est l’un des acteurs béninois soutenant l’initiative ‘’Zéro Palu ! Je m’engage’’. « Bien que la session vise à l’arrivée, une meilleure priorisation et une augmentation subséquente de la part du budget national alloué à la santé et plus particulièrement à la lutte contre le paludisme, elle est en outre l’occasion pour nous d’inciter le gouvernement à se prononcer davantage sur des sujets urgents d’intérêt national comme la lutte contre le paludisme », a déclaré le Président de la commission de l’éducation, de la culture, de l’emploi et des affaires sociales de l’Assemblée nationale.

La session, poursuit-il, intervient à la veille du débat d’orientation budgétaire à l’Assemblée nationale. « Le débat a déjà eu lieu en Commission et le débat en plénière est prévu pour le mardi prochain. Je suis sûr qu’avec cette séance de travail, les collègues seront suffisamment aguerris pour pousser le débat dans le sens d’un renforcement de la lutte contre le paludisme », a indiqué l’honorable Aké Natondé. Il reste convaincu que la séance d’échange apportera aux députés des réponses sur les réformes nécessaires à la lutte contre le paludisme.

Dr. Astou Fall, Directrice des programmes de Speak Up Africa a salué les progrès considérables enregistrés au Bénin dans le cadre de la lutte contre le paludisme en dépit de la pandémie du Covid-19. Elle a insisté sur la mutualisation des efforts pour l’atteinte de l’objectif commun global et mondial d’élimination de la maladie d’ici 2030. « Un partenariat multisectoriel permettra de sauver des millions de vies et de libérer nos communautés africaines de ce lourd fléau », a ajouté Dr. Astou Fall.

Elle a remercié le gouvernement béninois en particulier le ministère de la Santé pour son engagement sans faille et sa disponibilité dans le cadre de la mise en œuvre des activités de Speak Up Africa au Bénin depuis 2020. L’Organisation de communication stratégique et de plaidoyer a réitéré son engagement à soutenir les efforts du ministère de la Santé du Bénin ainsi que ceux du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP).

L’engagement des parlementaires, un pilier incontournable

Procédant à l’ouverture de la session, le directeur de Cabinet du ministère de la Santé Dr Pétas Akogbéto a rappelé que le paludisme demeure le premier motif d’hospitalisation dans les centres hospitaliers au Bénin et la première cause de décès chez les enfants de moins de 5 ans. En 2020, 2.289.948 cas de paludisme ont été enregistrés au Bénin avec 2.450 décès. L’incidence dans la population générale est de 18,8 % avec une accentuation chez les enfants de moins de 5 ans.

Le représentant du ministre de la Santé a relevé plusieurs défis dans la lutte contre le paludisme. Il s’agit notamment de la couverture élevée en moustiquaire imprégnée d’insecticide à longue durée d’action, et la définition de nouvelles stratégies pour leur utilisation effective par la communauté. A cela s’ajoutent l’amélioration du traitement préventif intermittent chez les femmes enceintes et les nourrissons, la gestion de la résistance aux antipaludiques, aux vecteurs et aux insecticides, la digitalisation des interventions et le déploiement du nouveau vaccin antipaludique.

« L’engagement des parlementaires et un pilier incontournable dans cette lutte. Votre engagement va favoriser l’accroissement des financements pour la lutte contre cette maladie et ainsi protéger les personnes à risque », a affirmé le directeur de Cabinet du ministère de la Santé. Il a saisi l’occasion pour remercier les partenaires techniques et financiers qui accompagnent le gouvernement et Speak Up Arica qui appuie de façon considérable le PNLP sur le plaidoyer et la mobilisation des ressources.

A cette session, les réalisations, enjeux et défis pour l’élimination du paludisme ont été présentés aux députés. Les échanges se sont axés sur le plaidoyer : campagne ‘’Zéro Palu ! Je m’engage’’ et l’initiative ‘’Zéro Palu ! Les entreprises s’engagent’’, ainsi que le suivi budgétaire dans le cadre de la lutte contre le Paludisme.

Akpédjé Ayosso

A propos du Mouvement ‘’Zéro Palu ! Je M’engage’’

Le 25 avril 2014, le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) du Sénégal, en collaboration avec les ONG PATH et Speak Up Africa, lance la campagne Zéro Palu ! Je m’engage ». Ce mouvement national en faveur de l’élimination du paludisme au Sénégal s’intègre dans une stratégie de plaidoyer inclusive pour accroitre la sensibilisation, la priorisation et l’engagement national afin d’atteindre l’élimination du paludisme. Il repose sur trois piliers : l’engagement politique, l’engagement du secteur privé et l’engagement communautaire.

En juillet 2018, inspirés par le succès de la campagne au Sénégal, la Commission de l’Union Africaine et le partenariat RBM pour en finir avec le paludisme ont lancé à l’échelle du continent, le mouvement Zéro Palu Je m’engage », adopté par la suite par 55 chefs d’État et de Gouvernement africains.

Au Bénin, le lancement officiel de ‘’Zéro Palu ! Je m’engage’’ couplé avec l’initiative Zéro Palu ! Les entreprises s’engagent’’ s’est tenu le 17 novembre 2020 sous le haut parrainage du Ministre de la Santé Benjamin Hounkpatin.

Dirigée par le Groupe Ecobank en partenariat avec le Partenariat RBM pour mettre fin au paludisme et l’organisation à but non lucratif basée au Sénégal Speak Up Africa, l’initiative ‘’Zéro Palu ! Les entreprises s’engagent’’, vise à stimuler l’engagement du secteur privé dans la lutte contre le paludisme en Afrique. L’OMS estime que plus de 10 milliards de dollars sont nécessaires pour mettre en œuvre des plans stratégiques nationaux de lutte contre le paludisme dans 30 pays africains au cours des trois prochaines années.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

24 juin 2022 par Akpédjé Ayosso




Le géniteur autorisé à récupérer le corps de son enfant


13 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Un homme a tenté de sortir frauduleusement le corps de son enfant (...)
Lire la suite

L’administration de l’Université de Parakou en congé d’un mois


13 août 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
À partir du mardi 16 août 2022, l’administration de l’Université de (...)
Lire la suite

L’Imam Dicko du Mali en visite au Bénin


13 août 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
L’imam le plus influent du Mali, Cheikh El-hajj Mahmoud Dicko est (...)
Lire la suite

La loi sur les centres de vote modifiée


13 août 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
La loi N° 2013-09 du 03 septembre 2013 portant détermination de la carte (...)
Lire la suite

Des bourses de formation pour les enfants de troupes


13 août 2022 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Des bourses de formations initiales d’officiers offertes par des (...)
Lire la suite

UNICEF Bénin lance un appel à candidatures pour financer des (...)


12 août 2022 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
UNICEF Bénin en partenariat avec le gouvernement du Bénin à travers le (...)
Lire la suite

Prof Romain ADANHOUNME inhumé le 20 août


12 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou
Prof Romain ADANHOUNME sera conduit dans sa dernière demeure samedi 20 (...)
Lire la suite

24 officiers promus commissaires majors de Police


12 août 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
24 officiers subalternes ont été promus à des grades supérieurs à la (...)
Lire la suite

La Gaani 2022 célébrée le 08 octobre à Nikki


12 août 2022 par Akpédjé Ayosso
L’édition 2022 de la Gaani aura lieu les 08 et 09 octobre 2022 à Nikki. (...)
Lire la suite

L’acteur principal du clip "Mahugnon" n’est plus


12 août 2022 par Akpédjé Ayosso
L’artiste Nikanor a annoncé ce jeudi 11 août 2022 le décès de l’acteur (...)
Lire la suite

Les cantines scolaires ouvertes le premier jour de rentrée


12 août 2022 par Ignace B. Fanou
Bonne nouvelle pour les apprenants à partir de la rentrée scolaire (...)
Lire la suite

La journée de lundi 15 août fériée


12 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le lundi 15 août prochain est férié. La communauté chrétienne célèbre (...)
Lire la suite

Un étudiant retrouvé mort dans un puits


12 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le corps sans vie d’un étudiant a été retrouvé, dans un puits, mercredi 10 (...)
Lire la suite

Patrice Hounyè-Azé, 3e adjoint au maire installé ce jeudi


11 août 2022 par Marc Mensah
Commune à statut particulier avec la réforme structurelle de la (...)
Lire la suite

Evariste Hodonou reconduit à la tête du CNPA


11 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le Conseil national du patronat de la presse et de l’audiovisuel (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut savoir du nouveau virus ‘’Langya henipavirus’’ détecté en (...)


11 août 2022 par Akpédjé Ayosso
Un nouveau virus a été découvert en chine. Baptisé "Langya henipavirus", (...)
Lire la suite

26 officiers de police promus à divers grades


10 août 2022 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Bonne nouvelle à la police républicaine. Le président de la République à (...)
Lire la suite

3 blessés dont 1 grave dans l’accident d’un bus Tokpa-Tokpa


10 août 2022 par Marc Mensah
Grace accident de circulation à Sèmè-Kpodji ! Trois blessés graves, (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires