vendredi, 24 mai 2024 -

696 visiteurs en ce moment

Afrique de l’Ouest

Le Nigeria s’apprête à commencer à assembler des voitures dans le pays




Le gouvernement nigérian envisage de commencer à assembler des voitures sur le territoire du pays. C’est ce qu’a annoncé la ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Investissement de la république, Doris Anite, lors du lancement du plan de développement de l’industrie automobile du pays africain.

"Le Nigeria est capable de produire des voitures par lui-même : nous avons suffisamment de matières premières, nous ne manquons pas de connaissances, nous avons un vaste marché, et maintenant nous avons aussi un plan pour produire des voitures. Nous parlons de motos, de voitures et de poids lourds", a-t-elle déclaré selon le Daily Post. Selon le plan présenté, le pays devrait être en mesure de produire toute la gamme des moyens de transport en 10 ans. "Le défi consiste à faire baisser les prix de vente et à les rendre abordables pour le Nigérian moyen", a conclu Mme Anite.

Le Conseil national du design et du développement de l’industrie automobile a indiqué que les investisseurs dans l’industrie de l’assemblage automobile bénéficiaient d’une exonération fiscale de cinq ans. "Ces initiatives fiscales sont conçues pour encourager le développement de la fabrication de composants automobiles", a-t-il souligné.

Entre 2022 et 2023, les importations de voitures du Nigéria ont augmenté de 226,46% pour atteindre 1.063 milliards de nairas (environ 700 millions de dollars), selon les données du Bureau national des statistiques.

L’industrie automobile nigériane est née dans les années 1950. Federated Motors Industries et SCOA assemblaient respectivement des camions Bedford TJ et des camionnettes Peugeot 404. Avec le boom pétrolier des années 1970, la localisation de la production a commencé, les marques les plus populaires étant Peugeot et Volkswagen pour les voitures et Leyland et Bedford pour les camions. Cependant, la production locale est devenue trop coûteuse et, en 2000, les voitures d’occasion fabriquées à l’étranger ont commencé à dominer le marché nigérian.

Les projets de relance de l’industrie automobile nigériane sont liés à la forte demande de voitures dans le pays. Selon les experts, elle est estimée à 500.000 voitures par an, dont 100.000 neuves, en raison de la croissance rapide de la classe moyenne du pays (plus de 40 millions). Selon une étude de la Lagos Business School, la demande de voitures pourrait atteindre un million par an si des crédits abordables étaient disponibles.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

31 mars 2024 par Judicaël ZOHOUN




Plusieurs accords signés entre le Brésil et le Bénin


23 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
L’axe Brasilia-Cotonou s’est renforcé par des partenariats (...)
Lire la suite

Le MSP présenté comme une opposition pacifique au Polisario


22 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Une délégation du Mouvement des Sahraouis pour la Paix (MSP) a (...)
Lire la suite

Les investisseurs émiratis rassurés du soutien des autorités béninoises


19 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Des investisseurs émiratis de haut niveau a séjourné au Bénin du 13 (...)
Lire la suite

Les États-Unis facilitent les visites de journalistes étrangers


14 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
Lorsque des reporters étrangers se rendent en Amérique, ils peuvent (...)
Lire la suite

Quatre terroristes présumés arrêtés au Maroc


14 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Quatre terroristes présumés ont été interpellés ce mardi au Maroc (...)
Lire la suite

Le parti UP-R dénonce la position injustifiée des autorités nigériennes


13 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
L’Union Progressiste le Renouveau (UP-R) a donné sa position sur la (...)
Lire la suite

Coup dur pour le régime militaire au Niger


6 mai 2024 par Marc Mensah
L’exportation du pétrole nigérien vers le marché international a du (...)
Lire la suite

De la dent douloureuse à la chirurgie salvatrice : le parcours d’un (...)


6 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Un jeune homme de 21 ans est enchanté de son intervention (...)
Lire la suite

Consensus autour du bel avenir annoncé à la Francophonie économique (...)


4 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
Ministre, responsable patronal, représentants d’entrepreneurs… chacun (...)
Lire la suite

Soudan : guerre civile, multinationales et 9 millions de personnes (...)


1er mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Il y a un an, le 15 avril, commençait la lutte armée entre les deux (...)
Lire la suite

Les frontières terrestres du Togo fermées ce lundi


28 avril 2024 par Marc Mensah
Lundi 29 avril 2024, jour d’élections au Togo, les frontières (...)
Lire la suite

Le Maroc augmente à 130 les bourses d’études offertes au Bénin


26 avril 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le Royaume du Maroc a revu à la hausse le quota des bourses d’études (...)
Lire la suite

La Dominique réaffirme son soutien à la souveraineté du Royaume


22 avril 2024 par Ignace B. Fanou
Lors d’une rencontre, lundi dernier, à Rabat, le Commonwealth de la (...)
Lire la suite

Un film en tournage à Essaouira sur l’attentat de Lockerbie


22 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
.Vol 103 : Le drame de Lockerbie revit à Essaouira" . "Colin Firth à (...)
Lire la suite

Les 20 documents qu’il faut garder à vie


21 avril 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Tout au long de votre vie, les documents administratifs s’accumulent (...)
Lire la suite

La Belgique soutient l’initiative d’autonomie du Sahara comme (...)


16 avril 2024 par Ignace B. Fanou
Le Maroc et la Belgique dans une nouvelle ère de coopération. Les (...)
Lire la suite

Le Bénin préoccupé par l’escalade de la tension entre Israël et Iran


15 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Bénin est préoccupé par l’escalade de la tension au Proche et (...)
Lire la suite

La façon de tenir le volant révèle des problèmes de santé mentale


14 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Beaucoup de gens ne se rendent pas compte que des habitudes en (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires