samedi, 27 novembre 2021 •

412 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Attentes des enseignants du prochain chef de l’Etat

Les aspirants réclament leur insertion après deux ans de service




Les aspirants au métier d’enseignant ne veulent plus croire aux promesses électorales des politiciens. Ils souhaitent tout simplement leur insertion professionnelle après deux ans dans la précarité. Reçu sur radio Sèdohoun, le 31 mars 2021, le porte-parole de la Fédération nationale des collectifs des enseignants pré-insérés du Bénin, fait des doléances à l’endroit des candidats en lice pour la présidentielle du 11 avril 2021. Pierrot Akodjènou demande l’amélioration des conditions de vie et de travail de cette catégorie de travailleurs.

Pour le porte-parole national des pré-insérés, le gouvernement sortant avait annoncé aux jeunes recrutés sur test au départ, une période de deux ans en qualité d’enseignant aspirant avant leur insertion professionnelle. Ces aspirants étant déployés en novembre 2019 pour la rentrée scolaire 2019-2020, ont bien fini et repris service l’année scolaire 2020-2021. Ce qui fera bientôt deux. Selon Pierrot Akodjènou, après ces expériences, il ne sera plus question de parler en terme d’aspirant pour ceux qui sont déployés dès la première vague. « On ne peut pas demeurer aspirant tout le temps encore que si nous prenons ce qui a été dit à l’origine de cette réforme-là, il était dit que le programme de pré-insertion durera deux ans, et que c’est après qu’il y aura insertion », a-t-il précisé, dénonçant d’autres traitements qui nuisent à la stabilité de ses collègues encore " partagés entre plusieurs collèges’’.

L’aspiranât, la réforme en question

Pour le représentant national des enseignants pré-insérés, la réforme d’aspiranât en elle-même n’est pas mauvaise. Il faut, selon lui, revoir le contenu pour mieux assister les travailleurs qui végètent dans la précarité. « Quand on fait le point de cette réforme, on peut dire qu’il y a plus de dégâts que d’avancées », a-t-il lancé. Il propose la revalorisation du salaire des enseignants pré-insérés, le reversement des aspirants ou l’organisation d’un concours direct. « Nous sommes qualifiés, nous avons fait des formations, nous avons les diplômes et nous avons été recrutés sur la base des tests et les tests ont montré que nous sommes capables de faire le travail. Nous avons les qualifications qu’il faut pour pouvoir faire le travail donc pourquoi ne pas nous insérer ? », s’interroge le porte-parole des enseignants pré-insérés.

Boniface CAKPO

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

4 avril 2021 par Ignace B. Fanou




Trois présumés malfrats arrêtés à Bassila


27 novembre 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Trois présumés malfrats ont été déposés en prison en fin de semaine dans le (...)
Lire la suite

Voici les modalités de délivrance des titres d’accès au Port de (...)


27 novembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Nouvelles modalités pour la délivrance et l’utilisation des titres (...)
Lire la suite

Un tricycle et son conducteur calcinés à Sèmè-Kpodji


26 novembre 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un tricycle et son conducteur ont été calcinés dans la matinée de ce (...)
Lire la suite

Un camion détruit tout sur son passage à Godomey


26 novembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Grave accident de la route dans l’après-midi de ce vendredi 26 novembre (...)
Lire la suite

07 balles de tissu volées au marché central de Kandi


26 novembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Vol de sept (07) balles de tissu estimées à plus d’un million de FCFA au (...)
Lire la suite

Une plateforme pour rassurer les populations du choix des (...)


26 novembre 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Quel réseau GSM choisir lorsqu’on désire se rendre dans une localité du (...)
Lire la suite

Angélique Kidjo nominée dans trois catégories


26 novembre 2021 par Akpédjé Ayosso
La chanteuse béninoise Angélique Kidjo est nominée dans trois catégories (...)
Lire la suite

Un enseignant bat sa femme pour soupçon d’infidélité


26 novembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Un enseignant a battu à coups de machette sa femme qu’il soupçonne (...)
Lire la suite

Le cabinet militaire transféré à la Présidence


26 novembre 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Le cabinet militaire du chef de l’Etat, Son Excellence Patrie Talon, (...)
Lire la suite

Une 3e vague de libération de détenus en vue


25 novembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Des personnes interpellées dans le cadre des manifestations organisées (...)
Lire la suite

Voici les candidats admis au concours des auditeurs de justice


25 novembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Les résultats du concours de recrutement des auditeurs de justice sont (...)
Lire la suite

Robert Gbian reçoit Michel Forst


25 novembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Le vice-président de l’Assemblée nationale Robert Gbian a reçu ce jeudi (...)
Lire la suite

Des tests d’entrée à l’ESMT prévus pour le 30 novembre


25 novembre 2021 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La direction des examens et concours du ministère de l’enseignement (...)
Lire la suite

Les inventaires de fin d’année débutent le 13 décembre


25 novembre 2021 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Les inventaires de fin d’année dans tous les magasins du Port Autonome (...)
Lire la suite

L’ex journaliste de l’ORTB justin Sossou décédé


25 novembre 2021 par Marc Mensah
L’ancien chef programme à la radio nationale (ORTB) est décédé ce jeudi (...)
Lire la suite

Orounla échange avec les travailleuses de sexe


24 novembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Le préfet du Littoral Alain Orounla a eu une séance de travail, mardi 23 (...)
Lire la suite

Coordination des régimes de retraite entre la CNSS et le (...)


24 novembre 2021 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des ministres de ce mercredi a adopté le décret portant (...)
Lire la suite

8 forages pour desservir la commune de Ouidah en eau


24 novembre 2021 par Marc Mensah
Le conseil des ministres a autorisé la contractualisation pour la (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires