mercredi, 8 décembre 2021 •

545 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Sécurisation de l’avortement au Bénin

Les clarifications du ministre de la santé




Après le vote de la loi portant modification de la loi N°2003-04 du 3 mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction par les députés au petit matin de ce jeudi 21 octobre 2021, le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, a lors d’un point de presse, expliqué le bien-fondé de cette loi modificative qui vient assouplir la précédente.

« Au Bénin près de 200 femmes meurent chaque année des suites des complications de l’avortement clandestins et plusieurs familles continuent de pleurer la perte d’un enfant, d’une épouse, d’une mère partie tragiquement à la suite d’un avortement compliqué », a expliqué le ministre de la santé lors de son point de presse. C’est donc pour assainissement le secteur de la santé à travers la promotion des soins de qualité que le gouvernement a pris ses responsabilités en soumettant aux députés qui viennent de l’adopter une modification notamment de l’article 17 de la loi N°2003-04 du 3 mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction qui autorisait l’avortement seulement lorsque la grossesse met la vie et la santé de la femme enceinte en danger, lorsque la grossesse est le fruit d’un viol ou de l’inceste ou encore lorsque l’enfant à naître présente une affection grave.
Insistant sur le fait que les avortements clandestins se soldent souvent part des complications ou des pertes en vies humaines dont la majorité des cas concerne les femmes qui sont encore dans la fleur de l’âge, Benjamin Hounkpatin est convaincu de ce que l’ensemble du personnel médical qui au quotidien est confronté à la prise en charge de ces complications va bien accueilli l’acte posé par les députés.
Mieux aujourd’hui « avec le vote de la nouvelle loi qui participe de la préservation de la santé et de la vie de nos jeunes filles, de nos sœurs, de nos épouses et de nos mères, le recours à l’avortement peut se faire à la demande de la gestante dans des conditions bien précises », a-t-il indiqué.
D’après le ministre, l’article 17.1 de la loi modificative dispose : « à la demande de la femme enceinte, l’interruption volontaire de grossesse peut être autorisée lorsque la grossesse est susceptible d’aggraver ou d’occasionner une situation de détresse matérielle éducationnelle, professionnelle ou morale incompatible avec l’intérêt de la femme et ou de l’enfant à naître ».
La mise en place de cet arsenal juridique innovant, dira le ministre, vient donc soulager les peines de nombreuses femmes qui face à la détresse d’une grossesse non désirée se trouve obliger de mettre leur vie en jeu par des pratiques d’interruption de grossesse dans des conditions non sécurisées.
Par ailleurs, le gouvernement s’attèlera à poursuivre le travail sur le renforcement et la prévention des grossesses non désirées à travers l’éducation de base, les efforts de communication sur la sexualité, la disponibilité et la promotion des services de contraception, la promotion de l’éducation sexuelle intégrée dans les collèges et les universités, les efforts pour la parenté responsable », a conclu Benjamin Hounkpatin.

Juliette Mitonhoun

Lire le projet de loi

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

21 octobre 2021 par Ignace B. Fanou




7 ans de prison ferme pour un cadre du trésor


8 décembre 2021 par Marc Mensah
La Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (...)
Lire la suite

3 agents de sécurité jugés le 29 décembre


8 décembre 2021 par Marc Mensah
Le procès de trois agents de sécurité privée inculpés pour vol de gasoil (...)
Lire la suite

Deux agents de police recherchés


7 décembre 2021 par Marc Mensah
Un avis de recherche contre deux agents de police qui manquent à (...)
Lire la suite

Rapport sur les droits à la protection sociale et la santé au (...)


6 décembre 2021 par La Rédaction
Human Dignity, Human Rights Priority et le Réseau des Soignants Amis (...)
Lire la suite

03 malfrats neutralisés à Cotonou


6 décembre 2021 par Marc Mensah
Dans le cadre de l’opération sécuritaire ‘’Gbowélé’’, trois (03) (...)
Lire la suite

Le nouveau Comité National des scouts investi


6 décembre 2021 par Marc Mensah
Elus en Octobre dernier, les membres du Comité National du Scoutisme (...)
Lire la suite

Général Akpona dépose le rapport du Comité de paix au préfet


1er décembre 2021 par Marc Mensah
Le Comité de dialogue, réconciliation et paix dans la commune de Savè (...)
Lire la suite

Le PAM contrôle la qualité des vivres de l’achat jusqu’aux (...)


1er décembre 2021 par Ignace B. Fanou
Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national d’alimentation (...)
Lire la suite

La SGDS-GN lance la gestion digitalisée des déchets


1er décembre 2021 par Marc Mensah
La Société de gestion des déchets solides et de la salubrité du grand (...)
Lire la suite

La commercialisation du soja lancée


29 novembre 2021 par Marc Mensah
C’est parti pour sept (07) mois environ de commercialisation du soja. (...)
Lire la suite

L’incroyable univers des monnaies numériques


28 novembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Les crypto monnaies font les choux gras depuis des années. Pas une (...)
Lire la suite

Plaidoyer pour l’accès des femmes au foncier et aux autres ressources (...)


26 novembre 2021 par Ignace B. Fanou
La Fondation Konrard-Adenauer-Stiftung (KAS) en partenariat avec le (...)
Lire la suite

Investir dans la crypto-monnaies


25 novembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Il existe de nombreuses façons d’investir dans la crypto-monnaie, (...)
Lire la suite

Alt sur le marché des crypto


25 novembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Comme les marchés de la cryptographie ne sont pas réglementés, les (...)
Lire la suite

El Hadj Moussa BIO TCHANE, l’homme qui propulsa le nom BIO (...)


25 novembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Le 25 novembre 1980, le Bénin perdait une grande figure politique en la (...)
Lire la suite

98,1 milliards FCFA pour le ministère de la santé


24 novembre 2021 par Marc Mensah
La poursuite des réformes et projets en cours, la riposte contre la (...)
Lire la suite

Le gouvernement signe deux contrats au profit de 4 communes


23 novembre 2021 par Marc Mensah
Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Adaptation des Villes (...)
Lire la suite

L’ex ingénieur de l’ORTB Stanislas Karim Salou décédé


23 novembre 2021 par Marc Mensah
Le monde des médias et du secteur hôtelier est en deuil ! Stanislas (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires