mardi, 25 juin 2024 -

1070 visiteurs en ce moment

L’imagerie médicale au Bénin et au Togo

Les urgences radiologiques au cœur des 4èmes Journées de la SBIM et 4ème congrès de la SBTRIM




Les 4èmes Journées de la Société Béninoise d’Imagerie Médicale (SBIM) ont démarré samedi 18 mai 2024 à la Faculté des sciences de la santé (FSS) à Cotonou. L’évènement couplé avec le 4ème Congrès de la Société Bénino Togolaise de Radiologie et d’Imagerie médicale (SBTRIM) rassemble des médecins spécialistes, des médecins généralistes, des paramédicaux, des étudiants en sciences médicales et autres acteurs de la santé.

« L’imagerie médicale face aux urgences : Défis et perspectives », c’est le thème retenu pour les 4èmes Journées de la SBIM, et le 4ème congrès de la SBTRIM. Les travaux prévus pour durer 02 jours ont été lancés samedi 18 mai 2024 par le Pr Josué AVAKOUDJO, Doyen de la FSS, en présence du Pr Victor ADJENOU, Président d’honneur de la Société Togolaise de Radiologie et d’Imagerie Médicale (STRIM), du Pr Kofi-Mensa SAVI de TOVE, Président de la SBIM, et du Pr Patricia YEKPE AHOUANSOU, Présidente du comité d’organisation.
Le thème retenu pour ce 4ème Congrès selon le Président de la SBIM, reflète les réalités et les défis que les médecins en imagerie médicale rencontrent quotidiennement dans leur pratique. Les urgences dira-t-il, constituent un domaine où la décision, la rapidité et la compétence sont essentielles. « Dans ce contexte, l’imagerie médicale joue un rôle central non seulement dans le diagnostic, mais aussi dans la prise en charge des patients », a souligné le Pr Kofi-Mensa SAVI de TOVE. « Chaque image peut sauver une vie et chaque diagnostic correct peut éviter de graves complications » a ajouté le Professeur avant d’évoquer les défis majeurs liés entre autre à l’insuffisance d’équipements de pointe, l’insuffisance de formation spécialisée, et aux difficultés d’accès aux soins dans certaines régions rurales dans les deux pays, et qui entravent la capacité des médecins à répondre efficacement aux urgences. Ce 4ème congrès d’après lui, se veut « une plateforme de réflexions et de proposition de solutions innovantes et adaptées aux réalités locales ». Plusieurs thématiques seront abordées. Il s’agit de la prise en charge radiologique des traumatismes, des urgences neurologiques, abdominales, et thoraciques ; les aspects technologiques et surtout organisationnels qui peuvent optimiser la réactivité et l’efficacité des médecins seront également évoqués à travers une table ronde au cours de laquelle ces derniers auront l’occasion d’échanger sur la radiologie interventionnelle, véritable révolution en matière de prise en charge des urgences selon le Pr, et la manière dont il faut intégrer cette pratique dans les « environnements cliniques ».

S’adressant aux étudiants en médecine, interne et résident en radiologie, le Président de la SBIM a souligné que leur participation aux travaux du congrès est essentielle. Avenir de la profession, il est important selon lui, qu’ils soient bien préparés pour relever les défis auxquels ils seront confrontés. « Profitez de chaque instant, car c’est par l’échange et l’apprentissage continus que nous progressons. Enfin, je vous encourage tous à tirer le meilleur profit de ces journées. Soyez curieux, partagez vos expériences, posez des questions et n’hésitez pas à tisser des liens professionnels qui pourront se transformer en collaboration durable » a exhorté Kofi-Mensa SAVI de TOVE.
« De par la spécialité transversale que constitue l’imagerie médicale, c’est normal que nous retrouvions nos collègues, rhumatologues, urgentistes, neurologues et autres pour pouvoir parfaire ce congrès », a fait savoir le Pr Patricia YEKPE AHOUANSOU, Présidente du comité scientifique. Ce rendez-vous du donner et de recevoir permettra de mettre à niveau les connaissances, apprécier les avancées et évaluer les défis à relever par les jeunes apprenants des deux pays (Togo-Bénin) afin que perdure la « famille déjà constituée ». Elle n’a pas manqué d’exprimer ses remerciements aux participants, aux apprenants, aux sponsors et à tous ceux qui ont œuvré pour que cet évènement puisse tenir.
En dépit des périodes de latence qu’a connues la SBTRIM, organisation qui date d’environ 25 années, les objectifs selon Victor ADJENOU, président d’honneur de la STRIM demeurent pertinents. Il s’agit de promouvoir les échanges scientifiques ; de permettre la familiarité entre les enseignants, les apprenants et autres spécialités ; de mutualiser les expériences et de développer des stratégies communes pour mieux répondre aux défis de la profession ; de promouvoir également la production scientifique des assistants et des agrégés ; puis enfin, de connaître davantage les subtilités culturelles positives respectives.
Les urgences radiologiques retenu pour ce congrès selon le Pr, est particulièrement pertinent dans un monde où la rapidité et l’efficacité permettent de faire la différence entre la vie et la mort. Ce thème central explique le Pr, englobe des situations critiques qui nécessitent une intervention rapide et précise qu’il s’agisse de traumatismes, d’accidents vasculaires cérébraux, d’infections graves, etc. « Notre rôle en tant que radiologues, est crucial pour orienter les décisions thérapeutiques et sauver des vies. L’imagerie médicale nous permet non seulement de diagnostiquer avec précision, mais aussi de réaliser des interventions radiologiques qui peuvent être décisives pour nos patients », a souligné le Pr ADJENOU. Le congrès a-t-il poursuivi, sera l’occasion de réfléchir aux avancées technologiques et aux innovations qui transforment la pratique à savoir, la radiologie interventionnelle par exemple, qui offre des possibilités de traitement mini invasives, qui réduisent les risques et améliorent les résultats pour les patients.

Avant de procéder au lancement officiel des travaux du congrès, le doyen de la FSS a rappelé l’importance de l’imagerie médicale, marquée au Bénin par l’ouverture très imminente d’un hôpital de référence répondant aux normes internationales ; les difficultés relatives aux ressources humaines à fidéliser de façon durable ; le rôle crucial et souvent déterminant de l’imagerie médicale dans le diagnostic et la gestion des situations d’urgence. « La rapidité et la précision de diagnostic radiologique peuvent sauver des vies », a précisé le doyen avant de souligner que les avancées en matière de radiologie et d’imagerie médicale permettent de gagner un temps précieux dans la prise en charge des patients. « Mais malheureusement, du fait des ressources (humain et matériel) limitées, la gestion de ces urgences n’est pas toujours optimale dans nos services », a-t-il déploré. Pour le Pr Josué AVAKOUDJO, c’est à travers la formation continue, le partage de connaissances, et les initiatives telles que le congrès, que les médecins peuvent s’assurer d’exploiter les technologies de manières optimales afin d’avoir l’efficacité maximale.
Les travaux des 4èmes Journées de la SBIM, et du 4ème congrès de la SBTRIM s’achèvent ce dimanche 19 mai 2024.

F. A. A.

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

19 mai 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou




Des gagnants du Loto 5/90 reçoivent des motos au Torixwé 2024


25 juin 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
La Loterie Nationale du Bénin (LNB) n’est pas restée en marge de la (...)
Lire la suite

Poursuivi pour désertion, un militaire dit être ensorcelé


25 juin 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Un militaire a été jugé pour désertion, lundi 24 juin 2024, à la Cour (...)
Lire la suite

Un avocat stagiaire condamné à 3 ans de prison


24 juin 2024 par Marc Mensah
60 mois de prison dont 36 fermes et 2 millions FCFA d’amende. C’est (...)
Lire la suite

2 membres d’un réseau de vol de motocyclettes arrêtés


23 juin 2024 par Marc Mensah
Démantèlement d’un réseau de vol et de vente de motocyclettes entre (...)
Lire la suite

Petit Miguelito, meilleur artiste interprète


23 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
L’artiste béninois Petit Miguelito a remporté le prix du meilleur (...)
Lire la suite

60,38 kg de chanvre indien saisis à Illara


23 juin 2024 par Marc Mensah
Un individu a été interpellé avec 60,38 kilogrammes de chanvre indien (...)
Lire la suite

La Fondation Claudine Talon accompagne le gouvernement avec un centre (...)


22 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Un véritable centre national intégré de prise en charge des personnes (...)
Lire la suite

Les USA inaugurent des infrastructures éducatives au CEG Adjaha


22 juin 2024 par Marc Mensah
Le Collège d’Enseignement Général (CEG) Adjaha, un arrondissement de (...)
Lire la suite

Michel BAHOU, ancien maire d’Akpro-Missérété en garde à vue


22 juin 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
L’ancien maire de la commune d’Akpro-Missérété, Michel BAHOU n’est (...)
Lire la suite

Voici les changements en vue dans le secteur funéraire


20 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Le gouvernement béninois a annoncé, ce mercredi 19 juin 2024, la (...)
Lire la suite

Pr Eusèbe Alihonou s’en est allé


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Professeur Eusèbe Alihonou, doyen de la Faculté des Sciences de la (...)
Lire la suite

Le gouvernement renforce la réglementation du secteur funéraire


19 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Le gouvernement béninois a procédé, mercredi 19 juin 2024, en Conseil (...)
Lire la suite

WAPCo enregistre une baisse des volumes de gaz naturel à transporter


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
La société West African Gas Pipeline Company Limited (WAPCo) connait (...)
Lire la suite

La DG de l’ANaGeM se prononce sur l’ouverture des autres marchés


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
La Directrice Générale de l’Agence Nationale de Gestion des Marchés (...)
Lire la suite

Les 9 marchés de Cotonou estimés à près de 32 milliards FCFA


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
La construction des 9 marchés urbains de Cotonou a coûté environ 32 (...)
Lire la suite

Léonard Kèdoté nouveau PDG de l’Agetip


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
L’Agence d’exécution des travaux d’intérêts publics au Bénin (AGETIP (...)
Lire la suite

Le BAC officiellement lancé au CEG 1 Dassa


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche (...)
Lire la suite

Un ghetto démantelé à Kétou


17 juin 2024 par Akpédjé Ayosso
Une descente de la police républicaine dans un ghetto au quartier (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires