jeudi, 23 septembre 2021 •

320 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Rejoignez la Marche vers Kigali




Par le Dr Odry Agbessi, Présidente de l’Association des Volontaires Itinérants Actifs pour le Mieux-Être des populations (VIA-ME)

Au cours des 15 dernières années, le monde a fait des progrès considérables dans la lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées (MTN), marqués par des étapes importantes comme la Déclaration de Londres sur les MTN (2012), l’engagement du Commonwealth dans la lutte contre le paludisme (2018-2023) et la feuille de route 2030 sur les MTN de l’Organisation mondiale de la SantéOMS). Nous sommes à un moment charnière dans le travail d’élimination du paludisme et des MTN sur le continent africain, mais des défis importants restent à relever. Ces maladies se développent dans des zones frappées par la pauvreté, où l’accès à des soins de santé de qualité et à un assainissement adéquat est rare et où les populations les plus vulnérables sont celles qui souffrent le plus.

En 2019, l’OMS a estimé à 229 millions le nombre de cas de paludisme dans le monde, et à 409 000 le nombre de victimes décédées de la maladie. 94 % de tous les décès et cas sont survenus en Afrique, dont 67 % chez les enfants de moins de cinq ans, des chiffres choquants et inacceptables. Les MTN quant à elles, touchent plus de 1,5 milliard de personnes dans le monde et près de 40% du fardeau de ces maladies se retrouve en Afrique. Les dégâts qu’elles causent sont incalculables, entraînant des milliers de décès évitables chaque année et des handicaps à long terme.

Les conséquences de ces maladies ne se limitent pas à la santé, mais sont également devenues un frein majeur au développement social et économique des sociétés. L’impact sur la santé et les taux de morbidité élevés des maladies comme les MTN et le paludisme entravent la productivité, les opportunités professionnelles et l’éducation. En conséquence, des millions d’africains sont pris au piège dans un cercle vicieux de pauvreté qui rend ces maladies encore plus dévastatrices. Nous devons changer cela. Pour briser ce cycle destructeur, il est essentiel que nous travaillions ensemble pour accroître la sensibilisation, le financement et les actions contre le paludisme et les MTN.

En plaçant la santé et l’amélioration du bien-être de nos communautés au cœur de ses préoccupations, Via Me se joint à des organisations de la société civile de toute l’Afrique de l’Ouest et du Centre dans la campagne "En marche vers Kigali", afin d’accélérer l’action gouvernementale pour l’élimination du paludisme et des MTN. Lancée le 7 avril dernier par un groupe d’organisations de la société civile partageant une même vision, cette campagne permets aux organisations de la société civile de mener des activités régulières en amont de la déclaration de Kigali. Aussi, elle met en lumière la force d’une approche intégrée pour renforcer l’engagement en faveur de l’élimination des MTN et du paludisme. En maintenant l’attention et l’action sur ces enjeux, nous espérons faire pression sur les gouvernements et les dirigeants pour qu’ils prennent des mesures décisives dans la lutte contre ces deux fléaux qui ruinent santé publique.

Si nous voulons gagner ce combat, il est essentiel d’adopter une approche communautaire inclusive qui implique toutes les strates de la population et chacun doit jouer son rôle. C’est pourquoi je m’engage dans ce combat et j’encourage mes sœurs et frères africaines et africains à rejoindre notre appel à l’action : "En marche vers Kigali". En le signant, vous appellerez vous aussi les gouvernements, les organisations de la société civile et le secteur privé à travailler ensemble et à mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour protéger des millions de personnes sur le continent.

Cette crise de santé publique ne peut plus attendre. L’heure est venue de rassembler nos forces et d’éliminer définitivement le paludisme et les MTN. Rejoignez-nous, et ensemble, marchons vers Kigali !

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

31 juillet 2021 par Judicaël ZOHOUN




Le sort de Dassigli entre le parlement et la Haute Cour de (...)


23 septembre 2021 par Marc Mensah
L’ancien ministre de la décentralisation, Barnabé Dassigli a été écouté (...)
Lire la suite

Le major du centre de santé St Michel arrêté


22 septembre 2021 par Marc Mensah
Les arrestations se poursuivent dans l’affaire de « trafic de carnets (...)
Lire la suite

Des responsables de douane, de l’armée et de la police suspectés


22 septembre 2021 par Marc Mensah
Trente-neuf agents dont des officiers supérieurs de la douane, de (...)
Lire la suite

Les actions sociales menées après 100 jours de Talon 2


20 septembre 2021 par Marc Mensah
Investi officiellement le 23 mai dernier, le Président de la République (...)
Lire la suite

Les cabinets MinDO Consultants et Afrique RSE lancent le Baromètre RSE, (...)


20 septembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Le cabinet béninois MinDo Consultants et son confrère franco-camerounais (...)
Lire la suite

2ème édition de la Journée du livre du Bénin : La littérature béninoise, (...)


20 septembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Il y a un an, BENINLIVRES lançait la 1re édition de la Journée du livre (...)
Lire la suite

Neuf personnes blessées à Allada


16 septembre 2021 par Marc Mensah
Un accident de circulation survenu, mardi 14 septembre 2021, à Allada a (...)
Lire la suite

Un policier arrêté pour avoir perdu son arme


15 septembre 2021 par Marc Mensah
Un fonctionnaire de police est en arrêt de rigueur de soixante jours (...)
Lire la suite

4 agents collecteurs de la mairie de Ouidah arrêtés


15 septembre 2021 par Marc Mensah
Quatre agents collecteurs de la commune de Ouidah ont été interpellés (...)
Lire la suite

Un professeur d’université en prison pour violence conjugale


14 septembre 2021 par Marc Mensah
Un professeur assistant à la Faculté de Droit et des Sciences Politiques (...)
Lire la suite

Vers une meilleure réponse aux épidémies en Afrique de l’Ouest


14 septembre 2021 par La Rédaction
L’Université d’Abomey-Calavi (UAC) a procédé au lancement du projet « (...)
Lire la suite

Deux morts par noyade à Kalalé


13 septembre 2021 par Marc Mensah
La commune de Kalalé a enregistré deux autres cas de morts par noyade la (...)
Lire la suite

1 mort et 4 blessés dans un accident


10 septembre 2021 par Marc Mensah
Un accident de la circulation survenu à la hauteur du CEG Madécali dans (...)
Lire la suite

La mine d’or des déchets issus des mangues


10 septembre 2021 par Judicaël ZOHOUN
Au Burkina Faso, un technicien des sciences appliquées met au point un (...)
Lire la suite

32 conservateurs promus pour la protection des ressources (...)


9 septembre 2021 par Marc Mensah
De nouveaux galons pour 32 conservateurs promus aux grades supérieurs, (...)
Lire la suite

2 jeunes en prison pour viol collectif sur mineure


9 septembre 2021 par Ignace B. Fanou
Un apprenti électricien âgé de 15 ans et son cousin de 17 ans ont été (...)
Lire la suite

Le travail des femmes et jeunes gens règlementé au Bénin


9 septembre 2021 par Marc Mensah
Un arrêté interministériel fixe désormais la nature des travaux et les (...)
Lire la suite

Une fille de 13 ans meurt par noyade à Kalalé


9 septembre 2021 par Marc Mensah
Noyade d’une fillette à Kalalé. La découverte macabre a été faite par sa (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires