mardi, 16 août 2022 •

552 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Santé publique

Une campagne de 12 mois contre les faux médicaments




La ‘’Campagne nationale d’information, de sensibilisation et de mobilisation contre les faux médicaments et la vente illicite des médicaments’’ a été lancée, mardi 09 novembre 2021, à Cotonou lors d’une cérémonie organisée par l’Agence Béninoise de Régulation Pharmaceutique (ABRP). Elle est initiée en collaboration avec le Ministère de la Santé, l’Organisation Mondiale de la Santé (Oms), l’Ambassade de France à travers l’initiative Muscocat, et l’Unicef à travers l’initiative U-Report.

C’est parti pour douze mois d’information et de sensibilisation des populations sur les dangers des produits médicaux de qualité inférieure et falsifiés à travers des émissions radio-télévisées, des débats sur les médias publics et privés et les radios communautaires. Lancée mardi 09 novembre 2021 au Bénin Royal Hôtel, la campagne vise à renforcer la participation des communautés au débat public sur les dangers liés à l’automédication et au trafic des produits de santé de qualité inférieure ou falsifiés pour un changement de comportement ; d’impliquer les associations des jeunes dans le processus de lutte contre la contrefaçon et le marché illicite des médicaments.
« La présence et la circulation des produits de santé de qualité inférieure et falsifiés constituent une réelle menace pour la santé publique dont l’étendue des dommages sanitaires et économiques est considérable.
Dans un rapport publié en 2017 par l’Organisation Mondiale de la Santé (Oms), 01 médicament sur 10 en circulation dans les pays à faible revenu ou intermédiaire est soit de qualité inférieure, soit falsifié. Les travaux de modélisation réalisés par plusieurs universités estiment que chaque année en moyenne 120.000 décès d’enfants de cause de pneumonie ou de paludisme seraient imputables à l’utilisation des médicaments de qualité inférieure ou falsifiés avec des pertes annuelles à plus de 70 milliards de dollars », a fait savoir Yossounon Chabi, directeur général de l’Agence Béninoise de Régulation Pharmaceutique (ABRP).
Selon une estimation de la London School of Hygiene and Tropical Medicine citée par le Réprésentant Résident de l’Oms, les antipaludiques de qualité inférieure auront causé 31.000 à 116.000 décès en Afrique subsaharienne. Plusieurs autres dommages sont causés par ces types de produits de santé.

« Les études réalisées par plusieurs organismes ont confirmé les effets pervers de ce type de médicaments tels que l’échec thérapeutique, l’élévation du taux des maladies rénales et cancérogènes, la croissance des dépenses en santé avec ses corollaires sur le niveau de développement socio-économique », a indiqué Richard Venance Gandaho, secrétaire général adjoint du Ministère de la santé.
A en croire le représentant du ministre de la santé, c’est le manque d’informations sur les médicaments qui est l’une des causes de recours des populations aux médicaments vendus sur le marché illicite. « L’information et la bonne, peut sauver des vies lorsque des mesures appropriées sont prises à temps. Nous espérons qu’à travers cet événement symbolique de sensibilisation du grand public, toutes les parties prenantes –à savoir, les décideurs, la société civile, le secteur privé, les agents de santé-s’engagent en agissant davantage dans les communautés afin de limiter l’impact potentiel pour la santé des populations », a indiqué Mamoudou Harouna Djingare, Représentant Résident de l’Oms.
Pour Gérald Brun, Attaché de coopération scientifique et universitaire à l’Ambassade de France, la « question de mise sur le marché de produits de santé de qualité inférieure, frauduleux non officiels pose aujourd’hui un vrai problème de santé publique ».
Le Représentant de l’ambassadeur Marc Vizy précise que « la France se veut être et souhaite être un partenaire fidèle des autorités du Bénin et de l’Oms pour les accompagner sur toutes les problématiques liées à la santé ».
Au cours de la cérémonie de lancement de la campagne, des prix ont été remis aux gagnants du concours de réalisation de spots de sensibilisation sur les dangers de l’automédication et des faux médicaments. Sur la dizaine de lauréats en compétition, cinq spots de sensibilisation ont été sélectionnés et soumis au vote en ligne (60%) et du jury (40%). Trois gagnants ont été retenus et récompensés.

Par Marc MENSAH

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

9 novembre 2021 par Marc Mensah




Japon appuie deux ONG béninoises avec 202 millions FCFA


16 août 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Les Collèges d’Enseignement Général (CEG) Honton et Dadohoué dans la (...)
Lire la suite

Les agents retenus à l’obtention du BAP et BQSP à la Police


15 août 2022 par Marc Mensah
A l’issue des tests de sélection, la liste des fonctionnaires de police (...)
Lire la suite

Les acteurs intersectoriels impliqués dans le renseignement outillés à (...)


11 août 2022 par Ignace B. Fanou
La Direction générale de l’Observatoire de la famille, de la femme et de (...)
Lire la suite

Le corps d’un enfant retrouvé sur la berge lagunaire


10 août 2022 par Marc Mensah
Un corps sans vie flottant a été découvert à quelques mètres de la berge (...)
Lire la suite

11 personnes déposées en prison par la CRIET


8 août 2022 par Marc Mensah
La Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (...)
Lire la suite

Un ex responsable du trésor condamné à 7 ans de prison


4 août 2022 par Marc Mensah
La Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (...)
Lire la suite

Une vingtaine de femmes sensibilisées sur les procédures de sécurisation (...)


28 juillet 2022 par Ignace B. Fanou
Les droits fonciers, les chaînes de valeurs, marketing et recherche de (...)
Lire la suite

Un agent d’entretien acquitté 11 ans après son accusation


28 juillet 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
À la session criminelle en cours au Tribunal de Première Instance de (...)
Lire la suite

Un jeune homme meurt poignardé par une prostituée


28 juillet 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Une visite a tourné au drame, mercredi 27 juillet 2022, à Adjagbo, une (...)
Lire la suite

Un bébé de 4 mois retrouvé dans un caniveau


23 juillet 2022 par Marc Mensah
Les riverains de Dossounou dans l’arrondissement de Hêvié, commune (...)
Lire la suite

Un homme arrêté pour viol d’une jeune handicapée


22 juillet 2022 par Marc Mensah
Poursuivi pour viol présumé d’une jeune femme handicapée en état (...)
Lire la suite

2 femmes arrêtées à Pèrèrè, 1 élu et 1 pharmacien en cavale


21 juillet 2022 par Marc Mensah
Deux commerçantes de faux médicaments ont été arrêtées, mercredi 20 juillet (...)
Lire la suite

39 agents d’un réseau de QNet interpellés


15 juillet 2022 par Marc Mensah
Trente-neuf agents d’un réseau de QNet ont été interpellés et présentés au (...)
Lire la suite

L’essence frelatée fait 3 morts et des dégâts à Djougou


15 juillet 2022 par Marc Mensah
L’essence frelatée a fait trois morts et d’importants dégâts, lors d’un (...)
Lire la suite

Un voleur de moto jeté dans une fosse sceptique


15 juillet 2022 par Marc Mensah
Vindicte populaire dans la commune de Bohicon. Accusé du vol d’une (...)
Lire la suite

Le Maire Alexis Aquereburu et le comité d’organisation dévoilent tout le (...)


14 juillet 2022 par La Rédaction
Face la presse nationale et internationale ce mercredi 13 juillet (...)
Lire la suite

La Fondation Claudine Talon forme 60 jeunes filles


12 juillet 2022 par Marc Mensah
60 jeunes ont quitté leur statut de filles déscolarisées en rejoignant le (...)
Lire la suite

Un procureur agressé par des malfrats


10 juillet 2022 par Marc Mensah
Un procureur de la République a été agressé en compagnie d’un de ses (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires