lundi, 20 mai 2024 -

1082 visiteurs en ce moment

Renforcer les sciences de l’environnement en Afrique :

Jennifer Ward Oppenheimer (JWO) à la recherche d’un lauréat innovant.




De manière historique, l’Afrique a été sous-représentée dans les efforts mondiaux de recherche et développement, en raison des ressources limitées attribuées aux initiatives de recherche par rapport à d’autres régions. Néanmoins, on reconnaît de plus en plus l’immense potentiel d’innovation et de progrès scientifique des divers paysages et communautés d’Afrique. C’est pour cette raison que les subventions de recherche, comme la subvention de recherche Jennifer Ward Oppenheimer, qui en est à sa sixième année, ont un impact significatif.

La subvention de recherche Jennifer Ward Oppenheimer (Subvention JWO) a été créée en 2019 pour honorer l’héritage de feu Jennifer Ward Oppenheimer, une éminente pionnière de l’éducation africaine et des sciences de l’environnement. La subvention de recherche JWO a permis de faire avancer des initiatives de recherche essentielles sur l’ensemble du continent. À l’approche de sa dixième année d’existence, la subvention JWO vise à attirer un plus grand nombre de scientifiques en début de carrière à poser leur demande en 2024, en leur offrant la possibilité de recevoir potentiellement une subvention transformatrice.

Au cours des cinq dernières années, des chercheurs en début de carrière et des scientifiques spécialisés dans diverses disciplines environnementales telles que la biodiversité, les microplastiques et les vecteurs de maladies ont recherché avec enthousiasme cette subvention pour explorer des sujets de recherche novateurs visant à relever les défis uniques auxquels est confronté l’environnement naturel de l’Afrique. Duncan MacFadyen, responsable de Oppenheimer Generations Research and Conservation, fait l’éloge de la subvention de recherche JWO, qui met en avant des idées de recherche scientifique novatrices et de pointe et offre une plateforme pour encourager et soutenir les esprits les plus brillants d’Afrique. La subvention donne également à l’Afrique la possibilité de s’exprimer dans les débats mondiaux sur l’environnement et le développement durable.

Cette recherche avancée permet non seulement de mettre en lumière des questions environnementales urgentes, mais aussi d’apporter des perspectives africaines aux débats internationaux sur le développement durable. L’an dernier, le Dr Lovanomenjanahary Marline, une bryologue renommée de Madagascar, a prouvé l’efficacité de la subvention en recevant 150 000 dollars pour ses recherches novatrices. L’étude du Dr Marline sur les bryophytes et les lichens explore leur potentiel dans la surveillance des risques critiques pour l’environnement et la santé humaine, tels que la perte de biodiversité, le changement climatique et la pollution de l’air. Avec le soutien de la subvention de recherche JWO, le Dr Marline collabore avec des chercheurs et des étudiants de toute l’Afrique pour faire avancer ses recherches.

Depuis sa création, la subvention de recherche JWO a eu un impact considérable. Le Dr Haley Clements, un scientifique renommé, a été le premier récipiendaire en 2019. Son projet gagnant, "Quantifying the Biodiversity Planetary Boundary for Africa" (quantification de la limite planétaire de la biodiversité pour l’Afrique), visait à répondre à la nécessité urgente de gérer la croissance de manière durable, d’éviter de dépasser les limites de la perte de biodiversité et de mettre en évidence les avantages sociétaux de l’investissement dans la nature. Dr. Clements est actuellement chercheur en conservation interdisciplinaire à l’université de Stellenbosch.

Dr. Bernard Coetzee, Dr. Gideon Idowu et Dr. Elizabeth Le Roux ont reçu les subventions de recherche JWO en 2020, 2021 et 2022 respectivement. Les recherches du Dr Le Roux sont axées sur l’harmonisation des processus écologiques avec les moyens de subsistance locaux dans le contexte de l’isolement croissant des zones protégées africaines. Grâce au soutien de la subvention, le Dr. Le Roux a pu mesurer la connectivité obtenue en utilisant différentes techniques de gestion des pâturages.

Dr. Gideon Idowu, du Nigeria, lauréat de la subvention en 2021, souligne l’importance de l’étude des polluants chimiques et des microplastiques dans les systèmes d’eau douce d’Afrique. Son étude innovante va au-delà du contexte océanique bien étudié et examine les conséquences à court et à long terme sur la santé humaine.

Les recherches du Dr Bernard Coetzee visent à comprendre l’effet de la lumière artificielle sur l’Afrique et son potentiel dans la propagation de maladies à transmission vectorielle telles que la dengue, le virus Zika et le paludisme. Grâce à la subvention de recherche JWO, il a pu faciliter les recherches sur ce sujet crucial mais peu étudié, ce qui pourrait potentiellement sauver de nombreuses vies.

La subvention JWO est devenue un soutien crucial pour les chercheurs et les individus qui s’impliquent dans la promotion d’une Afrique meilleure, plus durable sur le plan économique et environnemental. Ce programme ne se contente pas de susciter des changements positifs, il donne également aux scientifiques en début de carrière les moyens de s’attaquer aux crises climatiques les plus urgentes de notre époque. Pour la sixième année, JWO encourage les scientifiques africains en début de carrière à soumettre leur demande et à exposer leurs travaux de recherche novateurs, afin d’avoir une chance d’avoir un impact durable.

Éligibilité à la subvention

1. Le postulant principal doit être un scientifique africain en début de carrière ayant des liens étroits avec une institution africaine crédible et proposant de mener des recherches sur le continent.
2. La subvention de recherche JWO 2024 favorise les demandes de recherche transdisciplinaires qui établissent un lien étroit avec la biodiversité et la préservation.
3. Le postulant doit être titulaire d’un doctorat et ne pas avoir plus de sept ans d’expérience professionnelle et/ou de recherche après l’obtention de son diplôme (à l’exclusion des interruptions de carrière, y compris les interruptions pour raisons familiales).
4. Il est impératif que l’institution ait prouvé sa capacité à gérer des fonds et à adhérer à de bonnes pratiques en matière de subventions financières.
5. Une affiliation institutionnelle peut inclure une université, un institut de recherche, un gouvernement, une ONG ou une organisation à but lucratif.

Octroi de la subvention

La subvention JWO 2024 de 150 000 dollars (USD) sera attribuée à un lauréat. La subvention soutiendra un programme de recherche d’une durée maximale de trois ans. Un appel annuel pour de nouvelles demandes sera lancé (les recherches précédemment financées ne seront pas éligibles), et le lauréat de la subvention sera annoncé lors de la conférence de recherche Oppenheimer le 10 octobre 2024.

Pour faire une demande de subvention, veuillez cliquer sur ce lien. - https://jworesearchgrant.org

Les demandes sont ouvertes du 2 avril 2024 au 3 mai 2024.

À propos de Oppenheimer Generations Research and Conservation

L’équipe de Oppenheimer Generations Research and Conservation continue de bâtir une entité de recherche de premier ordre, en collaboration avec des chercheurs nationaux et internationaux pour mener une recherche de pointe axée sur les sciences naturelles, garantissant ainsi des résultats pratiques et efficaces. Ils ont pris l’engagement de poursuivre le développement, l’expansion et la promotion de la croissance des programmes et réseaux de conservation durable sur tout le continent africain.

Les médias sont priés d’adresser leurs demandes à :
Cebisa Luzipho
Relations publiques et communication Cebisa@orchardon25.co.za

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

14 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN




Les investisseurs émiratis rassurés du soutien des autorités béninoises


19 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Des investisseurs émiratis de haut niveau a séjourné au Bénin du 13 (...)
Lire la suite

Le Bénin organise le rapatriement de ses migrants


19 mai 2024 par Marc Mensah
Une embarcation transportant une cinquantaine de migrants de diverses (...)
Lire la suite

Des investisseurs émiratis au Port de Cotonou


18 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Dans le cadre de sa visite au Bénin, la délégation des investisseurs (...)
Lire la suite

Le parti UP-R dénonce la position injustifiée des autorités nigériennes


13 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
L’Union Progressiste le Renouveau (UP-R) a donné sa position sur la (...)
Lire la suite

« Une base militaire, ce n’est pas une aiguille dans une boîte de foin »


12 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le gouvernement béninois, par la voix de son porte-parole, a réagi (...)
Lire la suite

Au moins 10 blessés dans l’accident d’un avion au Sénégal


9 mai 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le vol HC301 d’Air Sénégal opéré par Transair a fait une sortie de (...)
Lire la suite

Consensus autour du bel avenir annoncé à la Francophonie économique (...)


4 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
Ministre, responsable patronal, représentants d’entrepreneurs… chacun (...)
Lire la suite

Zone franc et Comesa, les pays les plus dynamiques d’Afrique en 2023


4 mai 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Publiée à l’occasion du Forum du Cian-L’Opinion, l’édition 2024 de (...)
Lire la suite

HWPL appelle à la paix dans un contexte de tensions croissantes entre (...)


4 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Culture céleste, Paix mondiale, Restauration de la Lumière (HWPL), (...)
Lire la suite

Le Maroc augmente à 130 les bourses d’études offertes au Bénin


26 avril 2024 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Le Royaume du Maroc a revu à la hausse le quota des bourses d’études (...)
Lire la suite

Une plateforme opérationnelle pour les Béninois de la diaspora


26 avril 2024 par Marc Mensah
L’ambassade du Bénin en France a annoncé, vendredi 26 avril 2024, sur (...)
Lire la suite

L’ambassade des Etats-Unis entame une série de discussions avec le Niger


26 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
L’ambassadrice des États-Unis au Niger, Kathleen FitzGibbon, et le (...)
Lire la suite

Les 20 documents qu’il faut garder à vie


21 avril 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Tout au long de votre vie, les documents administratifs s’accumulent (...)
Lire la suite

Togo : la nouvelle constitution adoptée à l’unanimité des députés


20 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Après des débats parlementaires nourris ce vendredi 19 avril et une (...)
Lire la suite

L’Algérie accusée de mélanger sport et politique


19 avril 2024 par Ignace B. Fanou
L’équipe marocaine qui a atterri à Alger, ce vendredi 19 avril 2024, (...)
Lire la suite

La façon de tenir le volant révèle des problèmes de santé mentale


14 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Beaucoup de gens ne se rendent pas compte que des habitudes en (...)
Lire la suite

Les chefs d’État invités à donner la priorité aux populations


3 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Une coalition de la société civile d’Afrique de l’Ouest exhorte les (...)
Lire la suite

Ousmane Sonko nommé Premier ministre


3 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Bassirou Diomaye Faye, nouveau président du Sénégal a pris une (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires