mercredi, 29 mai 2024 -

1147 visiteurs en ce moment

Usa

La nourriture halal fait recette sur le marché de la restauration




Lorsque Shahed Amanullah a créé un site web qui répertorie les commerces halal*, il a recensé 200 restaurants aux États-Unis qui servaient des plats préparés conformément à la loi islamique. Aujourd’hui, 25 ans plus tard, la liste s’est allongée à près de 13 000 établissements, aux menus variés puisqu’ils proposent des plats de divers pays, de la Malaisie au Mexique.

Bien qu’ils soient relativement peu nombreux, les musulmans américains représentent une part de plus en plus importante de la population des États-Unis : le Pew Research Center prévoit même qu’elle doublera largement* (en passant de 0,9 % à 2,1 %) entre 2010 et 2050. Par contre, le nombre de restaurants halal qui se sont ouverts récemment a augmenté nettement plus vite, signe de la participation accrue des musulmans à l’économie américaine.

De la cuisine ethnique à la cuisine tout court

Yvonne Maffei, auteure du livre de cuisine My Halal Kitchen, affirme que la nourriture halal fait aujourd’hui partie de la cuisine américaine, une évolution qu’elle compare à celle de la nourriture mexicaine au cours de la seconde moitié du XXe siècle.

« C’est quelque chose dont la communauté [musulmane] était la seule à parler il a une quinzaine d’années, confie-t-elle, mais aujourd’hui, j’ai des amis qui n’ont jamais mis les pieds au Moyen-Orient ou qui ne savent pas ce qu’est la nourriture halal, mais qui savent parfaitement ce que sont le houmous, les falafels et le chawarma. Et ils adorent ! ». (Les plats typiques du Moyen-Orient ne sont pas tous préparés avec des ingrédients autorisés par la loi coranique, mais des organismes de certification proposent aux fabricants de produits alimentaires des étiquettes portant des symboles de conformité.)

À gauche : Un wrap pita chawarma agneau et bœuf. À droite : du kunafe (Les deux photos : © Yvonne Maffei)

Jusqu’au début des années 2000, explique Shahed Amanullah, les restaurants halal, relativement peu nombreux, étaient principalement de petits établissements familiaux proposant une « cuisine réconfortante » à une clientèle immigrée majoritairement arabe ou sud-asiatique.

« Maintenant, on trouve de la nourriture halal typique de n’importe quelle culture ou ethnie dans cette région », fait observer Sarrah Abbasi (@NotYourAverageHalal*), une Instagrammeuse dans la banlieue de Washington. Sur son compte, elle parle aussi bien de la cuisine péruvienne que de la cuisine coréenne.

Augmentation de la clientèle, baisse des coûts

Shahed Amanullah attribue à deux facteurs économiques l’expansion rapide des restaurants halal : la croissance du marché musulman et la réduction de l’écart de coût pour les restaurants qui achètent des produits halal.

Graphique montrant l’augmentation du nombre de restaurants halal aux États-Unis (Département d’État/S. Wilkinson)

Comme le fait remarquer Shahed Amanullah, « les musulmans représentent 1 % de la population du pays, mais dans les grandes zones métropolitaines, ce chiffre passe à 5, 6, voire 10 % ».

La réduction du prix de la viande halal a également facilité le virage vers l’alimentation conforme aux rites musulmans.

L’un des principaux facteurs de la baisse des coûts de cette viande tient à l’augmentation de sa production dans les États du Midwest, comme au Kansas, note-t-il.

Halal par accident

Dave’s Hot Chicken et Elevation Burger sont deux exemples parmi d’autres de ce que Shahed Amanullah appelle des restaurants « halal par accident ». Elevation Burger a choisi un fournisseur de viande halal sur la base de ses normes de qualité, et la chaîne a été surprise de voir affluer un grand nombre de clients musulmans après avoir été inscrite sur le site web de Shahed Amanullah. Cela a retenu l’attention des propriétaires. Du coup, « c’est devenu officiel, et ils ont apposé des autocollants halal sur leurs vitrines », explique Shahed Amanullah.

Un cheminement qui a été aussi celui de La Tingeria, à Falls Church, en Virginie. Au départ un restaurant mexicain traditionnel, l’établissement a délibérément adopté un modèle halal après l’expérience tentée par son propriétaire, David Andres Peña : quand il a proposé un menu halal les week-ends, il a vu sa clientèle augmenter.

« Opter pour le halal nous a permis de nous démarquer de la plupart de nos concurrents. Aucun autre restaurant mexicain ne s’adressait à la communauté musulmane. Ils vendaient encore du porc et servaient encore de l’alcool, et nous avons vraiment changé la donne en proposant un menu halal et en ouvrant ces portes à un autre groupe de personnes », explique Andres Peña.

Des clients quittant un restaurant avec des sacs de nourriture à emporter

En 2022, le restaurant halal Dave’s Hot Chicken a été désigné par un cabinet d’études de marché comme le restaurant à la croissance la plus forte aux États-Unis. (Alexi Rosenfeld/Getty Images)
Au-delà des facteurs économiques, Shahed Amanullah souligne également la plus grande intégration des musulmans dans la société américaine. « Le mot “halal” n’est pas un gros mot en Amérique, affirme-t-il. On a The Halal Guys [une chaîne new-yorkaise], et personne n’en fait tout un plat. »

Paul Wulfsberg

https://share.america.gov/fr/la-nourriture-halal-fait-recette-sur-le-marche-de-la-restauration-aux-etats-unis/?utm_source=cision&utm_medium=referral

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

18 mars 2023 par Judicaël ZOHOUN




Casablanca célèbre les années 80 et 90 avec le festival « Nostalgia (...)


29 mai 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Pour la première fois au Maroc, la ville de Casablanca est prête à (...)
Lire la suite

TDB ET BOAD établissent un partenariat pour stimuler le commerce au Sénégal


29 mai 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le Groupe de la Banque pour le commerce et le développement d’Afrique (...)
Lire la suite

Par peur,Tiani emprisonne à tour de bras les militaires


28 mai 2024 par Ignace B. Fanou, Judicaël ZOHOUN
Confrontés à de sérieuses difficultés économiques, la junte au (...)
Lire la suite

Ouverture au public et aux chercheurs des archives sonores inédites (...)


24 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Ouverture au public et aux chercheurs des archives sonores inédites (...)
Lire la suite

Plusieurs accords signés entre le Brésil et le Bénin


23 mai 2024 par Marc Mensah
L’axe Brasilia-Cotonou s’est renforcé par des partenariats (...)
Lire la suite

Des députés britanniques demandent de soutenir l’initiative (...)


23 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Une lettre en date du 23 mai 2024 a été adressée par 30 parlementaires au
Lire la suite

Des investisseurs émiratis au Port de Cotonou


18 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Dans le cadre de sa visite au Bénin, la délégation des investisseurs (...)
Lire la suite

Les points forts du message du Roi Mohammed VI au Sommet de Manama


16 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un discours au 33ème Sommet (...)
Lire la suite

Les États-Unis facilitent les visites de journalistes étrangers


14 mai 2024 par Akpédjé Ayosso
Lorsque des reporters étrangers se rendent en Amérique, ils peuvent (...)
Lire la suite

Au moins 10 blessés dans l’accident d’un avion au Sénégal


9 mai 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Le vol HC301 d’Air Sénégal opéré par Transair a fait une sortie de (...)
Lire la suite

La technologie et les transformations de la politique étrangère des (...)


8 mai 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
Les révolutions technologiques actuelles sont au cœur de notre (...)
Lire la suite

Coup dur pour le régime militaire au Niger


6 mai 2024 par Marc Mensah
L’exportation du pétrole nigérien vers le marché international a du (...)
Lire la suite

HWPL appelle à la paix dans un contexte de tensions croissantes entre (...)


4 mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Culture céleste, Paix mondiale, Restauration de la Lumière (HWPL), (...)
Lire la suite

Un réseau de Daesh démantelé au Maroc


3 mai 2024 par Ignace B. Fanou
Les services de sécurité du Royaume du Maroc viennent de réaliser une (...)
Lire la suite

Soudan : guerre civile, multinationales et 9 millions de personnes (...)


1er mai 2024 par Judicaël ZOHOUN
Il y a un an, le 15 avril, commençait la lutte armée entre les deux (...)
Lire la suite

L’ambassade des Etats-Unis entame une série de discussions avec le Niger


26 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
L’ambassadrice des États-Unis au Niger, Kathleen FitzGibbon, et le (...)
Lire la suite

La Sierra-Léone exprime son plein soutien à l’intégrité territoriale (...)


23 avril 2024 par Ignace B. Fanou
Les soutiens se multiplient pour la reconnaissance territoriale du (...)
Lire la suite

La Dominique réaffirme son soutien à la souveraineté du Royaume


22 avril 2024 par Ignace B. Fanou
Lors d’une rencontre, lundi dernier, à Rabat, le Commonwealth de la (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires