jeudi, 25 avril 2024 -

1047 visiteurs en ce moment

BRICS+ : UN ÉLARGISSEMENT IMPRESSIONNANT





À l’aube de 2024, à compter du 1er janvier, cinq pays supplémentaires sont devenus membres à part entière des BRICS, une association transnationale qui comprenait jusqu’alors le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, et est ainsi devenue BRICS+ (BRICS Plus), totalisant dix pays.

L’Égypte, située au nord-est de l’Afrique et en partie sur la péninsule du Sinaï, qui constitue un isthme vers l’Asie du sud-ouest, ce qui en fait un pays transcontinental, est considérée comme une puissance majeure en Afrique du Nord, dans la mer Méditerranée, dans le monde islamique et dans la mer Rouge. Un pays arabe historique peuplé - avec 104,5 millions d’habitants - avec un héritage culturel long et très riche et en même temps le pays militaire le plus puissant d’Afrique qui contrôle le canal stratégique de Suez. L’Égypte possède également d’énormes réserves de gaz naturel, estimées à 2.180 kilomètres cubes, et le gaz naturel liquéfié égyptien est exporté vers de nombreux pays.
L’Éthiopie est un pays situé dans la Corne de l’Afrique, à l’extrémité orientale du africain continental. Avec une population de 107,5, millions d’habitants, selon une estimation officielle pour 2023, c’est l’État méditerranéen-c’est-à-dire qui n’a pas de mer- le plus peuplé du monde. Un pays pauvre mais en développement rapide avec un grand poids géostratégique en Afrique, qui, outre sa production agricole qui contribue à 41% du PIB, possède également les plus grande ressources en eau de tout le continent. L’Éthiopie est le plus grand producteur de café d’Afrique et le deuxième producteur de maïs.
L’Iran est un pays du Moyen-Orient en Asie du Sud-Ouest. Sa population est de 88,5, millions d’habitants selon l’estimation moyenne des Nations Unies pour 2022. L’Iran est considéré comme une puissance régionale majeure et occupe une position de premier plan en matière de politique énergétique et d’économie mondiale, principalement en raison de ses importantes réserves de pétrole et de gaz naturel. L’Iran était le huitième pays producteur de pétrole au monde en 2022 avec 3.822.000 barils par jour. En même temps, l’ Iran dispose de forces armées puissantes et d’un important personnel scientifique, stationnés dans des régions clés de la planète telles que la mer d’Oman et le golfe Persique.
L’Arabie saoudite est un pays de la péninsule arabique, qui en occupe la majeure partie, soit environ 80 %, et qui est baignée par le golfe Persique au nord-est et la mer Rouge à l’ouest. Selon une estimation officielle pour 2022, sa population est de 32,2, millions d’habitants, dont 30 % de citoyens non saoudiens (estimation 2013). L’économie de l’Arabie saoudite repose sur le pétrole, dont proviennent environ 75 % des recettes budgétaires et 90 % des exportations. En 2022, l’Arabie saoudite est arrivée au deuxième rang mondial après les États-Unis avec une production de 12.136.000 barils par jour et détient 17 % du total des réserves prouvées de pétrole à l’échelle mondiale.
Les Émirats arabes unis, en abrégé EAU, sont un État fédéral composé de sept émirats, situé à la pointe sud-est de la péninsule arabique. Les Émirats arabes unis sont baignés par le golfe Persique et le golfe d’Oman et bordent l’Arabie saoudite et le sultanat d’Oman. Ils comptent 9,3 millions d’habitants selon une estimation officielle pour 2020. Le pays est riche en gisements de pétrole et de gaz naturel et sa population bénéficie d’un revenu comparable à celui des pays occidentaux développés. Les Émirats arabes unis étaient le septième pays producteur de pétrole au monde en 2022, avec 4.020.000 barils par jour.
Quant à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, qui comptent parmi les pays les plus riches en termes de PIB par habitant, ils ont continué à afficher une croissance économique malgré les incertitudes mondiales, notamment les taux d’intérêt élevés, l’inflation et les tensions géopolitiques, alors qu’ils se concentrent sur la diversification de leurs économies.
Selon le FMI, l’économie de l’Arabie saoudite a connu une croissance de 8,7 % en 2022 – le taux de croissance annuel le plus élevé parmi les 20 plus grandes économies du monde – et de seulement 0,8 % pour l’ensemble de 2023. En revanche, l’économie des Émirats arabes unis a connu une croissance de 3,4 %. % en 2023, avec une croissance du PIB pétrolier de 0,7 % et du PIB non pétrolier de 4,5 %, soutenus par de solides performances dans le tourisme, l’immobilier, la construction, les transports, l’industrie manufacturière et l’augmentation des dépenses d’investissement.
Avec cette intégration, le groupe, qui apparaît comme la force rivale du G7, s’étend désormais au Moyen-Orient et inclut en son sein les pays, alliés traditionnels de l’Occident, qui manifestent désormais des tendances à l’autonomie et contrôlent bien sûr un une grande partie de la production mondiale d’hydrocarbures, renforçant ainsi la solidité financière du groupe.
Ainsi, les pays BRICS+ représentent collectivement désormais 45 % de la population mondiale avec environ 3,5 milliards d’habitants, un tiers de la surface solide de la Terre, 44 % de la production pétrolière mondiale totale ainsi que près d’un tiers du PIB mondial, s’élevant à environ 29 mille milliards de dollars, dépassant en termes parité de pouvoir d’achat, le G7, le groupe des sept économies les plus puissantes du monde développé.
Dans le même temps, au moins trente autres pays en développement ont déjà exprimé leur vif intérêt à rejoindre le groupe. Parmi ces pays figurent l’Algérie, le Congo, la Bolivie, le Venezuela, l’Indonésie et le Kazakhstan, qui ne sont pas des pays riches, mais possèdent d’énormes richesses minières et aimeraient bien se libérer de l’étau des multinationales occidentales et du dollar.
Ainsi, dans ce sens, les pays du groupe BRICS ont créé la Nouvelle Banque de Développement (NDB) depuis 2014, alors qu’une grande partie des échanges entre eux se fait en monnaies nationales et non en dollars. Ils avancent également dans les discussions et les élaborations sur la création d’une monnaie commune (ralenties toutefois par les objections indiennes). Et ils recherchent toujours des solutions alternatives de transaction internationale contre à SWIFT. En conséquence, tous ces mouvements en cours conduisent progressivement à une dédollarisation du système économique mondial.
Lors du prochain sommet des BRICS+ qui se tiendra en octobre 2024 à Kazan, capitale du Tatarstan, ville russe située au confluent de la Volga et de la Kazanka en Russie d’Europe centrale, d’autres pays -géants de l’énergie- pourraient rejoindre le groupe et cela aura comme effet d’augmenter le contrôle du marché mondial de l’énergie des 40% qu’il représente aujourd’hui à un pourcentage plus élevé.
En conclusion, je voudrais souligner que l’expansion du groupe BRICS provoque des troubles dans les pays occidentaux et surtout aux États-Unis, qui procèdent à des réactions instinctives, avec la seule idée de la perte définitive. de leur leadership mondial, et constitue une véritable étape vers le cours historique inévitable de la formation d’un nouvel ordre mondial intercontinental, un monde polycentrique.

||

||
Curriculum vitae

Isidoros Karderinis est né à Athènes en 1967. Il est journaliste, romancier et poète. Il a étudié l’économie et a terminé des études supérieures en économie du tourisme. Ses articles ont été publiés dans des journaux, des magazines et des sites Web du monde entier. Ses poèmes ont été traduits en anglais, français, espagnol, italien, portugais, suédois, roumain, bulgare et albanais et publiés dans des anthologies poétiques, des revues littéraires et des colonnes de journaux littéraires. Il a publié huit recueils de poésie et trois romans en Grèce. Ses livres ont été traduits et publiés aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Italie et en Espagne.

Réseaux sociaux

Facebook : Karderinis Isidoros
Twitter : Isidoros Karderinis
Linkedin : ISIDOROS KARDERINIS
Gettr : ISIDOROS KARDERINIS

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

5 février 2024 par Judicaël ZOHOUN




EVITEZ LE ALLODOGBA


18 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

LES DJANGO


16 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES DU 11 AVRIL 2024


12 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Le Conseil des Ministres s’est réuni jeudi, le 11 avril 2024, sous la (...)
Lire la suite

Démographie : le monde arabophone dépasse le monde hispanophone


3 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Déjà dépassé par le monde francophone au début des années 2010, le (...)
Lire la suite

1er AVRIL TOUS LES JOURS !


2 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

L’Omc et la Fao au chevet du coton africain


27 mars 2024 par Judicaël ZOHOUN
L’Omc avait prévu d’examiner le rapport de la Fao sur la réponse aux (...)
Lire la suite

« L’intégration d’une économie en aussi mauvaise santé que celle du (...)


27 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Les pays de l’UEMOA, largement en avance en matière de bonne (...)
Lire la suite

ABUS DE ROBE


27 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

POUR ETRE DEBOUT !


22 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de (...)
Lire la suite

L’ABC de l’AVC


8 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

QUI EST FOU ?


7 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

Sahel : des solutions sur mesure face au climat, aux violences et à (...)


7 février 2024 par Judicaël ZOHOUN
Sécheresse, inondations, violences liées aux luttes pour le contrôle (...)
Lire la suite

Jérôme Carlos, l’intarissable source d’inspiration.


26 janvier 2024 par Judicaël ZOHOUN
Jérôme Carlos, ta famille, tes amis, tes proches, ceux qui t’ont (...)
Lire la suite

INUTILE BRANLE-BAS


23 janvier 2024 par Judicaël ZOHOUN
On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de (...)
Lire la suite

Voilez-les toutes !


9 janvier 2024 par Judicaël ZOHOUN
Voilez-les toutes ! Caramba ! Voilez-les toutes ! C’est bien la (...)
Lire la suite

HOMMAGE DE CENTENAIRE AU PROFESSEUR CHEIKH ANTA DIOP :


30 décembre 2023 par Judicaël ZOHOUN
Le professeur Cheikh Anta Diop aurait eu cent ans hier (le 29 (...)
Lire la suite

TOUJOURS PAGAILLEURS !


28 décembre 2023 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite

LE NON DE MGR ROGER …


26 décembre 2023 par Judicaël ZOHOUN
Oncle AGBAYA On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires